Que manger pour éviter les douleurs articulaires ?



En France, l’arthrose touche une personne sur cinq. Il s’agit de la maladie rhumatismale la plus fréquente. Cette affection apparaît généralement chez les plus de 40 ans. L’arthrose se caractérise par l’usure du cartilage articulaire se manifestant par des douleurs pouvant être très intense. Outre la médication, les crises douloureuses liées à l’arthrose peuvent être diminuées avec l’adoption d’une alimentation saine.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est consécutive à l’usure anormale du cartilage. Cette maladie se manifeste par des douleurs mécaniques lors des mouvements. Le dos, les genoux, les mains, les hanches, les cervicales ou encore les hanches peuvent être touchés par cette affection. Le principal symptôme de l’arthrose est la douleur, mais elle se traduit également par un manque de souplesse et une sensation de raideur, notamment au réveil. La personne touchée connaît également des épisodes inflammatoires qui se caractérisent par une douleur vive et un gonflement des zones concernées.

Le cartilage joue un rôle essentiel au niveau des articulations. Il sert de tampon entre les os et permet d’amortir les chocs. Il permet également le glissement entre les os. C’est grâce au cartilage que vous pouvez marcher et courir sans ressentir de douleur.

Le cartilage est un tissu vivant qui se renouvelle sans cesse, y compris chez les personnes âgées. La destruction du cartilage peut venir de facteurs biologiques ou mécaniques. L’arthrose apparaît lorsque cette destruction est trop importante. Lorsque le cartilage ne peut plus se réparer, son épaisseur diminue, générant un pincement articulaire. L’espace se trouvant entre l’extrémité des os de l’articulation diminue, causant l’apparition de fissures au niveau du cartilage. Les fissures peuvent se prolonger jusqu’à l’os sous-chondral. Une densification de l’os apparaît alors et entraîne une formation ostéophytes, des excroissances osseuses entourant l’articulation malade.

L’arthrose est prise en charge de différentes manières : une prise d’antalgiques, d’anti-inflammatoires et d’anti-arthrosiques, des exercices, une alimentation adaptée ou encore une cure thermale. À un stade avancé, une intervention locale par le biais de la chirurgie peut être effectuée.

Arthrose et alimentation : quels sont les pires aliments à éviter en cas d’arthrose ?

L’arthrose est une maladie qui touche des millions de personnes. Toutefois, aucun traitement curatif n’a jusqu’ici été trouvé. Les soins actuels consistent à soulager les douleurs et à ralentir la progression.

Il convient de rappeler que l’arthrose est une maladie inflammatoire. Il est ainsi indispensable de réduire cette inflammation. Certains aliments sont à éviter, car ils ont tendance à aggraver l’inflammation. Voici la liste de ce qui doit être évité en cas d’arthrose :

  • Les aliments riches en acides gras saturés : les fromages, les charcuteries, les margarines végétales hydrogénées et la peau des volailles.
  • Les aliments riches en acides gras trans : les aliments frits et les aliments transformés.
  • Les aliments riches en sucres simples et les aliments raffinés : pain blanc, farine blanche, sodas…

Il est recommandé de diminuer la consommation de protéines animales et de les remplacer par des protéines végétales.

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

Maladie inflammatoire chronique, la polyarthrite rhumatoïde affecte différentes articulations à la fois. Elle se manifeste par des crises de durée variable et des périodes d’accalmie. En l’absence de traitement, la maladie progresse vers d’autres articulations et entraîne une déformation. La polyarthrite rhumatoïde touche majoritairement les femmes âgées entre 40 et 60 ans. Cette maladie est liée à un dérèglement du système immunitaire. Les auto-anticorps produits par l’organisme sont dirigés contre ses propres cellules. Les causes de ce dérèglement peuvent être l’environnement (le tabac, la pollution…), des facteurs hormonaux, des facteurs génétiques, des facteurs infectieux…

Quels aliments éviter en cas de polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie douloureuse. L’alimentation est liée à l’inflammation et peut augmenter ou diminuer les douleurs. En cas de polyarthrite rhumatoïde, certains aliments sont à éviter pour diminuer les symptômes :

  • L’alcool ;
  • Les sodas ;
  • Le pain blanc ;
  • La viande rouge ;
  • Les charcuteries ;
  • Les sucreries ;
  • Les frites ;
  • Les chips et certaines huiles (huile de soja, huile de maïs, huile de tournesol ou encore huile de carthame qui sont plus riches en oméga-6 qu’en oméga-3).

Quels aliments et boissons sont bons les articulations ?

En cas d’arthrose, il est indispensable de surveiller l’alimentation. En effet, le contenu de l’assiette permet de réduire les crises et de ralentir la progression de la maladie. Voici la liste des aliments à privilégier pour lutter contre l’arthrose :

  • Les matières grasses : privilégier l’huile d’olive et l'huile de colza qui sont riches en oméga-3. Il est important d’équilibrer les apports en oméga-3 et oméga-6. L’alimentation est généralement trop riche en oméga-6.
  • Lespoissonsgras pour faire le plein de sélénium et de zinc : sardine, saumon, maquereau ou encore hareng. Le zinc et le sélénium sont desantioxydants, ils neutralisent les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire impliqués dans l’arthrose.
  • Les fruits rouges concentrés en antioxydants : myrtilles, framboises, baies de goji, cerises… Ces fruits riches en couleur renferment des anthocyanes, des pigments naturels qui sont de puissants antioxydants. Pour bénéficier de leurs bienfaits, manger les fruits nature ou en smoothie.
  • Les crucifères : chou-fleur, brocolis, chou rouge ou encore choux de Bruxelles, ils sont riches en vitamine K, en soufre et en fibres. La vitamine K permet aux os de fixer le calcium.
  • Le gingembre : il est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires grâce au gingérol. Il peut être consommé cru, en infusion ou pour rehausser le goût des plats.

Que faire pour éviter les douleurs articulaires ?

En cas d’arthrose, adopter un mode de vie sain et une alimentation équilibrée est nécessaire pour diminuer les crises et ralentir la progression de la maladie. En cas de besoin, il est nécessaire deperdre du poidspour diminuer la pression au niveau des articulations. Le contrôle du poids s’avère primordial en cas d’arthrose touchant les articulations au niveau des genoux, des hanches et du rachis.

Au lieu de suivre unrégimerestrictif, il est préférable de se tourner vers le rééquilibrage alimentaire. Le patient doit ainsi abandonner ses mauvaises habitudes alimentaires (manger à tout moment sans se soucier ni de la qualité ni de la quantité). Elles contribuent en effet à la prise de poids, mais également à l’apparition de nombreuses maladies. Grâce aurééquilibrage alimentaire, vous réapprenez les bases d’unealimentation saine. Votre organisme profite ainsi de tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement. Tout commence par le choix des bons aliments, en privilégiant ceux qui sont frais et non transformés, et en évitant les produits transformés. Le but est également de prendre plaisir à redécouvrir le véritable goût des aliments. En effet, nombreux sont ceux qui ne connaissent pas la saveur d’une fraise, car ils sont habitués à déguster les biscuits parfumés à la fraise, dont le goût et le parfum n’ont presque rien à voir avec le fruit. Par ailleurs, les aliments transformés sont bien souvent trop sucrés ou trop salés. Cette pratique a tendance à masquer la véritable saveur des aliments, et conduit souvent aux excès.

Si vous souffrez d’arthrose, vous avez tout à gagner en adoptant une alimentation saine et équilibrée. Vous prenez du plaisir à savourer de bons petits plats préparés avec des ingrédients de choix et vous diminuez les crises douloureuses liées à la maladie. La pratique d’exercices physiques s’avère également nécessaire pour lutter contre l’arthrose. Toutefois, vous devez choisir avec soin les activités pour éviter d’aggraver les lésions au niveau des articulations. Optez pour la marche, la natation ou encore le yoga par exemple.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles