Tout savoir sur l'oignon



En matière de cuisine, l’oignon s’invite dans de nombreuses recettes, qu’il s’agisse de salades, de crudités ou de plats cuits. Ce légume est caractérisé par sa texture à la fois croquante et juteuse. Cru, il a un goût légèrement piquant et frais. Cuit, l’oignon a une saveur plus douce et plus sucrée. À la cuisson, sa couleur vire au jaune foncé. Il existe plusieurs variétés d’oignons, mais tous regorgent de multiples vertus santé. Pour mieux apprécier ce légume, voici les informations pertinentes à retenir à son sujet.

Les origines de l'oignon

Originaire d’Asie centrale, l’oignon ou « allium cepa » provient d’une plante sauvage qui a été domestiquée par l’Homme au Moyen-âge. Actuellement, cette plante bulbeuse de la famille des Amaryllidaceae ou des liliacées existe en diverses espèces réparties dans le monde entier. Zoom sur les détails essentiels à connaître au sujet de l’oignon.

Quelle différence entre oignon rouge et oignon blanc ?

L’oignon blanc se démarque par sa saveur prononcée qui est prisée par les amateurs de goût fort. Il est à la fois croquant et gorgé d’une quantité importante d’eau. Les rondelles d’oignon blanc garnissent parfaitement les salades et les pizzas ainsi que les plats mexicains.

L’oignon rouge est facilement reconnaissable à sa couleur violette. Il est idéal pour apporter une touche esthétique et originale aux divers plats. Cette variété est caractérisée par sa saveur légèrement sucrée et appétissante. En général, elle est utilisée dans les préparations crues comme les salades, les sandwichs, les vinaigrettes et les salsas de type guacamole. En outre, l’oignon rouge peut être caramélisé en l’associant à une pointe de sucre et un peu de vinaigre. Préparé ainsi, il peut accompagner le foie gras et les terrines.

Pourquoi l'oignon fait-il pleurer ?

Éplucher un oignon provoque immanquablement des larmes. Il s’agit d’un mécanisme de défense activé par les yeux. Lorsqu’il pousse, l’oignon absorbe les composés soufrés contenus dans le sol. Quand le bulbe est découpé, cette substance entre en contact avec une enzyme appelée « alliinase ». Celle-ci entraîne la formation d’un gaz irritant et urticant appelé « sulfate d’allyle » qui va atteindre les yeux. Ayant le même effet que le gaz lacrymogène, il provoque la montée des larmes. Il est toutefois possible de limiter cette réaction en éminçant l’oignon cru après l’avoir laissé quelques heures au réfrigérateur.

La composition nutritionnelle de l'oignon

En plus de sa texture et de son goût caractéristiques, l’oignon est aussi riche en nutriments indispensables au fonctionnement du métabolisme. À titre indicatif, voici la composition nutritionnelle de cet aliment.

Quel est l'apport calorique de l'oignon ?

Une portion de 100 g d’oignon cru contient en moyenne 39 kcal, soit 164 Kj d’énergie. Une fois cuit, ce légume confère 34,6 kcal ou 146 Kj pour une quantité de 100 g. Ce chiffre est assez bas et prouve que ce légume bulbeux est peu calorique. Pour cette même raison, l’oignon fait partie des ingrédients principaux d’un menu diététique pour mincir par exemple. Sa consommation facilite largement la perte de poids ou la remise en forme. À cet effet, il n’est pas étonnant de voir des recettes équilibrées et diététiques contenant de l’oignon.

Quel est le contenu nutritionnel de l'oignon ?

Outre son apport calorique faible, l’oignon est également une excellente source de vitamine C. En effet, près de 25 mg de vitamine C sont concentrés dans 100 g d’oignon frais, contre environ 7 mg dans 100 g d’oignon sec. Ce légume contient également des vitamines du groupe B, de la vitamine E et des provitamines A. Par ailleurs, l’oignon est incroyablement riche en minéraux comme le potassium, le phosphore et le calcium. Il est également composé de glucides, à savoir le glucose et le saccharose. Des antioxydants tels que les flavonoïdes (pour les oignons jaunes) et les anthocyanines (pour les oignons rouges) y sont également présents.

Le profil nutritionnel de l’oignon fait de lui un allié incontestable de la santé. Comme il est bénéfique pour l’organisme, sa consommation est vivement recommandée en matière de rééquilibrage alimentaire. De plus, consommé en quantité raisonnable et au bon moment, l’oignon permet d’éviter la fatigue, l’effet yo-yo, le diabète et certaines maladies résultant d’une mauvaise alimentation.

La saison de l'oignon

Comme tout autre légume, l’oignon a une période de production qui lui est propre. Ses mois de récolte s’étendent généralement d’avril à septembre. En outre, il est facile à conserver, car il suffit de le mettre dans un endroit sec et sans lumière.

Comment cultiver l'oignon ?

Les graines d’oignon sont plantées à partir du mois de mars. Il faut les repiquer en pleine terre une fois qu’elles donnent de petits bulbes. Les petits bulbes d’oignon sont accessibles en jardinerie ou chez un horticulteur. Il est préférable de les planter au printemps ou au début du mois de juin.

  • Pour la plantation d’oignons, choisissez un sol meuble, léger et bien drainé.
  • Pour favoriser la maturation, cultivez-les dans un endroit bien exposé au soleil.
  • Plantez les bulbilles à la main avec la racine vers le bas et le germe vers le haut. Enfoncez-les de manière à ce que le germe soit au ras de la terre. Il est important de respecter une distance de 10 à 15 cm entre les bulbilles.

Quelle variété d'oignon planter ?

Les variétés d’oignon les plus cultivées sont les oignons blancs, les oignons jaunes et les oignons rouges.

Les oignons blancs comme le blanc hâtif de Paris ou le snowball sont les plus intéressants de par leur grande taille.

Concernant les gros oignons jaunes, les variétés les plus rencontrées dans les potagers sont les Stuttgarter Riesen, les jaunes paille des vertus et les oignons doux des Cévennes.

Quant aux oignons rouges, le red baron, l’oignon de Brunswick ou le De Roscoff sont les plus appréciés.

Les vertus de l'oignon

De par sa concentration importante en nutriments, l’oignon apporte des bienfaits non seulement en matière de santé, mais également en matière de régime minceur. Pour y voir clair, zoom sur les vertus et le mode de consommation de ce légume à bulbe.

Quels sont les bienfaits des oignons ?

En plus d’apporter de la saveur aux plats, l’oignon est riche en antioxydants appelés « quercétine ». De ce fait, ce légume contribue à la protection des cellules du corps contre les radicaux libres. Autrement dit, consommer régulièrement de l’oignon permet de limiter le processus de vieillissement des cellules.

Favorable à la santé, l’oignon est recommandé dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. Ce n’est pas pour rien qu’il est un ingrédient classique dans les préparations quotidiennes diverses.

Comment consommer l'oignon cru ?

Certaines variétés de gros oignons peuvent être indigestes lorsqu’elles sont consommées crues. En matière de salades et de crudités, les oignons rouges sont les plus conseillés. Il est également possible de consommer ce légume en jus avec une cuillère à soupe de miel, en crudités et coupé en rondelles fines ou tout simplement comme garniture des salades ou des sandwichs. Par ailleurs, le mariner pendant plusieurs jours dans du vinaigre est également une option envisageable.

Les dangers et contre-indications sur l'oignon

La consommation d’oignon est déconseillée aux personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable ou celles qui supportent difficilement les aliments fermentescibles. En en mangeant, elles risquent de souffrir des symptômes de troubles digestifs comme la dyspepsie, les flatulences, les douleurs abdominales ou le reflux gastro-œsophagien.

Nos recettes minceur à base d'oignons

Ce légume à bulbe intègre de nombreuses recettes délicieuses et amaigrissantes faciles à préparer. Voici quelques exemples de plats à la saveur authentique et à base d’oignons.

Tarte à l'oignon

Pour faire une tarte à l’oignon, il faut :

  • Une pâte brisée ;
  • De la crème fraîche ;
  • Des œufs ;
  • Du sel et du poivre.

Les oignons doivent être émincés finement, puis blondis avec un filet d’huile avant d’être incorporés à la préparation.

Soupe à l'oignon

Pour préparer une soupe à l’oignon :

  1. Faites revenir des oignons émincés dans un mélange de beurre et d’huile, puis ajoutez-y de la farine, un peu d’eau chaude et du vin blanc.
  2. Versez ensuite cette préparation sur des pains grillés saupoudrés de fromage râpé.
  3. À la fin, gratinez.

Confit d'oignon

Pour concocter un confit d’oignons, il faut des oignons émincés, quelques cuillères d’huile d’olive pour les faire revenir et du vinaigre balsamique pour les déglacer une fois transparents. Un peu de sucre est également nécessaire à la préparation.

Oignon caramélisé

Pour cuisiner des oignons caramélisés :

  1. Faites dorer des oignons découpés en quartiers à l’huile d’olive.
  2. Puis, ajoutez du sucre et un peu de vinaigre balsamique.
  3. Salez et poivrez après quelques minutes avant de mijoter.

Quiche aux oignons

Pour faire de la quiche aux oignons :

  1. Préparez des rondelles d’oignons et cuisez-les avec des lardons.
  2. Ensuite, salez et poivrez.
  3. Puis, mettez la préparation sur une pâte brisée avec de la crème fraîche et des œufs avant de l’enfourner.
Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles