Comment arrêter de fumer sans grossir?


Généralement, l'arrêt de la cigarette est associé à une prise de poids. Toutefois, est-il possible d'éviter de prendre des kilos tout en arrêtant progressivement de fumer ? Ci-dessous des astuces à la portée de tous pour ne plus fumer, sans pour autant prendre des kilos en plus.

Comment réagitlecorps quandon arrête de fumer ?Quelssont leseffets secondairesde l'arrêtde lacigarette?

L'abandon de la cigarette entraîne de nombreux effets positifs sur le corps :

  • Seulement 20 minutes après avoir arrêté de fumer, la pression artérielle diminue et la fréquence des battements du cœur devient normale ;
  • 8 heures après, le taux de CO2 dans le sang est réduit ;
  • 24 heures plus tard, l'organisme élimine le mucus et les résidus de fumée dans les poumons ;
  • Le corps ne contient plus aucune trace de nicotine. La personne perçoit plus de sensations au niveau du goût et de l'odorat ;
  • 3 jours après, elle respire plus facilement ;
  • Quelques semaines après avoir écrasé la dernière cigarette, la qualité du sommeil est améliorée, les dents deviennent plus blanches et l'haleine est plus agréable. De plus, l'individu arrête peu à peu de tousser et sa libido augmente ;
  • Après 3 à 9 mois, le système immunitaire se renforce ;
  • Un an après, les risques d'attraper des maladies cardiovasculaires sont limités et le taux de bon cholestérol se multiplie. Au bout de 5 ans d'abstinence, le risque d'infarctus est similaire à celui d'une personne qui n'a jamais fumé.

Quoi qu'il en soit, le fait de se priver de fumer peut également causer des effets secondaires désagréables comme :

  • Des étourdissements ;
  • De lafatigue;
  • Des difficultés à dormir ;
  • De la toux ;
  • De laconstipation;
  • Un gros appétit.

Combien de temps entre l'arrêtdutabacetla prisedepoids ?

Desétudesdémontrent que l'arrêt du tabac est souvent suivi d'un gain de poids plus ou moins important. Une personne qui ne fume plus pendant une année peut gagner entre 2 et 5,5 kg. Néanmoins, sevrage tabagique ne signifie pas nécessairement prise de poids. En effet, 1/3 des individus qui ont arrêté la cigarette ont le même poids qu'ils avaient à l'époque où ils fumaient. D’après les statistiques, 30 % des anciens fumeurs ne prennent pas de poids. Certains d'entre eux voient même leur poids diminuer.

Commentarrêter de fumer facilement sansprendredepoids ?

La cigarette augmente le métabolisme de base. Une cigarette équivaut à environ 10 calories de dépense énergétique. En fumant 20 cigarettes, soit l'équivalent d'un paquet, les calories dépensées équivalent à 30 minutes de natation ou une demi-heure de marche. Lorsqu'il décide d'arrêter de fumer, son poids d’un individu ne fait donc que s'ajuster.

Méthodes et conseils pour arrêter de fumer sans grossir

Pour ne pas être en surpoids après avoir arrêté la cigarette, Il existe des gestes et des méthodes simples pour garder la ligne. Les voici :

  • Adopter unealimentation saine et équilibréeen évitant les aliments trop gras ettrop sucréscomme les côtes de porc, les sodas, les gâteaux, les charcuteries et les frites ;
  • Miser sur lesfruits et légumes, les viandes maigres et leslaitages;
  • Faire du sport ou une activité physique de façon régulière (jogging matinal, sport collectif ou individuel...) ;
  • Ne pas prendre de boissons qui donnent envie de fumer comme le café et les boissons alcoolisées ;
  • Manger beaucoup de fruits et de légumes ;
  • Prendre un petit déjeuner plus consistant ;
  • Éviter de grignoter avant les repas ;
  • Faire les courses après les repas pour ne pas être pris par la tentation de manger.

Boire beaucoup d'eau pour arrêter de fumer

Pour faciliter le sevrage tabagique, il est conseillé de boire plus d'eau que d'habitude (2 litres d'eau par jour). Les médecins nutritionnistes préconisent de répartir la consommation de l'eau entre les repas. Une bonne hydratation agit comme un coupe-faim et élimine les toxines.

L'hypnose pour arrêter de fumer

L'hypnose a également fait ses preuves pour arrêter définitivement la cigarette. Le praticien utilisant cette méthode essaye de changer la perception de la cigarette en installant le fumeur dans un état de relaxation profonde. Pour ce faire, il emploie différentes techniques de suggestion. Les séances d'hypnose commencent par un échange entre le patient et le praticien. Durant cet entretien, le spécialiste en hypnose évalue le niveau de dépendance du patient, les raisons pour lesquelles il veut arrêter de fumer ainsi que sa situation sociale, familiale et professionnelle.

Le traitement du tabagisme intervient à 2 niveaux : le niveau comportemental et le niveau identitaire.

Si un individu a l'habitude de fumer dans certaines situations stressantes (comme avant de parler en public ou de passer un examen), son subconscient est alors habitué à garder cette habitude. Le rôle de l'hypnotiseur sera de l'aider à abandonner cette mauvaise habitude comportementale. Il lui apportera pour ce faire plusieurs solutions destinées à l’aider à se détendre.

Le niveau identitaire correspond aux fumeurs qui ont forgé leur identité et leur personnalité autour de la cigarette. Pour ce deuxième cas, la mission de l'hypnotiseur est de reconstruire l'identité du patient en l'absence de la cigarette. Cette deuxième approche prend plus de temps et demande davantage de travail de la part du praticien et du patient.

L'homéopathie, pour arrêter de fumer

Les traitements homéopathiques contre le tabagisme n'ont pas cliniquement été prouvés. Cependant, les résultats de cette méthode de sevrage sont assez encourageants. L'efficacité de cette technique varie sensiblement d'une personne à l'autre. Il arrive que deux séances soient suffisantes pour qu'un individu arrête de fumer. Pour les gros fumeurs, la thérapie peut s'étendre jusqu'à 6 mois. Malgré tout, elle observe plus de réussites que d'échecs.

Les médicaments pour arrêter de fumer

Au début, l'arrêt du tabac cause de nombreux troubles (symptômes de sevrage) comme la dépression, les troubles de la concentration, l'irritabilité, les tics et l'anxiété. Il existe des médicaments pour atténuer ces signes de mal-être et pour aider à compenser le syndrome de manque. Il s'agit :

  • De la varénicline (Champix), un médicament qui agit sur les récepteurs de nicotine dans le cerveau. Il a spécialement été conçu pour les personnes qui veulent cesser de fumer ;
  • Du bupropion, un antidépresseur. Il est prescrit par les médecins pour un traitement de 12 semaines ;
  • De la cytisine, un puissant anti-tabac dont l'action est légèrement identique à celle de la nicotine. Cet alcaloïde est retrouvé dans la plante Cytisus Laburnum ;
  • Des substituts nicotiniques. Ces médicaments regroupent les patchs, les gommes et les inhalateurs.

Fumer des cigarettes électroniques, est-ce efficace contre le tabagisme ?

Bonne nouvelle : les cigarettes électroniques sont 95 % moins nocives que les cigarettes normales. Comme les substituts nicotiniques, elles apportent au fumeur une dose modérée de nicotine afin de l'aider à ne pas ressentir les signes de manque. Elles sont néanmoins différentes des gommes et des patchs, car elles permettent au fumeur de reproduire les gestes des fumeurs et de sentir les arômes de la cigarette. De nombreux tabacologues affirment que les cigarettes électroniques ne sont pas efficaces, car elles contribuent à maintenir les mauvaises habitudes d'un fumeur. Toutefois, uneétude effectuée auprès de 19 000 fumeurs anglaistend à prouver que les cigarettes électroniques sont efficaces pour arrêter de fumer.

L'importance d'arrêter de fumer pour les femmes enceintes

Fumer durant la grossesse est très mauvais aussi bien pour la future maman que pour son bébé. Une femme enceinte qui fume a 3 fois plus de risque de faire une fausse couche qu'une femme qui ne fume pas. Dans 35 % des cas, elle risque aussi de faire un accouchement prématuré. La nicotine contenue dans les cigarettes passe dans le sang, puis à travers le placenta. Ce composé diminue l'apport d'oxygène du bébé et ralentit sa croissance.

Arrêter de fumer et maigrir, est-ce possible ?

Oui, c'est possible à condition de suivre un régime alimentaire strict, d'avoir une bonne hygiène de vie et de pratiquer une activité physique régulière. Ceux qui ne sont pas de gros mangeur n'ont aussi aucun mal à perdre du poids après avoir arrêté la cigarette.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles