Les régimes et le diabète

De plus, l’on dénombrerait de 500 à 800 000 diabétiques dans l’Hexagone. D’après l’OMS, il s’agit de l’une des maladies non contagieuses les plus meurtrières au monde. Un traitement médicamenteux adapté, une alimentation équilibrée et une activité physique sont les piliers de la prise en charge d’un diabétique.

Que peut manger un diabétique ?

L’alimentation est la base du traitement d’une personne diabétique.

Quelques mots sur le diabète

Le diabète est une maladie caractérisée par un excès de sucre et un taux de glycémie assez élevé dans le sang. Il s’agit d’un trouble de l’assimilation et du stockage du sucre provenant de l’alimentation. En effet, l’insuline, l’hormone chargée de réguler la glycémie, ne parvient plus à stabiliser le taux de glycémie et à répartir le sucre dans les cellules du corps afin qu’il soit utilisé comme source énergétique. L’on parle d’hyperglycémie lorsque le taux de glycémie dans le sang est supérieur ou égal à 1,26 g/l lorsque l’on est à jeun ou à 2g/l à n’importe quel moment de la journée.

Il existe deux principaux types de diabète : le diabète de type 1 et celui de type 2.

Le diabète de type 1, diabète insulino-dépendant ou DID, est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que les anticorps et les lymphocytes conçus par l’organisme ne reconnaissent plus les cellules bêta du pancréas et les détruisent. La destruction de ces cellules occasionne une carence importante en insuline et l’augmentation du taux de glucose dans le sang.

Le diabète de type 2 est généralement présent chez les personnes de plus de 40 ans. L’hyperglycémie est due à un apport insuffisant d’insuline, l’insulinopénie, ou une insuline défectueuse ou l’insulinorésistance. Dans tous les cas, l’insuline ne parvient plus à réguler la glycémie et le pancréas commence à s’épuiser jusqu’à ne plus produire d’insuline.

Comment structurer les repas pour diabétique ?

L’alimentation tient un rôle important tant dans la prévention que dans le traitement du diabète. Pour éviter les risques relatifs à la complication de la maladie, il convient de ne pas sauter les repas et de manger selon les besoins de l’organisme, principalement à des heures fixes et de boire suffisamment d’eau. En effet, un diabétique doit prendre au moins trois repas par jour pour approvisionner correctement l’organisme en nutriments essentiels. Outre les aliments qui composent un menu de diabétique, la succession des aliments est également importante. Pour réguler la glycémie de façon optimale, il est conseillé de consommer les glucides en fin de repas, soit environ une dizaine de minutes après la consommation de protéines et de végétaux par exemple.

Comment faire baisser le diabète ?

Une surveillance régulière via une prise de sang permet de vérifier une éventuelle montée du taux de glucose. Il est également indispensable d’être vigilant en cas de prédispositions familiales ou de certains facteurs de risque comme un surpoids, un taux de cholestérol élevé ou des problèmes cardiovasculaires. Pour baisser le taux de glycémie, il est indispensable de modifier l’alimentation. À titre d’exemple, il faut réduire considérablement les sucres rapides, garder un œil sur la quantité de fruits consommés et diminuer la consommation d’alcool. Par ailleurs, il est nécessaire de favoriser les aliments riches en fibres et ceux à index glycémique bas. Une activité physique régulière peut également réduire le taux de glycémie. Dans un premier temps, 20 min de sport à raison de 2 à 3 séances par semaine suffisent. Enfin, pour réguler le taux de glycémie, il est conseillé de perdre du poids.

Le tableau alimentaire pour diabétique

Pour faciliter la répartition et la structuration des repas d’un diabétique, il convient de dresser un tableau alimentaire qui contient le nombre de calories totales, la fréquence de consommation des aliments, la liste des aliments autorisés et/ou les équivalences glucidiques. Il est possible d’intégrer les éléments suivants dans un tableau alimentaire pour diabétique.

Le pain :

  • Index glycémique bas : pain à grains entiers ;
  • Index glycémique moyen : pain de blé complet, pain de seigle ou pain pita ;
  • Index glycémique élevé : pain blanc, pain à bagel ou pain burger.

Les céréales :

  • Index glycémique bas : son d’avoine, céréales avec psyllium ou all bran ;
  • Index glycémique moyen : gruau ;
  • Index glycémique élevé : flocon de son, flocon de maïs ou riz soufflé.

Autres aliments :

  • Index glycémique bas : patate douce, pois chiches, haricots rouges ou fèves ;
  • Index glycémique moyen : pommes de terre à l’eau, maïs soufflé ou pois ;
  • Index glycémique élevé : pommes de terre au four ou biscuits apéritifs.

Équivalences glucidiques pour 20 g de glucides :

  • 2 pommes de terre à la taille d’un œuf ;
  • 6 cuillères à soupe de petits pois ;
  • 4 cuillères à soupe de riz cuit, de pâtes ou de maïs ;
  • 250 g de fraises ou de framboises ;
  • 1/8 de tarte ou de pizza ;
  • 3 clémentines ;
  • 2 tranches de pain de mie ;
  • 1 petite banane ;
  • 1 dessert lacté ;
  • 2 boules de sorbet ou de glace.

Diabète : que manger ?

Lorsque l’on est diabétique, il est nécessaire d’éliminer certains aliments de l’alimentation quotidienne.

Liste des aliments pour diabétique : Quels aliments interdits en cas de diabète ?

Lorsque le taux de glycémie dans le sang est élevé, il est indispensable d’éviter tous les aliments à index glycémique élevé. Parmi les plus courants, l’on retrouve les aliments ultra-transformés. Il s’agit des céréales industrielles, des poudres chocolatées, des biscuits, des viennoiseries ou des desserts aux fruits. Les aliments raffinés comme la farine blanche, les céréales raffinées, le pain blanc, le pain de mie, le sucre raffiné ou l’huile raffinée sont également à proscrire. Dans cette catégorie, les aliments sucrés comme les jus de fruits, les sodas, l’alcool, la pomme de terre ou les fruits très mûrs sont aussi à éviter.

Menu pour diabétique : Quels légumes interdits en cas de diabète ?

Les légumes tiennent une place importante dans l’alimentation d’une personne diabétique. En plus d’être riches en vitamines, en minéraux, en antioxydants et en fibres, ils réduisent le risque d’apparition des problèmes cardiovasculaires et de certains cancers, ou de cholesterol, par exemple. Grâce à leur faible indice glycémique, ces aliments sont autorisés dans un régime pour soigner le diabète. Toutefois, les individus poursuivant un traitement régulier avec plusieurs injections d’insuline doivent quantifier au gramme près les glucides ingérés. Il importe également de limiter, voire de bannir, la consommation des légumes féculents comme le maïs, les pois verts, la patate douce, la pomme de terre, le panais ou les courges, qui ont un IG élevé.

Diabète : quoi manger le matin ?

Le petit-déjeuner doit être le repas le plus important de la journée, que l’on soit diabétique ou pas. Dans le cas d’une personne souffrant de diabète, pour constituer un petit-déjeuner équilibré, il est nécessaire de prendre en compte l’index glycémique. Voici un exemple de petit-déjeuner comprenant des aliments à IG bas, c’est-à-dire ceux inférieurs à 35.

  • Une tasse de thé sans sucre ou de café noir ;
  • Deux œufs au plat ;
  • Deux tranches de jambon ou de dinde pour l’apport en protéines ;
  • Un légume ou une tomate pour les fibres, les vitamines et les sels minéraux ;
  • Une poignée d’amandes.

Quel pain manger quand on est diabétique ?

Le pain blanc est déconseillé aux diabétiques. L’on mise plutôt sur le pain complet, le pain aux fibres et les types de pain ayant bénéficié d’une cuisson lente.

Aliments en cas de diabète : Quels sont les fruits conseillés pour les diabétiques ?

Les fruits autorisés à la consommation pour un diabétique sont ceux dont le taux de sucre est inférieur ou égal à 11 g pour 100 g. Il s’agit entre autres :

  • De l’abricot (9 g) ;
  • Du carambole (2,9 g) ;
  • Du cassis (10,40 g) ;
  • Du citron vert (2,25 g) ;
  • De la fraise (4 g) ;
  • Du kiwi (8,44 g) ;
  • Du pamplemousse (6,20 g) ;
  • Du pomelo (6,20 g) ;
  • Etc.

Quel fruit ne pas manger ou éviter quand on a du diabète ?

Comme énoncé précédemment, il est conseillé à un diabétique de ne pas consommer de fruits affichant un taux de sucre supérieur à 11 g pour 100 g. L’on retrouve parmi eux :

  • La banane (20,50 g) ;
  • La cerise (14,20 g) ;
  • Le raisin noir (15 g) ;
  • Le raisin blanc (16,10 g) ;
  • La grenade (13,60 g) ;
  • La figue (13,40 g) ;
  • Le litchi (14 g) ;
  • La mangue (13,50 g) ;
  • Le kaki (13,70 g) ;
  • Etc.

Glycémie élevée : quel régime?

Pour réguler le taux de sucre dans le sang, certains diabétiques doivent suivre un régime alimentaire strict.

Diabète de type 1 : quel aliment en complément d’un régime ?

Pour compléter l’alimentation d’une personne diabétique, il est conseillé de recourir à certains compléments alimentaires. Pour réguler et stabiliser le taux de glycémie, l’on peut opter pour des ingrédients naturels comme la berbérine, la cannelle, la stévia, l’oignon, la levure de bière ou le ginseng.

Diabète type 2 : quoi manger ?

En cas de diabète de type 2, le menu peut être composé comme suit :

  • Petit-déjeuner : 60 à 80 g de pain complet + beurre, un yaourt ou 30 g de fromage ;
  • Déjeuner ou dîner : 1/3 légumes + 1/3 viande + 1/3 féculents ;
  • Dessert : un yaourt sans sucre + 1 fruit frais

Quel régime adopter en cas de diabète gestationnel ?

Voici quelques conseils pour composer son assiette en cas de diabète gestationnel :

  • Favoriser les aliments à IG bas ;
  • Privilégier les aliments riches en fibres ;
  • Accroître les apports en oméga-3 végétaux et/ou animaux ;
  • Réduire les apports en graisses saturées ;
  • Prendre des compléments alimentaires pour réguler le taux de sucre.

Le régime pour diabétique fait-il maigrir ?

Le choix du bon régime alimentaire permet à une personne diabétique, particulièrement celles sujettes à l’obésité, de perdre du poids. Les idées de recettes suivantes peuvent contribuer à une perte pondérale tout en maintenant un taux de sucre normal :

  • Saumon aux câpres et aux olives ;
  • Tartare de thon ;
  • Aubergines au curry ;
  • Salade de lentilles ;
  • Poulet au fenouil ;
  • Bouillabaisse ;
  • Salade de fruits rouges.
Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles