Enquête sur le régime Atkins ! Définition, Exemple et Avis

La diet selon le docteur Robert Atkins

Le Dr Atkins met au point en 1972 un programme avec pour axes principaux : une alimentation hyper-protéinée et hypo-glucidique. Ce régime fonctionne selon un plan alimentaire strict dont l'objectif est de vous faire perdre du poids en éliminant les glucides de votre alimentation. Ce programme est encadré par 4 phases et le passage d'une phase à l'autre se fait en fonction de la perte de poids. Par exemple au-dessus de 9 kg à perdre vous être dans la phase 1, une fois la perte de poids enclenchée vous passez dans la phase 2... Vos prises alimentaires sont rythmées par les quantités qui vous sont communiquées. Vous devez avoir une alimentation riche en protéines et très pauvre en glucides.

Le Dr Atkins appuie ses recommandations nutritionnelles part des faits scientifiques impliquant quelques petites connaissances en biochimie, que je vais vous résumer. Habituellement, pour assurer ses fonctions, votre corps utilisent les glucides en priorité. En limitant vos apport en glucides votre corps va emprunter une autre voie métabolique et aller puiser l'énergie nécessaire à ses fonctions dans vos réserves de graisse. Ce procédé est celui du régime Atkins et explique le succès de la perte de poids sur l'instant. Mais qu'en est-il de la perte de poids sur le long terme ? Est-ce que les restrictions induites par ce programme permettent de préserver ses habitudes alimentaires dans le temps ?

Le nouveau régime Atkins, le livre qui redore le blason ?

Le régime Atkins ne veut pas être assimilé à un régime de type "restrictif" et pour ce faire la méthode Atkins se refait une beauté avec un nouveau livre "Le nouveau régime Atkins". Les principes sont toujours les mêmes mais l'approche est différente, le programme est plus facile à suivre. Davantage basé sur l'écoute des sensations, il vous laisse un semblant de liberté en vous recommandant des quantités tout en argumentant sur les bienfaits du respect des sensations alimentaires. Le discours autour de ce régime semble avoir été adoucit et prétend avoir été remis au gout du jour, seulement les bases du programme restent fondamentalement les mêmes ! Un régime hyper-protéiné et hypo-glucidique avec des quantités à respecter.

La phase 1, 2, 3 et 4 du régime Atkins

Voyons rapidement les grands principes de chacune des phases du régime Atkins, commençons par la première.

La phase 1

Aussi appelée phase de démarrage, elle est basée sur la restriction en glucide afin d'amener l'organisme à puiser en priorité dans les graisses. La quantité maximale à ne pas dépasser, tous glucides confondus, est aux alentours de 20g. La quantité de protéine est majorée et doit également faire l'objet de pesée. Il est conseillé de suivre un rythme alimentaire régulier.

La phase 2

Elle intervient une fois que la perte de poids est enclenchée. Cette phase marque le début de la réintroduction des glucides, 40g maximum sont autorisés. L'objectif serait de déterminer votre tolérance aux glucides.

La phase 3

Elle est considérée comme la phase de pré-stabilisation. L'objectif est d'augmenter les glucides de 10g en 10g afin de trouver le seuil idéal de tolérance glucidique de chacun. Cette phase permettrait l'atteinte du poids idéal.

La phase 4

C'est la phase de la stabilisation qui préconise une alimentation pauvre en glucide à vie et une augmentation des lipides. En effet la perte de poids ayant eu lieu l'augmentation des graisses permet de la stopper.

Un menu type dans le régime Atkins

Nous connaissons le plan théorique d'une journée de régime Atkins mais qu'en est-il en pratique ? Prenons l'exemple d'une journée type en phase 1 du programme.

Pour le petit déjeuner : Une omelette avec des tranches de dinde, un thé ou un café

Déjeuner : Une escalope de poulet avec des brocolis et une portion de fromage

Collation : Un fromage blanc 0%

Diner : un pavé de saumon et des épinards

Comme vous pouvez le constater l'absence des glucides qu'ils soient sous forme de féculents ou de produits sucrés est quasi totale et l'apport en protéines animales est également assez conséquent. Mais que pouvons-nous en dire à long terme, est ce que ces recommandations collent avec les habitudes alimentaires des Français ? Peut-il y avoir des conséquences sur notre santé ?

Régime Atkins et cholesterol ?

Les principes de ce régime ne semblent pas favoriser l'équilibre alimentaire. En effet, par les restrictions qu'il entraine, il exclut une famille d'aliment : celle des glucides. Ainsi, ce régime ne va pas dans le sens de la diversité alimentaire que l'on préconise et qui est plus facile à tenir. Autant manger de tout mais en proportions raisonnables pour maigrir ! L'augmentation des protéines et des lipides sur le long terme pourrait-elle avoir un impact sur la santé et perturber nos bilans sanguins, nos bilans lipidiques ? La source des aliments étant principalement d'origine animale, les lipides doivent être en majorité des acides gras saturés. Les recommandations nutritionnelles préconisent pourtant une bonne répartition des graisses afin de prévenir les maladies cardiovasculaires. L'alimentation hyperprotéinée, à long terme, peut représenter un risque pour vos reins et le manque de glucide peut être la source d'une fatigue importante. Et qu'en est-il de l'impact général sur le poids ? Quels sont les impacts de l'effet yoyo sur votre poids de forme ?

Les avis et arguments en faveur et défaveur du régime Atkins

Bien que très à la mode, le régime Atkins divise. En effet le caractère restrictif entrainé par la quantité de glucides autorisés ne semble pas favoriser la tenue du programme à long terme. Nous sommes ici bien loin des principes préconisés par la chrononutrition. Car aujourd'hui nous le savons, la restriction ça ne fonctionne qu'un temps. Lorsque la privation alimentaire que l'on s'inflige est source de frustration il y a de grandes chances pour que cela vous mène à un comportement compensatoire. Après vous être privé pendant une trop grande période vous consommez une quantité d'aliments supérieure à vos besoins par compensation.

Le régime Atkins préconise une très faible quantité de glucide, cependant d'un point de vue nutritionnel les glucides doivent figurer au sein de l'alimentation et en quantités suffisantes pour couvrir les besoins de chacun. L'équilibre nutritionnel intègre toutes les familles d'aliments et il ne faut plus diaboliser les féculents ou les produits sucrés. Sachez que le fait d'avoir des glucides à vos repas favorisent l'apparition de la satiété, les retirer ne semble donc pas judicieux pour perdre du poids à long terme. Vous serez alors soit constamment en train de vous battre avec une sensation de faim persistente, ou alors vous compenserez en mangeant plus ou en grignotants aux mauvais moments.

Pour ces différentes raisons nous serions plutôt d'avis d'opter pour une prise en charge nutritionnelle qui favorise l'écoute des sensations alimentaires et qui privilégie la notion de plaisir et d'équilibre nutritionnel. Nous nous positionnons en faveur d'une alimentation variée et diversifiée, pour ne pas qu'il y ait de frustrations, ni même de carences. Optez pour un nouveau moyen de perte du poids en écoutant vos sensations, ce sont elles qui vous dictent vos besoins. Vous serez alors, et une bonne fois pour toute, enfin autonome.

Le régime Atkins ou le régime Dukan sont-ils toujours à la mode en France ?

Nous l'avons vu le régime Atkins essaye de redorer son image à travers la diffusion d'un message plus souple qui permet au programme de continuer à se développer. Mais alors qu'en est-il du régime Dukan, régime connu pour bien des français et similaire aux principes du régime Atkins ? En effet, bien que différents, ces deux régimes semblent avoir des points communs. Tous deux sont hyper-protéinés et interdisent la consommation de certains aliments. Cependant le régime Dukan à une polémique à son actif que le régime Atkins ne semblent pas avoir encore rencontrée. Bien que très controversée la méthode Dukan continue de faire parler d'elle car sur le court terme, on perd effectivement du poids. Vous voulez souvent qu'une perte de poids soit rapide mais vous ne pensez pas toujours à l'après programme. Ceux qui ont de l'expérience dans les régimes pourront en témoigner ; vous vous lancez dans un programme strict sur une période et vous perdez du poids. Mais quand vous revenez à une alimentation plus large, vous reprenez le poids perdu, et souvent même plus encore. Ces programmes sont à l'origine de l'effet yoyo et semblent donc être néfastes sur votre poids de forme à long terme.

Une prise en charge nutritionnelle peut être effectuée dans un objectif de perte de poids mais doit également agir en faveur de la santé de chacun. Un apport en protéine trop important sur le long terme peut avoir un impat négatif sur la santé rénale.

Pour conclure nous statuerons donc sur le fait que les régimes très spécifiques comme ceux abordés dans cet article doivent faire l'objet de prescription particulière et ne doivent pas être effectués seul dans le cadre d'une perte de poids. Le poids et l'alimentation reposent sur un équilibre qui se régule de façon automatique lorsque l'on écoute ses sensations. Pour ce faire, débuter un rééquilibrage alimentaire. Apprenez à vous écouter plutot que de toujours vous privez. Ca vous réussi mieux !

Ecrit par :
Psycho-Nutritionniste Laura Fernandes
Diététicienne Nutritionniste de Qilibri

Le 16 Décembre 2019
Dernière mise à jour le 16 Décembre 2019

Catégories
Dossiers
Derniers articles