Régime protéiné : quoi manger ?

Si vous avez envie de maigrir pour atteindre le poids de forme idéal ou si vous devez perdre quelques kilos pour des raisons de santé, vous pouvez vous orienter vers un régime hyperprotéiné. Il figure parmi les programmes minceur les plus adoptés tant par les hommes que les femmes de presque toutes les tranches d’âge. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les aliments autorisés ? Les réponses.

Régime protéiné : que manger ?

Les régimes protéinés, hyperprotéinés ou hyperprotidiques sont catégorisés parmi les régimes low carb. Ces derniers sont des programmes qui visent à supprimer les sucres dans une alimentation quotidienne.

Pourquoi ne manger que des protéines fait maigrir ?

Contrairement aux autres nutriments, les protéines disposent d’un pouvoir satiétogène élevé. En effet, elles agissent en tant que coupe-faim en conférant un effet rassasiant plus rapidement que les autres aliments. L’on consomme donc moins que d’habitude. Par ailleurs, ces macronutriments sont plus difficiles à digérer que les glucides ou les graisses. De ce fait, pour les éliminer, l’organisme dépense beaucoup d’énergie en brûlant plus de calories que ce qu’il ingère.

Quand et pourquoi manger des protéines pour maigrir ?

Les régimes alimentaires low carb, dans lesquels sont répertoriés les régimes hyperprotéinés, consistent à réduire l’apport en sucres ainsi qu’en graisses et à augmenter les apports en protéines. Ce type de programme minceur est recommandé aux personnes qui souhaitent perdre du poids tout en augmentant ou en maintenant leur masse musculaire. En temps normal, les muscles diminuent partiellement en suivant une cure d’amaigrissement, et ce, parce que le corps puise dans les réserves d’acides aminés afin de produire de l’énergie. En adoptant une alimentation riche en protéines, vous pouvez arrêter ou réduire la fonte des muscles.

Quels sont les différents types de régime riche en protéines ?

Pour répondre à toutes les envies d’amincissement tout en gardant la masse musculaire, l’intéressé peut choisir parmi plusieurs régimes protéinés classiques comme :

  • Le régime Dukan ;
  • Le régime Cohen ;
  • Le régime protéiné antifatigue ;
  • Le régime minceur tonus protéines ;
  • Le régime hyperprotéiné.

Il existe également d’autres programmes minceur personnalisés notamment en termes de la teneur en glucides, le déroulement du régime ou la liste des aliments autorisés. Il s’agit entre autres :

  • Du régime Atkins ;
  • Du régime Mayo ;
  • Du régime Scarsdale ;
  • Du régime paléolithique ;
  • Du régime Miami ;
  • Du régime Fricker.

Régime hyperprotéiné : comment éviter les dangers ?

Le concept d’un régime hyperprotéiné réside dans le fait de surcharger le corps en protéines. Il s’agit d’un programme minceur qui permet de perdre du poids à court terme. Cependant, en privant l’organisme de certains aliments, notamment le sucre, le corps enclenchera une réaction de stockage immédiat au moment où vous décidez de les ingérer à nouveau. Ainsi, avant d’entamer un régime hyperprotidique, il est indispensable d’équilibrer votre métabolisme de base pour éviter cet effet yo-yo et les différentes complications de santé comme les carences ou les risques de maladie. Il importe également de consulter un spécialiste en nutrition. L’excès de protéines peut également provoquer, sur du moyen à long terme, des problèmes rénaux. Il faut donc faire très attention avec ce type de régime alimentaire

Régime hyperprotéiné naturel : combien de kilos par semaine ?

Dans le cadre d’un régime alimentaire, qu’il soit hyperprotéiné ou autre, le nombre de kilos perdus dépend de plusieurs paramètres. À titre d’exemple, le métabolisme de base qui est la source de la perte de poids varie d’une personne à l’autre. L’intensité et la fréquence des activités physiques quotidiennes jouent également un rôle important dans l’élimination des graisses. Par ailleurs, pour définir un nombre de kilos perdus exact, il faut prendre en compte le respect des règles qui encadrent le fonctionnement du régime notamment les différentes phases incluant l’attaque ou la stabilisation. Néanmoins, en suivant un régime protéiné, une personne peut perdre entre 4 et 5 kilos durant la semaine d’attaque.

Comment faire un régime hyperprotéiné?

Le régime hyperprotéiné est déconseillé aux personnes souffrant du diabète de type 1, d’insuffisance rénale, d’insuffisance cardiaque ou d’insuffisance hépatique. Il n’est pas non plus recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes. Pour l’adopter, il est important de suivre les étapes indiquées. Les trois principales phases de ce programme minceur sont la phase starter d’une durée de 7 à 10 jours, la phase minceur d’une durée de 2 à 3 semaines et la phase de transition d’une durée de 10 à 15 jours. Elles sont suivies d’une phase de stabilisation d’une durée indéterminée. Les apports en protéines peuvent être réalisés de façon naturelle, c’est-à-dire en consommant des aliments riches en protéines ou en ajoutant des compléments alimentaires présentés sous forme de sachets.

Le régime hyperprotéiné peut engendrer quelques effets secondaires. La mauvaise haleine figure parmi les effets les plus gênants et les plus inévitables. Elle provient du phénomène de cétose généré par l’organisme qui brûle la graisse. Pour s’en débarrasser, l’on peut recourir aux chewing-gums, aux bains de bouche ou aux tisanes à la menthe. En cas d’apparition de maux de tête ou de constipation, il est préférable de demander un avis médical.

Régime hyperprotidique : combien de protéine par jour ?

Comme son nom l’indique, le régime hyperprotéiné consiste à suivre une alimentation riche en protéines et à supprimer le sucre ainsi que la graisse. Vous n’aurez donc pas l’obligation de compter les calories et la quantité de nourriture à manger, mais plutôt de bien choisir les aliments à intégrer au menu.

Les sachets protéinés sont une alternative intéressante aux aliments protéinés qui s’avèrent assez coûteux. Ils sont consommés à tous les repas et sont accompagnés d’un autre type d’aliment. Durant la phase 1 du régime, il convient de respecter une prise de 4 à 5 sachets par jour que l’on associe à des légumes pauvres en glucides. Durant la phase 2, le nombre de sachet est réduit et d’autres aliments comme la pomme de terre et la volaille sont introduits. Pour empêcher votre corps de s’adapter aux sachets, il est indispensable de les éliminer complètement durant la phase 3.

Quel aliment pour un régime hyper protéiné ?

Les aliments d’origine animale sont les plus riches en protéines. Cependant, il est possible de combler les besoins protidiques avec des protéines végétales. Dans le cadre d’un régime hyperprotéiné, les aliments autorisés sont :

  • La viande de poulet, de dinde, de coq, de bœuf, de veau, de cheval, de poisson ainsi que les coquillages et les crustacés ;
  • Les œufs ;
  • Les protéines de lait ;
  • Le fromage ;
  • Les légumes riches en protéines comme le brocoli, les épinards ou le chou frisé ;
  • Les fruits à coque comme les arachides, les amandes ou les pistaches ;
  • Les produits dérivés du soja ;
  • La spiruline.

Certains aliments sont à exclure du régime protéiné. Il s’agit entre autres :

  • Des aliments qui contiennent du sucre rapide comme les pâtisseries, les bonbons ou l’alcool ;
  • Des féculents comme les pâtes, le maïs ou le riz ;
  • Des produits de boulangerie ;
  • Des légumineuses comme les pois, les haricots ou les lentilles ;
  • Des fruits comme les bananes ou les fruits secs ;
  • Des produits laitiers sucrés ;
  • Des produits ultra-transformés.

Quels sont les avantages des produits hyperprotéinés ?

Dans le commerce, il existe des alternatives aux protéines naturelles qui sont les produits hyperprotéinés conditionnés sous-forme de sachets. Il suffit de les consommer durant les repas en diluant le contenu dans l’eau. Ils peuvent également être compléter par des légumes à midi ou le soir. Leur principal avantage réside dans la praticité puisque le curiste n’aura plus besoin de cuisiner ni de peser les aliments qu’il consomme. Les sachets protéinés permettent également d’obtenir des résultats encourageants durant les premiers jours de régime.

Pourquoi prendre un complément alimentaire hyperprotéiné ?

Le régime hyperprotéiné est un programme minceur restrictif puisqu’il interdit la consommation de certains aliments. Pour combler les besoins en nutriments et éviter les carences, il est conseillé de prendre des compléments alimentaires. Ces derniers sont indispensables durant les phases 1 et 2 du régime et recommandés lors de la phase 3. Le potassium, les vitamines et minéraux, le magnésium, le calcium, le chlorure de sodium, l’oméga-3, le fer et les probiotiques sont les compléments alimentaires préconisés.

Menu protéiné : comment faire un régime hyperprotéiné sans sachet ?

Voici un exemple de menu d’une journée de diète hyperprotéinée sans frustration :

  • Petit-déjeuner : 2 tranches de blanc de poulet + 1 portion de fromage frais de chèvre + 1 tasse de boisson chaude sans sucre ;
  • Collation : 2 yaourts nature ;
  • Déjeuner : salade de tomate aux œufs durs + filet de sole arrosé de jus de citron + haricots verts vapeur + 1 tasse de thé vert ;
  • Collation : une poignée de noix + 1 tasse de thé vert ;
  • Dîner : salade de fruits de mer + papillote de cuisse de lapin à la moutarde + purée de brocolis + 1 tasse de tisane.

Avis sur le régime hyperprotéiné

Selon la majorité des personnes ayant opté pour le régime hyperprotéiné, ce programme minceur réduit la faim et l’appétit. De par son action coupe-faim, les fringales et les envies de grignotage se font de plus en plus rares. Par ailleurs, même s’il est assez restrictif, le régime hyperprotidique est facile à tenir puisque les plats riches en protéines sont goûteux. Néanmoins, en raison d’une restriction d’apport glucidique, elles ont remarqué divers troubles physiques comme les maux de tête, l’irritabilité ou l’acné.

D’un point de vue biologique, certaines carences peuvent apparaître. 

Comment manger pour prendre du poids ?

Même si les régimes alimentaires sont préconisés pour perdre du poids, certains programmes permettent en revanche de prendre quelques kilos. Pour atteindre le poids idéal de façon durable, il est indispensable de réaliser un apport énergétique de 2 000 kcal/jour pour une femme active et de 2 500 kcal/jour pour un homme. Vous pouvez augmenter votre apport calorique de 200 kcal toutes les deux semaines avant de stabiliser votre poids de forme par un menu équilibré. 

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles