Tout sur les problèmes de digestion


Les mauvais aliments, les boissons alcooliques et les changements d’habitude impactent sur le système digestif. Bien que l’on ne s’en rende pas toujours compte, ils peuvent être à l’origine de différents troubles plus ou moins graves. Faute d’attention et parfois d’ignorance, presque tout le monde en souffre. Pourtant, ces soucis digestifs sont remédiables à condition de respecter certaines règles d’alimentation. Ci-après les informations à connaitre concernant les maladies digestives et les gestes adaptés pour les soigner.

Les maladies digestives ou de l'estomac

Les maladies digestives se traduisent généralement par des troubles gastro-intestinaux. Toutefois, il est difficile de faire la distinction entre les troubles de l’estomac, de l’intestin et des autres organes. Une étude approfondie sur ces maladies est ainsi nécessaire.

Qu'est-ce que le trouble gastrique ?

Le terme « trouble gastrique » désigne les problèmes liés au dysfonctionnement ou à une maladie de l’estomac. Il se traduit à travers différents symptômes comme des crampes, des vomissements, des brûlures d’estomac, une acidité gastrique, une ulcération ou une digestion difficile. Ces signes sont principalement d’origines alimentaires, psychiques et anatomiques. Ces affections sont la plupart du temps bénignes.

Quid des organes concernés : l'estomac ou le foie ?

Les problèmes digestifs concernent en particulier l’estomac. Malheureusement, le plus souvent, ces maux sont confondus avec une crise de foie. La maladie du foie, aussi appelée crise hépatique, n’est pas la source des symptômes gastro-intestinaux (les nausées, les douleurs, les ballonnements et les éructations). Le cas échéant, il s’agit uniquement d’une « indigestion ». En termes simples, le foie n’est pas impliqué dans les troubles digestifs touchant l’estomac et l’intestin.

Comment se manifestent les troubles digestifs ?

Les troubles digestifs apparaissent sous des formes variées en fonction de l’origine de la maladie. Ils peuvent être causés par un reflux gastro-œsophagien, une hernie hiatale, un ulcère gastroduodénal, des lithiases vésiculaires, une colique biliaire, des diverticules, une appendicite, une maladie cœliaque, etc. Ces soucis de santé présentent des symptômes communs devant inciter à consulter un médecin.

  • La diarrhée : elle se traduit par des selles fréquentes durant la journée ou la nuit avec une énorme quantité de liquide, parfois accompagnée de sang et de glaires. On considère l’état de diarrhée lorsqu’il y a plus de 3 selles par jour ou plus de 300g de selles sur une journée. La diarrhée peut avoir des degrés et un débit plus ou moins important.
  • La constipation : à l'inverse de la diarrhée, elle se manifeste par des selles solides et peu fréquentes durant la semaine. Les selles sont dures et difficiles à évacuer.
  • Les saignements : ils apparaissent lors des selles. Le sang ne provient pas forcément d’un trouble digestif. Le cas échéant, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.
  • La régurgitation : il s’agit d’un phénomène de reflux gastro-œsophagien. Il diffère considérablement du vomissement.
  • Les difficultés à avaler : elles se manifestent par la difficulté à ingérer des aliments. Il s’agit d’un problème de transition entre la gorge et l’estomac.

En outre, d’autres signes mineurs peuvent surgir tels que des nausées, des douleurs abdominales, des selles inhabituelles, des ballonnements, des flatulences fréquentes, etc.

 

Quels sont les symptômes d’un problème ou d'une mauvaise digestion ?

Digestion difficile et troubles digestifs sont deux phénomènes distincts, bien que le premier fasse partie intégrante des symptômes du deuxième. Toutefois, un problème de digestion signe la présence d’une dyspepsie fonctionnelle. En effet, les symptômes peuvent se manifester à tout moment de la vie quotidienne. Leurs causes ne découlent pas forcément d’une mauvaise alimentation. Il existe plusieurs facteurs susceptibles de les provoquer chez un individu.

  • Le ballonnement : il se traduit par une sensation de rassasiement de l’estomac et s’apparente à un gonflement. Le ventre accumule du gaz tout en provoquant des douleurs.
  • Les brûlures épigastriques : elles se manifestent par un creux, par des douleurs ou par des brûlures de l’estomac.
  • L’éructation : elle soulage le plus souvent l’individu tout en s’accompagnant d’un bruit et/ou d’une odeur spécifique.
  • Les nausées : elles se rapprochent du vomissement et s’identifient par une contraction de l’estomac.

Ces symptômes apparaissent généralement pendant ou après le repas. La plupart du temps, ils touchent aussi les femmes enceintes.

Que faire en cas de digestion difficile ?

Une digestion difficile provoque une sensation de malaise difficile à supporter. Cependant, grâce à quelques astuces et conseils, il est possible d’y remédier.

Mal digérer : que faire et quoi manger ?

Généralement, une mauvaise digestion signifie que l’individu ne connait pas exactement son corps et ce qu’il ne supporte pas. Des récidives signent d’autant plus cette ignorance ou une certaine négligence. Pour faciliter la digestion, il est conseillé d'adopter un mode de vie alimentaire sain. Le tabac, le café, les fast food et les boissons gazeuses sont à bannir.

En outre, il est essentiel de changer d’habitudes alimentaires, qu’il s’agisse des aliments ou de la manière de manger. Le meilleur conseil consiste à mâcher correctement la nourriture avant de l’avaler dans le but d’alléger l’estomac. De même, il est nécessaire de ne pas surcharger l’appareil digestif en évitant de trop manger. Par exemple, trois repas par jour suffisent et leurs heures doivent être régulières. Concernant les aliments, il est judicieux de limiter les crudités, les produits gras et les produits laitiers. Lorsqu’ils sont consommés en excès, ils peuvent détériorer le système digestif ou alourdir l’estomac.

En guise de solution, les aliments nature, équilibrés et faits maison sont meilleurs pour préserver ou améliorer la santé de l’estomac.

Aide à la digestion : quoi ou que prendre pour digérer ?

Beaucoup de personnes sujettes à des problèmes digestifs ont recours à l’automédication faute de connaissances. Toutefois, il existe des astuces pour faciliter la digestion naturellement. Il s’agit par exemple de prendre une tisane au gingembre et au citron ou encore de la menthe (huile essentielle ou feuilles). Ces produits naturels stimulent la sécrétion de sucs gastriques et favorisent la digestion. Le fenouil et le psyllium sont également des remèdes efficaces contre les troubles digestifs. Par ailleurs, l’artichaut, l’aloe vera et le curcuma sont bénéfiques pour l’estomac. Néanmoins, il est important de respecter le mode de préparation et la dose autorisée durant les cures. La menthe aide à avoir une meilleure digestion en stimulant la sécrétion biliaire ainsi qu’en réduisant l’acidité de l’estomac. Si les symptômes persistent, il est préférable de consulter un médecin.

Quels médicaments prendre pour digérer ou pour soigner les problèmes de digestion ?

Le meilleur moyen d’éviter les problèmes de digestion est le respect d’une alimentation saine et équilibrée. En cas de répétition des troubles, la prise de médicaments est nécessaire. Pour ce faire, le citrate de Bétaïne s’avère efficace contre les ballonnements et les crises de foie. En outre, les antiacides sont recommandés en cas de brûlures d’estomac. Pour traiter les flatulences fréquentes, le gel de polysilane est le plus conseillé. À titre de précaution, ces médicaments doivent être pris selon l’avis ou sur ordonnance d’un médecin.

Que faire en cas de problème de digestion et de grosse fatigue ?

La fatigue accompagne souvent les troubles digestifs. Les personnes atteintes régulièrement sujettes à des problèmes gastro-intestinaux en souffrent généralement après avoir mangé. À ce moment, le corps s’alourdit et l’individu ressent une envie irrésistible de dormir. Il s’agit en général de signes de fatigue intense et de problèmes de digestion.

Pour ne plus être fatigué après le repas, il est conseillé de limiter la durée de la sieste et de revoir l’alimentation en général. Pour ce faire, les repas trop copieux et la consommation de sucre sont à éviter. De plus, manger le plus lentement possible est recommandé. Si besoin, prendre un café après le repas est une excellente option pour booster la digestion.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles