Nos conseils pour se débarrasser de la cellulite


La cellulite peut devenir une véritable source de complexe chez certaines personnes. Généralement visibles chez les femmes, ces petits amas de graisse déforment l’aspect lisse et soyeux de la peau. Malgré les problèmes d’ordre esthétique qu’elle engendre, la peau d’orange n’est pas irrémédiable. Le point sur l’origine de la cellulite et les astuces pour s’en débarrasser.

D’où vient la cellulite ?

La cellulite figure parmi les problèmes cutanés les plus redoutés. Il s’agit d’un phénomène naturel tout à fait normal, mais qui, selon les estimations, est plus fréquent chez les femmes avec ou sans surcharge de poids.

Définition de la peau d'orange ou cellulite : cellulite de la cuisse ou cellulite du ventre

Qu’elle soit localisée au niveau de la cuisse, du ventre ou parfois de la face, la cellulite apparaît lorsque de la graisse s’accumule. Elle résulte de plusieurs phénomènes, mais la cause hormonale est la plus citée. En effet, la cellulite apparaît principalement lors d’un pic hormonal dans le cycle de la vie de la femme. Elle peut survenir à la puberté, durant la grossesse, lors de la ménopause, durant les périodes de menstruation ou durant les premiers mois de la prise d’un contraceptif ou tout simplement suite aux habitudes alimentaires et au manque d’activité physique.

Cellulite ou peau d’orange : à quoi ça sert ?

Capitons, peau d’orange ou cellulite, telles sont les appellations qui désignent ce phénomène relatif au gonflement du tissu de la peau en raison d'un excès de graisse.

Pour mieux cerner le sujet, il est bon de savoir que la peau est divisée en trois couches, à savoir l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Ce dernier abrite les cellules adipeuses. Elles ont pour rôle de protéger du froid ou des infections, entre autres. Ce sont ces cellules qui augmentent de volume, entraînant le gonflement du compartiment dans lequel elles sont situées. Cette turgescence touche ensuite le derme et l’épiderme avant de former de petites bosses à la surface de la peau.

Origine de la cellulite

En règle générale, 30 à 35 % des calories ingurgitées dans la journée doivent être représentées par les lipides apportés par le beurre, la viande, le lait entier, les oléagineux ou les viennoiseries. Lorsque ce quota d’acides gras est dépassé, les cellules adipeuses stockent la graisse, gonflent et forment la peau d’orange Egalement en lien avec les habitudes et les addictions le café l’alcool ou la cigarette favorisent son apparition.

Comment remédier à la cellulite ?

Avant de procéder au traitement permettant de retrouver une peau lisse, il convient de connaître la définition et les différentes sortes de cellulite qui se forment sur la peau.

La cellulite aqueuse, adipeuse ou fibreuse

La cellulite adipeuse est la forme de cellulite la plus courante. Il s’agit d’une accumulation trop importante de graisse dans le tissu adipeux, ce qui bloque la circulation des toxines et crée une inflammation de l’hypoderme. Elle est surtout présente au niveau du ventre, des cuisses, des fesses, des hanches et des genoux. Ce phénomène est reconnaissable à une peau qui reste assez souple, molle et indolore.

La cellulite aqueuse, quant à elle, est souvent associée à une rétention d’eau. En effet, l’eau s’infiltre dans les cellules et stagne dans les tissus. Ce phénomène résulte d’une mauvaise circulation lymphatique et veineuse. Ce type de cellulite est visible sur les cuisses, l’intérieur des bras, les mollets et autour des chevilles. Il se caractérise par la souplesse de la peau et/ou la présence de varices.

La cellulite fibreuse est identifiable à une douleur qui se manifeste lorsque l’on touche la zone gonflée, une peau dure et capitonnée qui peut parfois prendre une teinte violacée. Assez difficile à déloger, la peau d’orange liée à la fibrose est une forme de cellulite incrustée et assez ancienne.

La cellulite infectieuse : cellulite dentaire et cellulite de la face

La cellulite infectieuse est une forme de maladie causée par les streptocoques et les staphylocoques. Si les uns provoquent un érysipèle, les autres sont responsables des staphylococcies malignes de la face, qui peuvent être assez graves. Ces infections résultent souvent d’une plaie mal traitée, d’opérations médico-chirurgicales mal encadrées ou de problèmes dentaires.

La cellulite infectieuse nécessite un traitement d’urgence. Les premiers symptômes se traduisent par la rougeur, la chaleur, la douleur et le gonflement cutané. Ensuite, la peau devient rigide et vire au jaune, verdâtre, pâle ou violacé. Cette forme de cellulite grave est localisée sur le visage, le cou et les membres inférieurs.

Comment se débarrasser de la cellulite classique ?

Comme énoncé précédemment, la cellulite est générée par un amas de lipides qui s’incruste dans les tissus adipeux. Pour libérer le contenu des cellules, il est indispensable de surveiller son alimentation, de boire beaucoup d’eau et d’effectuer des exercices physiques adaptés de pratiquer des manoeuvres et massages spécifiques pour un prise en charge localisée .

Cellulite : comment l’enlever ?

Outre la cellulite infectieuse qui nécessite une consultation médicale approfondie, il existe des solutions anti-cellulites efficaces pour déloger ces petites bosses.

Cellulite : comment la faire partir grâce à une alimentation saine ?

Que vous souffriez ou non de surcharge pondérale, il est possible de vous débarrasser de la cellulite visible sur certaines parties de votre corps. Pour commencer, pensez à rééquilibrer votre alimentation. Pour éviter de tomber dans un régime alimentaire trop strict et trop restrictif qui engendre des carences, choisissez un programme minceur en adéquation avec votre objectif.

Pour vous aider à déloger l’excédent de graisse de votre peau sans pression, le programme basé sur la chrononutrition proposé par Qilibri est l’idéal. Il vous accompagne dans votre rééquilibrage alimentaire. Ce rééquilibrage alimentaire alimentaire vous incite à adopter de bonnes habitudes alimentaires tout en évitant de reprendre le poids perdu. En théorie basée sur la chrono nutrition mais en pratique basée sur l’écoute des sensations.

Par ailleurs, ne manquez pas de boire suffisamment d’eau dans la journée pour hydrater votre corps de façon continuelle, optimiser la circulation des liquides et favoriser l’élimination des toxines.

Cellulite sur les jambes que faire ?

Si la cellulite est localisée au niveau de vos membres inférieurs, les activités physiques sont de mise. Accordez-vous deux séances hebdomadaires d’une heure de cardio chacune. Adonnez-vous à des sports comme la natation, le running, le vélo ou la Zumba qui favorisent la production d’adrénaline. En effet, l’adrénaline est réputée pour déclencher immédiatement des réactions comme l’augmentation du rythme cardiaque, l’accélération de la respiration ou l’accroissement de la pression artérielle. Ces réactions stimulent le déstockage de la graisse contenue dans les cellules adipeuses et la circulation lymphatique. Vous pouvez accompagner votre séance de cardio de quelques minutes de musculation pour continuer à brûler des calories même lorsque vous êtes au repos.

Les autres techniques anti-cellulites efficaces

Si vous souhaitez éliminer la cellulite de façon optimale, vous pouvez accompagner votre régime alimentaire et vos activités physiques de massages à faire soi-même ou par un professionnel.

Ventouse anti-cellulite : combien de fois ?

Pour éradiquer la cellulite, vous pouvez aussi recourir à la ventouse anti-cellulite. Ce petit gadget en silicone hypoallergénique vous permet de travailler le ventre, les genoux, les mollets, les triceps, les cuisses ou les fesses. Pour obtenir un résultat optimal, il importe de respecter des gestes précis comme aller du bas vers le haut et de boire du thé ou trois verres d’eau avant l’intervention afin de favoriser le drainage.

Pour utiliser la ventouse anti-cellulite, il suffit de la glisser délicatement sur la surface à traiter. Comptez environ cinq minutes de ventouse pour chaque zone à traiter. Ces cinq minutes sont réparties comme suit :

  • Trois minutes pour glisser la ventouse sur la zone à traiter ;
  • Une minute pour effectuer des mouvements en zigzag en allant du bas vers le haut ;
  • Une minute pour réaliser des mouvements circulaires sur la zone.

La phase d’attaque anti-cellulite à l’aide d’une ventouse peut durer entre une et deux semaines à raison d’une séance par jour. Elle est suivie d’une phase d’entretien qui consiste à utiliser la ventouse tous les deux jours.

Massage anti-cellulite : combien de temps ?

Pour vous débarrasser d’une peau d’orange disgracieuse, laissez-vous tenter par un bon massage anti-cellulite. Durant les 5 ou 6 premiers jours, une séance de 15 à 20 min d’automassage par jour peut suffire. Réduisez les séances à une ou deux fois par semaine par la suite.

  • Le pétrissage : cette technique de massage anti-cellulite consiste à travailler le ventre ou les cuisses par pétrissage. Pour ce faire, tenez une petite masse de muscle et réalisez des mouvements de va-et-vient à l’aide de vos paumes. Terminez avec des mouvements circulaires larges.
  • Le palper-rouler : il s'agit d'une technique idéale pour éliminer la cellulite des hanches et des fesses ou la cellulite fibreuse. Pour évacuer la graisse, prenez un bourrelet entre votre pouce et votre index. Ensuite, maintenez la pression en le roulant entre vos doigts, de bas en haut. Réalisez une dizaine de mouvements pour chaque zone.
  • Les percussions : pour procéder, commencez par fermer vos poings. Ensuite, tapotez la partie où logent les capitons d’un geste souple, léger et régulier.
Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles