Je n'arrive pas à maigrir


Un manque de motivation et/ou de détermination peut être un frein pour un objectif visant à la perte de poids ou à une silhouette affinée. Afin de simplifier le suivi d’un régime, d’un programme minceur ou d’un entraînement sportif, il convient de comprendre et de résoudre les différents blocages potentiels.

Les principes de base de la perte de poids

Un bon équilibre au niveau du poids assure généralement un bon état de santé. Ainsi, dans le cas d’une perte pondérale inexpliquée, il importe de prendre les précautions afférentes.

J’ai perdu 2 kilos en 2 jours : Pourquoi je perds du poids ?

Les kilos perdus peuvent être composés de perte d’eau, de graisse, de toxines ou de muscles. En ce qui concerne la graisse, celle-ci est transformée par le métabolisme. Une partie est évacuée par les voies respiratoires sous forme de CO2 tandis que le reste est libéré par l’urine, la transpiration ou les larmes. Une perte musculaire peut être engendrée par une succession de régimes trop restrictifs qui ne parviennent pas à balancer les apports et les dépenses énergétiques.

Si vous constatez une rapide perte de poids sans que vous ayez suivi un régime, il convient de consulter au plus vite. En effet, cette variation peut être un signe de dysfonctionnement de l’organisme ou d'une maladie. La dépression et le stress excessif peuvent aussi causer un trouble de l’appétit et modifier le stockage de graisses. Une perte rapide et inexpliquée peut être générée par une maladie liée au transit ou localisée au niveau de l’estomac, du rectum ou autre organe contribuant à la digestion. Un problème d’ordre hormonal, notamment un dérèglement de la thyroïde, peut également occasionner une perte de poids. Enfin, une rapide perte de poids peut traduire une forme de cancer, notamment celui des poumons, des reins, du pancréas, du côlon ou des ovaires.

Mincir ou maigrir : entre le besoin et l’envie

Il est important de faire une distinction entre « mincir » et « maigrir ». Maigrir consiste à perdre du poids en dépensant beaucoup plus de calories que l’on en gagne. Il s’agit de l’un des principaux objectifs d’un régime alimentaire, particulièrement les plus restrictifs. En général, au cours d’une cure d’amaigrissement, passer à table est souvent synonyme de privation, de constante tentation et de disparition de la notion de plaisir. Maigrir peut également être imposé à un individu pour des raisons de santé, notamment s’il souffre d’obésité. Il peut dans ce cas s’agir d’un besoin vital.

Contrairement au fait de maigrir, mincir ne rime pas nécessairement avec perte de poids. En effet, le but est essentiellement esthétique afin d’affiner la silhouette. Une cure d’amincissement peut aussi avoir pour objectif d’avoir une peau lisse ou de remodeler une partie du corps (bras, jambes, ventre, hanches, etc.). Il est tout à fait possible qu’un individu mincisse, mais garde son poids.

 

Comment perdre beaucoup de poids, car j’ai du mal à maigrir ?

Malgré les tentatives de perte de poids, il arrive que les résultats soient décevants. Le problème peut être un manque de motivation ou un autre trouble.

Comment déclencher une perte de poids rapide ?

Pour déclencher une perte de poids, il est indispensable de donner à l’organisme une période d’adaptation au nouveau régime alimentaire, notamment dans le cadre d’un régime hypocalorique. De ce fait, il n’est pas nécessaire de réaliser une évaluation quotidienne de la perte de poids, mais plutôt de s’en tenir à une vérification hebdomadaire. Par ailleurs, le métabolisme joue un rôle important dans le processus de perte pondérale. Ainsi, il est nécessaire de le stimuler pour obtenir un résultat optimal.

Que vous souhaitiez perdre du gras sur certaines zones de votre corps ou observer une perte générale, vous devez augmenter votre métabolisme de base afin qu’il brûle des calories, même lorsque vous êtes au repos. Pour ce faire, commencez par effectuer des changements au niveau de votre alimentation. Évitez de sauter les repas, privilégiez la consommation de certains aliments, maintenez un équilibre entre les aliments consommés (lipides 30 %, glucides 55 % et protéines 15 %) et buvez abondamment.

Outre la stimulation du métabolisme de base, respectez une durée de sommeil convenable pour éviter l’épuisement, restez physiquement actif en maintenant une certaine régularité et fréquence, et troquez la graisse animale par des aliments à base de graisse végétale.

Pourquoi mon corps refuse de maigrir ?

Malgré tous les efforts que vous déployez pour éliminer vos kilos superflus, vous n’arrivez pas à les perdre ? Vous devez savoir que c’est le cerveau qui décide et gère le fonctionnement de l’organisme. Ainsi, le poids idéal est celui que le cerveau décide de maintenir et non celui que la personne souhaite. Cette fourchette est basée sur les éléments génétiques et les différentes expériences vécues au cours de la vie.

Par ailleurs, pour perdre du poids, il est recommandé d’adopter quelques astuces faciles au quotidien. Gardez un œil sur votre alimentation en notant ce que vous avez mangé, principalement ceux qui sont assez caloriques afin d’analyser votre progression. Ne lésinez pas non plus sur les exercices physiques qui travaillent les muscles pour booster le métabolisme. De plus, évitez autant que possible de craquer trop souvent sur la nourriture malsaine.

Impossible de maigrir du ventre pourquoi ?

La graisse abdominale, c’est-à-dire la graisse localisée au niveau du ventre, figure parmi les plus difficiles à éliminer. Elle peut être composée d’une graisse sous-cutanée qui est inoffensive à la santé ou d’une graisse viscérale qui enveloppe les organes et peut être dangereuse. Un ventre qui persiste peut être consécutif à un dérèglement des hormones comme l’insuline ou le cortisol. La ménopause peut également être un frein à l’élimination de la graisse abdominale. D’autres causes liées à une mauvaise alimentation peuvent compliquer la perte de la graisse du ventre. En effet, une consommation excessive d’aliments transformés ne vous aidera pas à avoir une taille plus fine.

Difficulté à perdre du poids : mon corps ne veut pas maigrir, que faire ?

Une bonne motivation est la clé d’un régime alimentaire réussi. En effet, éliminer des kilos superflus peut s’avérer nécessaire en cas de soucis de santé, de difficultés à effectuer certaines tâches quotidiennes, de situation de surpoids ou de raison esthétique. De plus, pour atteindre un objectif de perte pondéral, il est inutile de mettre la barre trop haut au risque de ne pas obtenir les résultats escomptés et de perdre patience. Pour garder la motivation, organisez vos objectifs par échéance en fonction de vos capacités, votre bien-être et votre morphologie. Faire du sport avec des proches ou des amis peut également vous motiver pour les activités physiques.

Un programme de rééquilibrage alimentaire peut également vous aider à perdre efficacement et durablement du poids. D’ailleurs, Qilibri vous propose une formule basée sur la chrononutrition élaborée par le docteur Delabos. Loin d’un régime alimentaire restrictif, ce programme vise à consommer les bons aliments au moment idéal et dans une quantité suffisante.

 

Les autres facteurs qui empêchent l’amaigrissement

Outre les mauvaises habitudes, d’autres facteurs influent également sur l’impossibilité de perdre du poids.

Je n’arrive pas à maigrir : les blocages psychologiques

Les blocages psychologiques qui freinent la perte de poids sont variés. Parmi eux, l’on retrouve la peur d’être attirant(e), d’une rupture à une appartenance familiale (famille en surpoids), d’être critiqué ou de la transformation physique. Chez certaines personnes, passer à table est une sorte de refuge pour étouffer une émotion ou une histoire vécue (une crème glacée pour consoler une peine de cœur par exemple). En plus du stress lié à l’évènement, la consommation d’aliments provoque une prise de poids, d’où les kilos émotionnels. Ne pas croire en sa réussite et en l’atteinte de ses objectifs réduit aussi la chance de perdre réellement des kilos.

Impossible de maigrir à la ménopause, que faire ?

La ménopause est une période qui entraîne différentes modifications corporelles chez la femme. Ces changements résultent de l’action des hormones et entraînent généralement une certaine prise de poids. Pour maigrir durant la ménopause, il est indispensable de limiter le sucre, notamment la consommation de fruits à 2 ou 3 portions quotidiennes. Il est également nécessaire d’augmenter les apports en calcium et en protéines, d’éviter la consommation excessive d’aliments, de stimuler la flore intestinale avec des probiotiques et de réduire la consommation de sel. Pratiquez des activités physiques douces comme la marche à pied, le yoga ou le vélo de façon régulière pendant quelques semaines.

Prise de poids : comment perdre, car il est impossible de maigrir malgré le sport ?

Malgré les heures passées à la salle de sport, certaines personnes ne parviennent pas à réduire leur poids. Soit elles n’ont pas modifié leur alimentation, soit elles mangent encore plus qu’auparavant, soit elles ont un souci hormonal. Il peut également arriver qu’elles n’aient aucun kilo à perdre ou qu’elles aient pris du muscle. La négligence de la récupération alimentaire a un impact considérable sur la perte de poids.

Comment ne pas perdre de poids ?

Pour stabiliser et maintenir votre poids de forme, gardez une alimentation saine et équilibrée et organisez-vous afin que votre réfrigérateur ne contienne que des aliments sains. Distinguez la faim d’une envie de manger, contrôlez les excès, continuez à faire du sport et évitez le manque de sommeil.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Diététicien Nutritionniste de Qilibri
Catégories
Dossiers
Derniers articles