Je mange trop, que faire ?


Bien souvent, les gens mangent sans avoir spécialement faim. Ils mangent, car ils s’ennuient ou encore parce qu’ils se sentent tristes. Ils ingèrent ainsi une grande quantité de calories qu’ils ne vont pas forcément brûler. Cette habitude a des répercussions sur le poids et la santé en général. 

Crise d’hyperphagie : qu’est-ce que c’est ?

L’hyperphagie est un trouble du comportement alimentaire. La personne concernée ingère de grandes quantités d’aliments sur une courte période. Les personnes touchées souffrent souvent de surcharge pondérale. Une crise d’hyperphagie se manifeste par une prise rapide d’aliments en grande quantité. Généralement, la personne ne s’arrête que lorsqu’elle ressent de l’inconfort ou une douleur au niveau de l’estomac. Les manifestations d’hyperphagie engendrent de la culpabilité et de la honte. Dans la plupart des cas, les personnes souffrant d’hyperphagie ne ressentent plus les sensations de faim et de satiété. Les crises surviennent généralement en cas de frustration, de stress, d’ennui ou encore de solitude.

Une personne souffrant d’hyperphagie doit être suivie par un nutritionniste et un psychothérapeute.

Je mange trop de sucre : pourquoi je mange trop ?

Bien souvent, les gens ne prennent pas conscience qu’ils mangent trop. Il convient de préciser que ce ne sont pas uniquement les personnes touchées par l’hyperphagie qui mangent trop. En effet, celles qui n’ont aucun problème de comportement alimentaire sont aussi touchées par le problème de surconsommation alimentaire. Voici les raisons qui poussent à manger plus que nécessaire :

  • L’aspect visuel du repas : je dois tout finir !
  • La variété de l’offre : je veux tout essayer !
  • La nourriture est une source de réconfort : je suis triste, donc je mange !

Il faut savoir que l’aspect visuel du repas joue sur la quantité de nourriture que nous ingérons. En effet, les gens ont tendance à finir ce qu’ils voient dans leur assiette. Ils ne sont pas à l’écoute de leur corps et se fient plutôt à ce qu’ils voient.

Devant un buffet, les gens ont tendance à avoir plus d’appétit et à vouloir goûter à tout ce qui est proposé. Ils mangent ainsi plus qu’il n’en faut et ne sont pas conscients de leur comportement.

-       Le rythme quotidien : je mange trop vite !

Les gens sont pressés, courent après les rendez-vous et mangent trop vite. Ils n’ont plus le temps de savourer leur repas et de s’installer à table. Le cerveau a pourtant besoin de temps pour enregistrer le message de satiété envoyé par le corps. Le système digestif met à peu près 20 minutes pour signaler au cerveau que la faim est comblée. Par ailleurs, il convient de savoir qu’il n’est pas nécessaire de ressentir la sensation de satiété pour arrêter de manger. Il est recommandé d’arrêter dès que l’on se sent à moitié rassasié. Il est ainsi important de prendre son temps, de s’asseoir pour manger et de bien mâcher la nourriture.

Un pot de crème glacée après une grosse journée, une barre de chocolat après une dispute ou encore un bol de soupe bien chaude pour se réconforter lors d’une journée froide. Bien souvent, la nourriture devient une source de réconfort. Par ailleurs, les gens se tournent généralement vers des aliments sucrés et gras. Les sucres sont assimilés rapidement par l’organisme et entraînent une réaction immédiate de plaisir poussant ainsi à en consommer encore plus.

Pourquoi je mange beaucoup le soir ?

L’International Journal of Obesity a présenté des résultats scientifiques éloquents : les comportements boulimiques survenant le soir seraient dus à l’hormone de la faim. Pour parvenir à cette constatation, 32 participants en surpoids âgés de 18 à 50 ans ont participé à cette étude. Ils ont été soumis au même protocole : jeûner pendant 8h, manger un repas liquide de 608 calories à 16 h. Un test de stress a été pratiqué sur les participants deux heures après le repas liquide. Des analyses de dosage d’hormones ont été par la suite effectuées pour connaître le taux d’hormones de la faim et de stress. Trente minutes après le test de stress, un buffet a été servi aux participants. Le buffet comprenait des biscuits, de la pizza et des bonbons.

Après l’étude, il a été démontré que le soir est propice à la suralimentation, notamment en cas de stress. Le risque est encore plus élevé chez les personnes sujettes à l’hyperphagie.

D’autres situations peuvent pousser les gens à manger plus que de raison le soir. Certains ont tendance à manger plus le soir, car ils ont jeûné toute la journée. Le soir, il est pourtant recommandé de manger léger pour permettre au corps de mieux digérer et d’éliminer la graisse pendant le sommeil.

Comment savoir si je mange trop ?

La plupart du temps, les gens ne prennent pas conscience qu’ils mangent trop. Une série de questions simples permet de se rendre compte des habitudes alimentaires. Est-ce que vous mangez lorsque vous avez faim ou à chaque fois que vous ressentez l’envie de manger ? Est-ce que vous avez l’habitude de grignoter à différentes heures de la journée ? Est-ce que vous ne pouvez pas vous empêcher de vous resservir après avoir fini votre plat ? Est-ce que vous mangez lorsque vous vous sentez frustré, en colère ou stressé ? Pouvez-vous vous arrêter après deux ou trois carrés de chocolat ?

Je mange beaucoup : comment arrêter ?

Manger beaucoup est un comportement qui n’est pas facile à corriger. Pour arrêter, il faut réapprendre à manger ! Cela consiste à revoir son comportement en général face à la nourriture, apprendre à gérer les émotions, apprendre à respecter le moment du repas (manger à heures régulières et prendre le temps de manger) et à manger la quantité indispensable à son organisme (ni plus ni moins). Le programme proposé par Qilibri peut aider à atteindre cet objectif. Basé sur la méthode de la chrononutrition, le programme de rééquilibrage alimentaire proposé consiste à réapprendre à manger sain, à privilégier les aliments sains et à les consommer au bon moment, en bonne quantité. La chrononutrition n’impose pas de privation, mais aide à retrouver des habitudes saines en matière d’alimentation. Vous pouvez manger de tout, mais aux moments où l’organisme en a besoin. Cette méthode permet de prévenir le stockage de graisse dans certaines parties du corps. De ce fait, la chononutrition ne vous permet pas uniquement de réapprendre à manger, mais également à perdre du poids.

Qilibri vous aide à adopter un régime alimentaire équilibré adapté à vos besoins. Pour cela, un diététicien-nutritionniste réalise pour vous un programme personnalisé. Vous n’avez plus besoin de faire les courses ou de calculer les calories, Qilibri vous envoie des colis qui assurent vos repas d’une journée. Un colis comprend 4 repas : petit-déjeuner, déjeuner, collation et dîner. Vous recevez votre box pendant les 6 jours de la semaine, le 7e jour, vous êtes libre de composer vos repas. Cette journée libre vous permet d’apprendre à préparer seul vos repas en prévision de la fin du programme.

À la fin du programme, vous aurez toutes les cartes en main pour garder vos nouvelles habitudes et ne plus tomber dans les excès.

Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles