Qu'est ce que le jeûne intermittent ?


Avoir une silhouette de rêve, se débarrasser des kilos en trop et être bien dans sa peau sont des objectifs réalisables avec de la motivation. Pour atteindre un objectif bien-être, il faut parfois passer par un régime alimentaire. Cependant, avant de vous lancer dans cette quête, il est indispensable de choisir le programme répondant aux besoins énergétiques de votre corps et correspondant à votre état de santé. Parmi les plus populaires, vous pouvez opter pour le jeûne intermittent. Tour d’horizon.

Comment jeûner pour maigrir ?

Le jeûne figure parmi les solutions les plus adaptées pour perdre du poids. En plus d’offrir du repos à l’organisme, ce programme permet également d’optimiser la régénération des cellules. Que ce soit pour des raisons philosophiques, spirituelles, thérapeutiques ou liées à la perte du poids, le jeûne consiste à se priver complètement ou partiellement de nourriture solide ou liquide. Dans le cadre d’un jeûne hydrique, le jeûneur est autorisé à boire de l’eau.

Les différents types de jeûne varient en fonction de leur durée et de leur forme. En effet, le jeûne peut être :

· Complet et alterné ou complete alternate-day fasting, c’est-à-dire que les jours de privation de nourriture et de boisson sont alternés avec les jours d’alimentation normale ;

· Modifié ou modified fasting regimens, c’est-à-dire que le programme est basé sur un jeûne partiel ;

· Étalé sur une durée limitée ou time-restricted feeding pendant laquelle l’individu mange jusqu’à satiété, et ce, pendant un délai précis. Ce programme est également appelé jeûne intermittent.

Qu'est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent est un programme visant à alterner une période d’alimentation normale, c’est-à-dire trois repas par jour avec deux collations, et un régime axé sur la privation. Il est également appelé fasting.

L’intérêt du jeûne intermittent est qu’il met l’organisme au repos pendant plusieurs heures, sans que l’individu ressente directement les effets de la privation. Grâce à ce repos séquentiel, le foie parvient à éliminer et à évacuer plus facilement les toxines emmagasinées suite à des repas trop riches.

Le jeûne intermittent a de nombreux bénéfices pour l’organisme. En plus d’aider le foie à détoxifier le corps, il booste également le système de défense immunitaire et réduit les problèmes respiratoires comme l’asthme ou les allergies. Même de courte durée, le fasting s’avère un atout beauté qui a le pouvoir d’éclaircir le teint. Par ailleurs, ce programme de privation permet au corps de réapprendre à découvrir les joies et les sensations relatives à l’appétit ainsi que les notions de faim et de satiété.

Comment fonctionne le régime intermittent ?

Avant de vous lancer dans un régime intermittent, il est indispensable d’évaluer votre état de santé, voire de consulter un spécialiste qui vous aidera à comprendre les besoins de votre corps. En effet, même si ce type de programme bien-être est bénéfique pour le corps, il existe certaines limites à ne pas franchir et des recommandations à respecter.

En général, le jeûne intermittent est inoffensif. Il reste néanmoins déconseillé aux personnes sous traitement médicamenteux, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux individus sujets aux problèmes liés à l’hypoglycémie ou aux personnes fragiles.

Le principe du fasting est assez facile à comprendre : vous ne mangez aucun aliment à certains moments de la journée. Il se plie en outre à vos besoins. Pour y arriver facilement, il est conseillé de prolonger la période de jeûne générée naturellement par le sommeil soit en dînant avant 18 h, soit en prenant le petit-déjeuner à une heure assez tardive.

 

Comment faire un jeûne intermittent ?

La majorité des programmes de perte de poids liés au jeûne sont effectués de façon intermittente, c’est-à-dire en alternant privation et alimentation normale.

Comment pratiquer le programme de jeûne intermittent ?

Lorsque vous jeûnez de façon intermittente pour la première fois, il est tout à fait possible que vous ayez faim de temps à autre, et ce, jusqu’à ce que votre corps s’habitue à vos nouveaux horaires de repas. Durant la période de privation, les aliments sont interdits. En revanche, les boissons non calorifiques, le thé, le café et principalement l’eau sont autorisées. Vous pouvez même prendre des compléments alimentaires, à condition que ceux-ci ne contiennent pas de calories.

Le jeûne intermittent peut épouser différentes formes. Vous pouvez vous orienter vers :

  • Le jeûne à temps restreint ;
  • Le régime 5 : 2 ;
  • Le jeûne 1 jour sur 2.

Le jeûne intermittent de 16 h

Le jeûne intermittent de 16 h ou 16/8 est une méthode qui consiste à vous priver de nourriture pendant 16 h et à reprendre une alimentation normale pendant 8 h. Pour simplifier le décompte, vous pouvez commencer par prendre votre premier repas de la journée à 12 h et votre dîner à 20 h. Vous sauterez ainsi le petit-déjeuner. Si vous ressentez une sensation de faim entre les deux repas principaux, vous pouvez prendre une petite collation. Afin que votre programme donne un résultat à la hauteur de vos espérances et vous permette de perdre du poids, veillez à ne manger que des aliments sains et des boissons contenant peu, voire aucune calorie.

Il existe également des variantes du programme intermittent 16/8 qui sont le 18/6 et le 20/4 qui ont les mêmes bienfaits et consistent à réduire la période d’alimentation normale à 4 ou 6 h.

Le jeûne intermittent de 24 h

Le jeûne intermittent de 24 h est une méthode de jeûne qui consiste à se priver de manger pendant 24 h. Durant cette période de privation, vous pouvez boire de l’eau ou des boissons peu caloriques, mais vous devez absolument vous abstenir de toute consommation d’aliments solides. Si vous pratiquez le jeûne de 24 h dans le cadre d’un régime amincissant, veillez à garder une certaine constance au niveau des calories ingérées durant les jours où vous vous alimentez normalement.

Le jeûne de 24 h peut être assez difficile pour certaines personnes. Ainsi, pour tenir le coup, vous pouvez commencer par un jeûne de 16 h et le rallonger petit à petit pour atteindre les 24 h pour en garantir tous les bienfaits.

Le régime 5 : 2

En temps normal, les besoins énergétiques d’une femme active âgée de 18 à 40 ans est d’environ 2 150 calories par jour, contre 2 650 calories par jour pour un homme actif du même âge. Dans le cadre d’un régime 5 : 2, les apports caloriques sont réduits à 500 kcal/jour pour les femmes et à 600 kcal/jour pour la gent masculine pendant les deux jours de diète hebdomadaire. Ces calories sont réparties entre les deux uniques repas quotidiens du jeûneur.

 

Jeûne intermittent : quoi manger ?

Le jeûne en alternance est une occasion d’optimiser la perte de poids, de renforcer l’organisme et de stimuler l’énergie. Mieux encore, il peut être combiné avec un régime alimentaire, notamment un régime Keto ou sans gluten, ou un programme de rééquilibrage alimentaire.

Jeûne intermittent 16/8 : menu

Si vous optez pour un jeûne intermittent 16/8, vous êtes autorisé à boire certaines boissons durant la période de privation. Parmi elles, retrouvez :

  • L’eau : à volonté ;
  • Le café : sans sucre, sans lait et entre 2 et 3 tasses/ jour ;
  • Le thé ;
  • Les infusions ;
  • L’eau citronnée ;
  • Les bouillons de légumes sans les légumes.

Durant la période d’alimentation normale, perdez du poids ou gardez votre ligne en privilégiant les légumes et en évitant le sucre. Choisissez également un régime alimentaire qui se compose de menus préétablis.

Les interdits

Durant une période de fasting, il est conseillé d’éviter de boire certaines boissons qui peuvent anéantir le mode d’élimination de graisses mis en place par l’organisme durant le jeûne. Il s’agit du soda et de l’alcool qui contiennent un édulcorant artificiel augmentant le taux d’insuline dans le sang. L’eau de noix de coco et le lait d’amande sont également à éviter en raison de leur taux élevé de glucides.

 

Jeûne intermittent : combien de temps ?

La durée du jeûne intermittent varie selon la forme que vous choisissez d’adopter. Si certaines formes préconisent un jeûne de 16 h, d’autres imposent une période de 24 h.

Jeûne intermittent 16 8 : combien de fois par semaine ?

Prendre trois principaux repas est vital pour l’organisme et la santé. Cependant, dans le cadre d’un jeûne intermittent 16/8, vous devez sauter le petit-déjeuner ou le dîner. Si vous débutez, gardez un rythme de jeûne 16/8 de 2 à 3 fois par semaine. Au fil du temps, cette pratique peut devenir un mode de vie auquel votre corps s’adapte.

Jeûne intermittent : combien de kilos perdus selon les avis ?

La perte de poids lors d’un jeûne intermittent varie d’un individu à l’autre et de la forme de jeûne adoptée. Aucun chiffre exact n’est actuellement recensé. Cependant, il a été constaté que les premiers kilos éliminés sont souvent de l’eau et que par la suite, il est possible de perdre environ 500 g par jour de jeûne, mais il ne s’agit que d’une estimation.

Régime : comment perdre du poids quand on est jeune ?

Si vous êtes jeune et que vous souhaitez éliminer quelques kilos superflus, le rééquilibrage alimentaire accompagné d’une activité sportive vous est vivement recommandé. Les programmes d’amaigrissement proposés par Mon Panier Minceur sont basés sur la chrononutrition. Il s’agit d’une méthode qui consiste à perdre du poids sans se priver, mais en consommant les bons aliments à des moments précis de la journée. Elle repose sur l’écoute des besoins de l’organisme. Tout au long de votre cure, vous bénéficierez de conseils avisés et d’un suivi personnalisé en fonction de votre état de santé et de vos objectifs.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Diététicien Nutritionniste de Qilibri
Catégories
Dossiers
Derniers articles