Les différentes sortes de pains


Incontournable dans l’alimentation des Français, le pain existe dans différentes variétés. Qu'il soit produit traditionnellement à la boulangerie ou en gros dans les grandes surfaces, le pain français répond à tous les goûts. De la traditionnelle baguette au pain complet, en passant par le pain de mie, à l'avoine, au seigle sans oublier le pain blanc classique, ce ne sont certainement pas les choix qui manquent. Toutefois, chaque type de pain se distingue par des apports nutritionnels différents. De plus, tous partagent une mauvaise réputation lorsqu’il est question de régime. Selon les farines et les ingrédients utilisés, un pain ne contient pas toujours les nutriments idéaux pour la santé. Il est donc impératif de savoir le choisir. Zoom sur les différents types de pains et leurs bienfaits.

Les différentes sortes de pains

La population française est une grande amatrice de pain. Ce produit boulanger est ancré dans sa gastronomie. Le pain existe en réalité dans diverses variétés. Selon les goûts et les préférences de chacun, un type de pain peut être préféré à un autre. Chaque pain possède un goût différent et une texture unique. Les apports nutritionnels du pain blanc et du pain complet sont loin d'être les mêmes. Tout dépend de la farine utilisée et de la méthode de fabrication. Ainsi, comme les autres produits alimentaires, certains pains s'en sortent mieux que d'autres sur le plan nutritionnel. Pour ne pas se tromper, connaître la particularité des pains les plus populaires est la meilleure façon de procéder.

Le pain intégral

À ne pas confondre avec le pain complet, le pain intégral est un type de pain à part, fabriqué à base de farine intégrale. En général, les farines blanches utilisées dans la fabrication de pain classique sont fortement tamisées. Ce procédé débarrasse la farine des principaux nutriments qui la composent, appauvrissant ainsi sa teneur en nutriments et en sels minéraux, sans toutefois réduire la quantité d'amidon. Il en résulte une farine à fort index glycémique, loin d'être conseillée pour perdre du ventre. Le pain intégral fait exception à la règle. En effet, ce dernier utilise la totalité de la céréale, telle qu'elle est, sans rien ajouter et sans rien tamiser. Par conséquent, ce pain conserve tous les nutriments de la céréale, ses antioxydants et ses vitamines. Ces derniers sont notamment concentrés dans les sons et germes de blé. Le pain intégral est dépourvu de gluten, d'amidon et de levure. Un bon pain intégral est fabriqué à base de levain naturel, est très riche en fibres et entre parfaitement dans le cadre d'un régime pour ceux qui font attention à leur ligne.

Le pain complet, sa version bio et ses bienfaits

À la différence du pain intégral, le pain complet utilise une farine partiellement débarrassée des sons de blé, légèrement raffinée, mais qui conserve malgré tout une bonne partie de ses nutriments. Le pain complet est particulièrement connu pour sa forte teneur en fibres alimentaires. Il contient également une quantité non négligeable d'antioxydants, d'acides gras et de vitamines essentiellement contenus dans les sons du grain de blé. Consommer du pain complet est donc idéal pour réguler le transit intestinal grâce à son apport en fibres. Au vu de ses atouts nutritifs, le pain complet est l'allié d'une alimentation saine et équilibrée, à condition de le choisir bio pour éviter les pesticides et autres produits susceptibles d'être contenus dans les sons du blé.

Le pain de seigle, faible en calories

Outre les pains à base de farine de blé, d'autres types de céréales sont utilisés en boulangerie pour fabriquer des variétés spéciales. Le pain de seigle, surtout connu dans les pays nordiques, en fait partie et constitue une alternative goûteuse et intéressante, en plus d’être moins calorique par rapport au blé habituel. D'ailleurs, comparé au pain blanc traditionnel, le pain de seigle s'avère plus nourrissant et plus sain. Il présente aussi des atouts nutritionnels largement supérieurs grâce à l'importante teneur en calcium contenue dans le seigle. D'autres minéraux tels que le fer, le sodium, le potassium et le fluor sont présents en quantité satisfaisante dans ce pain, en plus des fibres qui favorisent la sensation de satiété. Toutefois, le pain de seigle est à différencier du pain au seigle, une déclinaison qui contient essentiellement de la farine de blé avec seulement 10 à 35 % de farine de seigle.

Le pain sans gluten : quel est le meilleur choix ?

Le gluten est une protéine omniprésente dans le pain au blé habituel, permettant à la pâte de lever et d'être plus élastique. Malheureusement, certaines personnes développent une intolérance vis-à-vis de ce dernier, car il n’est pas digeste. Pour les intolérants au gluten, une consommation adaptée est de mise afin d'éviter les problèmes du côlon engendrés par cette protéine. Il est vivement conseillé d'opter pour un pain sans gluten, ou, techniquement, un pain à base de farine contenant moins de gluten. Il s'agit notamment des pains fabriqués à base de farine de maïs, de châtaigne, de sarrasin, de riz, tous très nourrissants et plus digestes. Par ailleurs, le pain sans gluten est à choisir bio, étant donné que sa production industrielle peut inclure des additifs alimentaires et des graisses pour compenser l'absence de gluten.

Le pain baltik

Dans la catégorie des pains spéciaux aux atouts nutritionnels considérables, le pain baltik rencontre aussi un grand succès. Il s'agit d'un pain à base d'un mélange de farine de blé et de seigle, auquel ont été ajoutés des flocons d'avoine, de l'orge, des graines de sésame, de tournesol et de lin. Il en résulte un pain particulièrement croustillant, dont la mie se distingue par une texture tendre et une couleur brune. En outre, le pain baltik a le mérite de contenir une quantité plus que satisfaisante de fibres grâce au mélange de graines qui le constitue, sans oublier sa part de gras mono-insaturés (oméga 3).

Meilleur pain pour la santé : quel type de pain manger ?

Les produits boulangers se déclinent dans un large éventail de choix et les produits cités précédemment n'en sont qu'un petit aperçu. Chaque pain est différent et chacun a ses atouts. Le choix du type de pain à consommer se fait en grande partie en fonction du régime alimentaire suivi. Par exemple, un régime hypocalorique requiert la consommation d’aliments peu caloriques. Le pain choisi pour limiter le nombre de calories ingérées ne peut être le même que celui choisi pour un autre programme diététique. La farine utilisée, l'index glycémique, sans oublier les bienfaits nutritionnels, sont à considérer.

Quel pain choisir pour un meilleur transit et un côlon irritable ?

La consommation de pain peut aider à améliorer le transit, à condition de choisir le bon pain. Pour optimiser les fonctions digestives, l'ingestion de fibres alimentaires est incontournable. Ainsi, pour un meilleur transit, il est conseillé d'opter principalement pour un pain à base de farine riche en fibres. Il s'agit notamment du :

  • Pain intégral ;
  • Pain complet bio ;
  • Pain de seigle ;
  • Pain à base de farine de sarrasin.

Le pain blanc traditionnel, à base de farine de blé, ainsi que la baguette, sont, quant à eux, dépourvus d'intérêt nutritionnel, leur particularité résidant surtout dans leur qualité gustative. Pour ceux qui souffrent d'irritation du côlon, il est recommandé de se tourner vers les pains sources de fibres solubles. Les farines de seigle, de quinoa et celles à base d'avoine sont toutes indiquées pour calmer un côlon irritable, en plus de contenir très peu, voire pas du tout de gluten.

Pain à indice glycémique le plus bas : le meilleur pain pour un régime

L'index glycémique des aliments est un détail qui mérite l'attention. En effet, un produit àindice glycémique trop élevé favorise la hausse du taux de sucre et d'insuline dans l'organisme. Ce phénomène, propice au stockage de graisse, aboutit immanquablement à la prise de poids. Si le pain a la réputation d'avoir un index glycémique trop élevé, ce n'est en réalité pas le cas pour toutes les variétés existantes. Le pain au levain, le pain de seigle, le pain complet ainsi que le pain intégral font partie de ceux qui présentent un index glycémique très bas, notamment grâce à leur richesse en fibres. Leur consommation est ainsi autorisée dans le cadre d'un rééquilibrage alimentaire. Par contre, la baguette et le pain blanc, aux indices glycémiques trop élevés, sont à bannir.

Pain complet ou pain de seigle ?

Le pain de seigle et le pain complet font tous deux parties de la catégorie des pains à privilégier pour une alimentation équilibrée. Le pain complet tout comme celui à base de farine de seigle partagent des atouts nutritionnels intéressants :

Ainsi, le pain complet tout comme le pain de seigle sont parfaits pour une alimentation saine. Le choix dépend des goûts de chacun.

Quelle farine pour le pain quand on est diabétique ?

Une personne diabétique se doit de surveiller le taux de glucides dans son alimentation, son organisme n'étant plus capable d'assumer tout seul le contrôle de la glycémie. Dans cette optique, la consommation de féculents est à modérer. Toutefois, cela ne signifie pas que le diabétique est interdit de pain. Le pain brioché, le pain de mie, la baguette et le pain classique à base de farine de blé sont à bannir de l'alimentation de par leur teneur en sucre trop élevée. Par contre, les pains à faible indice glycémique peuvent toujours être consommés. Il s'agit notamment du pain de seigle, du pain complet et du pain intégral.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles