Ne plus manger de viande


En voyant les végétariens, les végétaliens et les végans, beaucoup se demandent si manger de la viande est réellement bon pour la santé.La consommation de viande est-elle vraiment bénéfique ? Pourquoi faut-il arrêter de manger de la viande et que se passe-t-il si une personne décide d'arrêter de manger de la viande ?

Pourquoi faut-il arrêter de manger de la viande et que se passe-t-il si une personne arrête de manger de la viande ?

Même si consommer de la viande est généralement bon pour la santé, certaines recherchent suggèrent que cette pratique n'est peut-être pas complètement dépourvue de risques.

Une consommation excessive de viande rouge peut être associés à une augmentation du taux d’acide urique dans le sang due à la dégradation des protéines en purines par le métabolisme. .. Idem pour les acides aminés soufrés (AAS) qui, en excès, accroissent le risque de développer des maladies cardiovasculaires... sans parler des pesticides, des OGM et des antibiotiques contenus dans la viande.

Manger moins de viande ou arrêter de manger de la viande tous les jours ?

Cette question revient souvent suite au succès croissant des régimes végétariens et autres. D'un côté, la consommation de viande reste très appréciée par la population tandis que d'un autre, les végétariens et les végétaliens affirment qu'une réduction de viande ne peut être que bonne pour la santé. Si les recherches et les résultats cliniques affirment que les protéines animales sont de meilleures qualités que les protéines végétales, la réalité est que le fait de consommer de la viande est devenu une pratique banale.

Généralement, un Français mange de la viande 2 à 3 fois par semaine. Même si ce chiffre est en dessous des normes nutritionnelles qui recommandent de consommer de la viande, du poisson ou un œuf une ou deux fois par jour, force est de constater que la consommation de viande reste solidement enracinée dans le quotidien de l'Homme. Voilà pourquoi, il est assez difficile de donner une réponse précise à cette question.

Régime et alimentation sans viande

Un menu sans viande correspond au mode de consommation des végétariens. Cette pratique alimentaire date d’il y a quelques siècles. Durant l’Antiquité grecque, la plupart des philosophes grecs adoptaient cette habitude. Pythagore faisait partie des premiers végétariens. Ce mode d'alimentation consistait déjà à exclure du régime alimentaire la viande rouge, la viande blanche, les poissons et les fruits de mer. Néanmoins, avec le temps, plusieurs variantes du végétarisme sont apparues :

Le lacto-ovo-végétarisme

Une habitude autorisant les personnes à consommer des produits issus d'animaux comme le lait et les œufs.

Le lacto-végétarisme

Une habitude qui consiste à manger des produits laitiers, mais d'exclure les œufs.

Le semi-végétarisme

Une habitude autorisant à manger des poissons, des fruits de mer et de la volaille.

Les bienfaits de ne plus manger de viande

Même s'il est assez compliqué d'affirmer que la viande est mauvaise pour la santé, il faut tout de même souligner que ne plus manger de viande procure quelques bienfaits indéniables.

Ne plus manger de viande est meilleur pour la santé

La réduction de la consommation de viande contribue à :

  • Une réduction des maladies cardiovasculaires causées par une surcharge en fer et une augmentation du taux de cholestérol ;
  • Une réduction des risques de cancer du côlon, du fait que la viande rouge est décrite comme cancérigène ;
  • Une réduction conséquente des réactions inflammatoires à cause de l'acide arachidonique.

Ne plus manger de viande fait maigrir

Exclure la viande de l'alimentation peut effectivement aider à maigrir à la condition d'adopter un régime alimentaire équilibré. Cela sous-entend une consommation modérée de féculents, de produits chimiques et de sucres. D'autre part, il est aussi conseillé de compenser les protéines et les apports nutritifs de la viande par d'autres aliments comme le soja, les céréales, les fruits oléagineux, les légumineuses, le riz, le couscous, le pois chiche, les haricots rouges et le maïs.

Comment arrêter de manger de la viande ?

Voici quelques conseils simples pour arrêter de manger de la viande :

  • Favoriser la consommation d’œufs et de poissons gras ;
  • Diversifier les menus et essayer de nouvelles recettes à base de légumes ;
  • Favoriser les produits laitiers comme le fromage, les yaourts et le beurre ;
  • Inclure les protéines végétales dans l'alimentation (soja jaune, lentilles, haricots, fèves...).

Manger équilibré sans viande

Lorsque l'on décide de bannir la viande, il faut veiller à la remplacer par des aliments qui aideront à avoir un régime alimentaire sain et à éviter les carences. En voici quelques-uns :

  • La pomme de terre (riche en vitamine C) ;
  • Les œufs et les produits laitiers (riches en calcium et en protéines) ;
  • Les céréales (riches en sucres lents) ;
  • Les fruits secs (riches en lipides et en protéines) ;
  • Le poisson (riche en minéraux, en acides gras oméga-3 et en vitamine D).

Régime alimentaire sans viande avec poisson

Le fait de ne manger que du poisson en guise de viande peut être bénéfique pour le corps. Même si la viande et le poisson ont la même quantité de protéines et d'acides aminés essentiels au fonctionnement de l'organisme, ils présentent quand même quelques différences. Par rapport à la viande, le poisson :

  • Ne contient pas d'acides gras saturés qui sont mauvais pour la santé ;
  • Est riche en oméga 3 qui est sont bons pour le cœur et le cerveau ;
  • Est faible en fer, ce qui permet de préserver les artères et les veines de la formation des caillots.

Comment appelle-t-on les personnes qui ne mangent pas de viande, mais du poisson ?

Les individus qui ne mangent pas de viande, mais qui mangent du poisson sont appelés pesco-végétariens. Toutefois, d'un point de vue objectif, une personne qui ne mange pas de viande, mais qui continue de manger du poisson ne peut pas être décrite comme végétarienne, étant donné que les végétariens ne consomment strictement pas de viande. Cela consiste donc à bannir du régime alimentaire les viandes issues d'animaux terrestres et aquatiques. Par conséquent, le pesco-végétarisme ne peut pas être considéré comme une sous-catégorie de végétarisme comme le sont l'ovo-lacto-végétarisme, l'ovo-végétarisme et le lacto-végétarisme.

10 bonnes raisons de manger de la viande

Il est vrai qu'une diminution de la consommation de la viande procure de nombreux bienfaits sur le plan physique. Cependant, il ne faut pas non plus ignorer les multiples avantages de la viande sur la santé. Ci-dessous 10 bonnes raisons de manger de la viande :

  • Manger de la viande est un besoin vital selon Le Conseil Supérieur de la santé (CSS). Cet organisme préconise de consommer 300 grammes de viande par semaine ;
  • La viande est une source importante en acides aminés essentiels (que le corps ne peut pas produire), en oligoéléments et bien évidemment, en protéines ;
  • Les protéines végétales sont de moins bonne qualité que les protéines animales ;
  • Consommer de la viande de façon raisonnable ne favorise pas l'apparition de cancer ;
  • La viande est très nourrissante (185 calories/100 grammes) ;
  • Certaines catégories de viande comme la viande bœuf convient parfaitement aux personnes atteintes d'hypercholestérolémie et d'obésité du fait de leur faible teneur en graisse et en cholestérol ;
  • Les vitamines contenues dans la viande facilitent le transport de l'oxygène et la formation de globules rouges ;
  • Les protéines renfermées dans la viande jouent un rôle majeur dans l'amélioration de l'immunité, la reproduction et la constitution des os et de la peau ;
  • Le fer contenu dans la viande offre une bonne résistance aux infections et participe au bon fonctionnement du cerveau ;
  • La vitamine B3 intervient dans le renforcement des cellules et dans le réglage du métabolisme énergétique du corps humain.
Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles