Le basilic : les essentiels à retenir



Originaire d’Asie du Sud, le basilic est une plante herbacée de la famille des Lamiacées. Autrefois appelé herbe royale, il était considéré comme une plante royale pendant l’antiquité. Actuellement, cette
herbe aromatique est couramment utilisée dans la cuisine méditerranéenne. Elle est également réputée pour ses vertus anti-inflammatoires, antispasmodiques et sédatives.

Combien de variétés de basilic existe-t-il ?

Au moins une dizaine de variétés de basilic existent. En voici quelques exemples :

  • Le Basilic citron ;
  • Le basilic cannelle ;
  • Le basilic violet ;
  • Le basilic thaï ;
  • Le basilic mammouth ;
  • Le basilic péruvien ;
  • Le basilic sacré ;
  • Le basilic anis ;
  • Le basilic Genovese ;
  • Le basilic marseillais ;
  • Le basilic du Kenya (Ocimum kilimandscharicum).

Basilic : culture, plantation, entretien, arrosage et conservation

La culture du basilic peut se faire en intérieur ou en extérieur, en pleine terre ou en pot. Pour que cette plante pousse dans les meilleures conditions, plusieurs éléments sont à prendre en compte.

Où planter le basilic ?

La plantation du basilic peut se faire tout au long de l’année, mais la meilleure période s’étend entre le mois d’avril et le mois d’octobre. Cette plante doit être placée dans un endroit chaud et ensoleillé, à l’abri du vent et du froid. Elle apprécie également les sols riches, bien drainés et légèrement frais. Enfin, il est conseillé de planter le basilic en pot, en serre ou en véranda pour qu’il se développe correctement.

Quelle température pour le basilic ?

Le basilic apprécie particulièrement un climat chaud et ensoleillé (idéalement à partir de 18°C). Cependant, il craint le froid et ne résiste pas à une température de moins de 10°C. Cette plante peut toutefois résister à la plupart des parasites.

Comment traiter le basilic ?

Comme tant d’autres plantes, le basilic doit être traité avec soin pour pousser correctement. Pour cela, il faut :

  • Arroser régulièrement le sol et les pieds du basilic (de préférence le matin) ;
  • Éviter de mouiller les feuilles (l’humidité entraîne la formation de champignons) ;
  • Fertiliser une fois par mois avec un engrais à base d’algues ;
  • Pincer l’extrémité des tiges lorsque les fleurs se forment.

Il est également conseillé de surveiller régulièrement l’état de la plante, car elle peut présenter des symptômes anormaux au cours de son développement (taches brunâtres, apparition de chancres sur les tiges, jaunissement des feuilles, etc.). Si elle souffre d’une maladie, un traitement spécifique s’impose.

Basilic : combien de graines par pot ?

Pour que la culture de basilic en pot soit un succès, diverses étapes sont à suivre :

  1. Remplir les pots de terreau pour potager ;
  2. Semer 4 à 6 graines par pot en les espaçant de 1 cm chacune ;
  3. Recouvrir d’une fine couche de terre ;
  4. Tasser légèrement et arroser ;
  5. Humidifier régulièrement la terre jusqu’à l’apparition des plantules ;
  6. Arroser seulement lorsque la terre est sèche ;
  7. Lorsque des feuilles apparaissent sur les plants, supprimer celles qui sont en mauvais état.

Comment conserver le basilic ?

Il est possible de conserver les feuilles de basilic au réfrigérateur pendant quelques jours. Pour cela, il faut :

  1. Nettoyer, puis sécher les branches avec du papier absorbant ;
  2. Placer le basilic dans un sac de congélation, un verre d’eau ou un petit vase ;
  3. Ranger le tout dans le réfrigérateur.

L’huile d’olive est également efficace pour conserver le basilic pendant plusieurs mois. Pour ce faire, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Nettoyer les feuilles de basilic à l’eau froide, puis les sécher avec du papier absorbant ;
  2. Placer les feuilles dans un bocal en verre ;
  3. Saupoudrer de sel jusqu’à recouvrir les feuilles ;
  4. Secouer le bocal pour bien répartir le sel ;
  5. Verser l’huile d’olive sur les feuilles ;
  6. Fermer le bocal, puis le placer au réfrigérateur.

Pourquoi mon basilic jauni ?

Une plante qui jaunit résulte d’un mauvais entretien. Dans le cas du basilic, plusieurs facteurs peuvent être en cause :

  • Un arrosage irrégulier ou trop abondant ;
  • Un manque de soleil ou de lumière ;
  • Un coup de soleil ;
  • Un mauvais rinçage ;
  • Un terreau de mauvaise qualité ;
  • Certaines maladies, en particulier le mildiou.

Pourquoi mon basilic ne pousse pas ?

Il est possible que le basilic ne pousse pas. Dans la majorité des cas, les facteurs indiqués précédemment peuvent en être la cause. De ce fait, la meilleure solution pour y remédier est de rectifier certains points (fréquence d’arrosage, lieu de plantation, renouveler le terreau, etc.).

Quels sont les bienfaits du basilic ?

Le basilic est une plante aux multiples vertus. En effet, il a des effets bénéfiques sur l’organisme :

  • Il est efficace contre les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré des cellules grâce à ses propriétés antioxydantes ;
  • Il contribue à lutter contre les virus et les infections du fait de ses vertus anti-infectieuses et antivirales ;
  • Il soulage les problèmes de digestion (ballonnements, crampes d’estomac, flatulences, etc.) ;
  • Il facilite la digestion.

Pour ce qui est de l’huile essentielle de basilic, elle contribue à :

  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Soulager les contractures musculaires et les crises de spasmophilie ;
  • Lutter contre l’insomnie et l'anxiété.

Dangers et contre-indications

Il est conseillé de limiter la durée d’un traitement à base d’huile essentielle de basilic (idéalement moins d’une semaine) pour éviter les effets négatifs de l’estragole.

Enfin, les personnes suivant un traitement anticoagulant de type AVK doivent limiter leur consommation de basilic, puisque celui-ci possède une forte teneur en vitamine K.

Nos recettes à base de basilic

Le basilic est réputé pour son arôme et sa saveur évoquant le citron. Grâce à cette particularité, il peut être incorporé dans les sauces, les vinaigrettes, les salades ainsi que les poêlées de légumes. Voici quelques idées de recettes gourmandes et parfumées :

Pesto au basilic maison

Cette recette possède une couleur et une texture particulière. Elle est parfaite en guise d’accompagnement. Pour la réaliser, il faut :

  • 55 g de pignons de pin ;
  • 50 g de parmesan ;
  • 40 g de feuilles de basilic frais ;
  • 8 cuillères à soupe d’huile d’olive ;
  • 2 cuillères à café de jus de citron ;
  • 1 gousse d’ail ;
  • Sel et poivre.

Quant à la préparation, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Râper le parmesan ;
  2. Éplucher et couper la gousse d’ail en deux, puis dégermer ;
  3. Mixer les pignons de pin, l’ail et le basilic ;
  4. Ajouter l’huile d’olive, le parmesan et le jus de citron ;
  5. Mixer le tout ;
  6. Saler et poivrer.

Sauce au basilic maison

Facile à réaliser, cette recette est idéale pour donner plus de goût à vos plats. Elle permet également de parfumer une variété de préparations. Voici les ingrédients nécessaires pour la préparer :

  • 1 bouquet de basilic frais ;
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron ;
  • 1 cuillère à café de miel ;
  • 1 cuillère à café de poivre ;
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive ;
  • 10 gousses d’ail ;
  • 2 échalotes ;
  • 30 cl de crème fraîche ;
  • Ail ;
  • Sel.

Pour la préparation, il faut :

  1. Peler et écraser l’ail ;
  2. Dans une poêle, verser l’huile d’olive, puis ajouter l’ail, le poivre et le miel ;
  3. Saler et faire dorer ;
  4. Ajouter le jus de citron tout en remuant régulièrement ;
  5. Ajouter la crème fraîche et mélanger ;
  6. Laver et couper finement le basilic ;
  7. Incorporer le basilic dans la sauce et mélanger le tout ;
  8. Attendre que la sauce épaississe avant de servir.
Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles