Comment couper la faim ?

L'envie persistante de manger à n'importe quel moment de la journée est l'un des ennemis confirmés des régimes minceur. Pour espérer perdre du poids, il est important, dans un premier temps, de savoir écouter sa faim. Le grignotage est un comportement peu fonctionnel pour atteindre cet objectif. En effet, il est difficile de maigrir avec un apport calorique élevé au quotidien. Afin d'y parvenir, de nombreuses astuces simples, visant à diminuer la faim, peuvent être suivies. Zoom sur les bons réflexes à adopter et les aliments coupe-faim à privilégier pour maigrir efficacement.

Quel est l'intérêt de couper la faim ?

La faim est une sensation naturelle à l'organisme. Toutefois, si elle n'est pas écoutée, elle peut aisément conduire à une prise de poids progressive. Le corps est un grand consommateur d'énergie. Il n'est donc pas rare de sentir une petite fringale au milieu de la matinée, et ce, malgré le petit-déjeuner pris le matin. S'il est difficile de réfréner cette sensation, le principal souci réside dans la façon dont chacun réagit à ce besoin de grignoter. Le grignotage est une source non négligeable de calories dans l'alimentation. Si la faim et le besoin de manger sont des physiologiquement indispensable, il existe bel et bien des moyens pratiques qui permettent de les réguler. Diminuer la sensation de la faim est possible, à condition d’adopter un choix minutieux d'aliments réputés pour leur effet satiétogène. Une fois la faim régulée, il devient plus simple de ne pas céder aux envies de grignotage, ce qui rend le parcours minceur plus facile et moins compromettant.

Pour maigrir, comment faire pour ne plus avoir faim ?

Avoir tout le temps faim témoigne d’un déséquilibre alimentaire qui peut aboutir à un gain de poids non désiré. Pour maigrir, il ne suffit pas d'adopter un régime minceur quelconque. Comme mentionné précédemment, la faim est naturelle à l'organisme et traduit le besoin d'énergie du corps. En principe, pour répondre à ce besoin, il faut tout simplement se nourrir. Toutefois, un excès d'apports alimentaires est néfaste pour la ligne et la bonne santé du corps. Ainsi, bien qu'il soit important de combler la faim, il est tout aussi important de procéder de la bonne manière. La faim peut être régulée par l’alimentation. Après un repas, il arrive par exemple d'avoir toujours faim, d'où les besoins de grignoter. Le grignotage s'abat souvent sur des aliments sans intérêt nutritionnel, susceptibles d'apporter du réconfort (aliments trop gras, trop salés, trop sucrés). Pour ne pas se retrouver dans cette spirale, il est recommandé de suivre les astuces suivantes pour ne plus avoir faim tout le temps :

  • Opter pour un repas nutritif et rassasiant : chaque repas et chaque aliment est différent. Prendre un petit-déjeuner ou un déjeuner suffisamment consistant est l'un des principaux secrets contre la faim. Les aliments riches en fibres alimentaires et en protéines sont notamment reconnus pour favoriser le sentiment de satiété. Pour cause, les fibres insolubles gonflent dans l'estomac tandis que les protéines se décomposent en oligopeptides durant le transit alimentaire pour stimuler l'hypothalamus et atténuer l'appétit. Que ce soit le matin ou à midi, il est important d'avoir un apport suffisant en fibres et en protéines : fruits, légumes, pains et céréales complets ou encore légumineuses font partie des quelques exemples à privilégier.
  • Ne pas sauter de repas : il est important d'avoir trois repas bien structurés par jour et de prêter attention à leurs apports nutritionnels. Pour s'assurer d'être bien rassasié, il est préférable de prendre les repas à des heures régulières. Il s'agit là d'une façon d’éduquer l'organisme à s'adapter.
  • Apprécier chaque repas : cela consiste à prendre tout le temps qu'il faut pour finir son assiette, à focaliser son attention sur ce qui est avalé, à bien mastiquer et surtout à y prendre plaisir. Le cerveau met environ 20 minutes à percevoir la satiété. Il est donc important de se concentrer, en évitant autant que possible de manger devant la télé ou d'autres éventuelles sources de distraction.

Quel coupe-faim est le plus efficace ?

Outre les astuces pratiques qui aident à réguler la faim, les aliments coupe-faim sont d'excellents alliés. Concrètement, il s'agit d'aliments capables de combler rapidement la sensation de faim en favorisant le sentiment de satiété. Il existe de nombreux aliments coupe-faim naturels qu'il est possible de consommer. Les choix incluent des fruits, des légumes verts ainsi que des plantes à l'effet satiétogène imparable. Autrement, des médicaments vendus en pharmacie peuvent être pris en suppléments pour diminuer la faim. Parmi toutes ces options, les coupe-faim suivants sont considérés comme étant les plus efficaces :

  • Les fruits et légumes : banane, pomme, framboise, patate douce, amande, flocons d'avoine, framboise, lentille ;
  • Les pilules coupe-faim : Forskolin, Anaca 3, Phen Q, Rasberry Ketone, Unique Hoodia ;
  • Les plantes coupe-faim : le Psyllium, l'agar-agar, le konjac.

Comment couper la faim efficacement et de façon naturelle sans manger ?

Le mental est un élément clé dans la régulation et le contrôle de la faim. Pour réussir à se contrôler, bien que les aliments coupe-faim aient prouvé leur grande efficacité, il est également possible de commencer par travailler sur les bons réflexes à avoir. Ainsi, pour réguler efficacement la faim, les astuces suivantes peuvent s'avérer efficaces.

Éduquer le mental et renforcer la motivation

L'atteinte d'un objectif, quel qu’il soit, repose en grande partie. La perte de poids est un parcours parsemé d'embûches qu'il n'est possible d'achever qu'avec un bon mental, au risque de récidiver. En effet, combattre les envies de grignotage est plus difficile avec des tentations aux alentours. Ainsi, il est important d'être à l’écoute de son corps tout au long des repas et de la journée. Des activités relaxantes telles que la marche ou le yoga peuvent aider dans ces circonstances.

Boisson coupe-faim : l'eau et le thé

Une bonne hydratation est vitale pour rester en bonne santé. En outre, il s'avère que l'eau constitue un excellent coupe-faim naturel. Il est important, de s'hydrater régulièrement. Que ce soit un verre d'eau (plate, minérale, pétillante, aromatisée, chaude), une tasse de thé vert ou encore une tisane, les boissons atténuent la sensation de faim, et favorise le sentiment de satiété.

Privilégier un sommeil de qualité

Le manque de sommeil est néfaste pour la santé. En effet, une bonne nuit de sommeil influe grandement sur la synthèse de deux hormones qui régulent l'appétit : la ghréline qui stimule la sensation de faim et la leptine qui la diminue. Un cycle de sommeil déréglé a des conséquences négatives sur ces deux hormones. Le manque de sommeil tend notamment à favoriser la production de ghréline et contre-balance le tout en réduisant le taux de leptine. Au contraire, une bonne nuit de sommeil stimule la synthèse de leptine et diminue la quantité de ghréline. Ainsi, un sommeil de qualité est à privilégier.

Arrêter de grignoter : quel aliment coupe faim manger pour réduire l'appétit ?

Dans tous les cas, les aliments coupe-faim peuvent vous permettre de diminuer votre sensation de faim. La nature regorge d'aliments favorables à la satiété. Il est tout à fait possible de maintenir une alimentation équilibrée et variée tout en intégrant régulièrement ces aliments à effet satiétogène :

  • Les aliments complets : céréales complètes, riz complet, pain complet, tous riches en fibres alimentaires et en oligo-éléments ;
  • Les sources de protéines : poissons, viandes, légumes secs (pois chiches, pois cassés, haricots secs) ;
  • Les aliments à faible index glycémique : chocolat noir, patate douce, fruits secs ;
  • Sans oublier le fromage blanc, les yaourts nature, les œufs, la soupe, le jambon blanc et les crudités.

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles