Concombre : Origine, bienfaites et recettes inspirantes


Origine du concombre

Originaire d’Inde, le concombre (Cucumis sativus) fait partie de la famille des cucurbitacées. Selon les experts, il figure parmi les plus vieilles plantes potagères de la planète. En effet, des archéologues ont découvert en Birmanie des graines datant de plus de 7 000 ans avant J.-C. Le concombre se développait également en milieu sauvage, dans les régions de l’Himalaya, il y a plusieurs millénaires.

Le concombre est un fruit ou un légume ?

Du point de vue botanique, le concombre est un fruit, car il possède des graines et pousse à partir de la fleur d’une plante. Toutefois, il se cuisine comme un légume et convient aux préparations salées. Dans tous les cas, cet aliment est apprécié pour son goût et sa richesse nutritionnelle. À noter qu’il suffit de le placer dans le bac à légumes du réfrigérateur pour le conserver près d’une semaine.

Comment manger le concombre ?

Dans la majorité des cas, le concombre se consomme cru. Pour cela, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Laver, égoutter et essuyer le concombre;
  2. Couper ses deux extrémités ;
  3. Peler et partager en deux dans le sens de la longueur ;
  4. Racler les graines et la partie spongieuse à l’aide d’une cuillère ; (Facultatif*) 
  5. Découper en tranches fines;
  6. Saler et laisser dégorger durant 30 min environ ;
  7. Consommer.

*On retire les pépins afin que le concombre soit plus digeste, ce n’est pas une étape obligatoire si vous n’avez pas de problème de digestion. 

Le concombre peut être également cuit à la vapeur ou servi à l’apéritif.

Composition du concombre

Le concombre est connu pour sa richesse en nutriments, ce qui en fait un véritable allié santé. En effet, il est riche en :

  • Eau 
  • Glucides ;
  • Fibres ;
  • Vitamines (A, B, C et E) ;
  • Calcium ;
  • Magnésium ;
  • Manganèse ;
  • Phosphore ;
  • Potassium ;
  • Sodium ;
  • Zinc.

Combien de calories contient un concombre ?

Le concombre est pauvre en calories, puisqu’il est constitué à 95 % d’eau. En effet, une portion de 100 g contient seulement 10 calories. Ce légume est ainsi un ingrédient de premier choix dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

Comment dégorger un concombre ?

Pour que le concombre soit croquant, il est indispensable de le dégorger afin d’éliminer le surplus d’eau. Pour cela, il faut :

  1. Éplucher et couper le concombre en rondelles ;
  2. Disposer les rondelles dans un saladier et saler généreusement ;
  3. Laisser dégorger durant 20 min ;
  4. Égoutter et rincer le concombre abondamment sous l'eau claire.

Le concombre peut ainsi servir d’assaisonnement ou d’accompagnement. Il faut toutefois noter qu’une bonne partie des nutriments de ce fruit sont éliminés une fois qu'il a été dégorgé.

En quelle saison consommer du concombre ? Quand peut-on planter des concombres ?

Le concombre se mange idéalement entre les mois de juillet et août. En effet, il est disponible sur les étals tout au long de l’année, quelle que soit la variété (concombre épineux, concombre hollandais, concombre arménien, concombre japonais, etc.).

La plantation des concombres est assez simple. Comme l’ensemble des variétés de cucurbitacées, ces fruits apprécient particulièrement un sol réchauffé et une température ambiante d’au moins 12°C. De ce fait, ils doivent être plantés en pleine terre vers mi-mai pour éviter les risques de gel. Pour pousser dans les meilleures conditions, ils apprécient également une terre profonde, fraîche , humifère, riche et meuble. À noter que les plantes mesurent environ 15 cm de long et possèdent de grandes feuilles.

La récolte se fait 3 à 4 mois après les semis. Passée cette étape, les concombres cueillis doivent être consommés le plus tôt possible, car ils ramollissent rapidement.

Quels sont les bienfaits du concombre ?

Le concombre joue un grand rôle dans la santé en général de par sa richesse nutritionnelle. Ce légume d’origine indienne apporte également de nombreux bienfaits :

  • Il contribue à l’hydratation grâce à sa forte teneur en eau ;
  • Il permet d’éliminer les toxines et de lutter contre la rétention d’eau du fait de sa haute teneur en potassium ;
  • Il favorise la dissolution de calculs rénaux ;
  • Il a un effet anti-inflammatoire grâce à la présence de cucurbitacines;
  • Il ralentit la croissance des cellules cancéreuses ;
  • Il protège les cellules des radicaux libres du fait de sa forte teneur en antioxydants ;
  • Il contribue à la réduction de la tension artérielle ;
  • Il est efficace contre les maladies cardiovasculaires ;
  • Il permet de lutter contre la mauvaise haleine ;
  • Il favorise le transit intestinal;
  • Il aide à lutter contre le stress et l’anxiété grâce à sa teneur en pyridoxine.

Le concombre permet également d’avoir une peau saine et souple grâce à sa richesse en vitamines et en minéraux. Pour bénéficier de ses bienfaits beauté, diverses solutions sont disponibles :

  • Appliquer un masque à base de jus de concombre sur la peau (efficace contre le vieillissement de la peau et les yeux gonflés) ;
  • Utiliser quelques tranches de concombre frais pour soulager les coups de soleil.

Dangers et contre-indications

Même si le concombre apporte de multiples bienfaits, sa consommation nécessite quelques précautions. Il peut en effet irriter les intestins sensibles du fait de sa forte teneur en fibres alimentaires. Dans certains cas, il provoque le syndrome d'allergie orale, une réaction allergique due au contact de pollen. Pour savoir si une personne souffre de cette pathologie, divers symptômes doivent alerter :

  • Des sensations de brûlure et de démangeaisons au niveau des lèvres, de la bouche et de la gorge ;
  • Des démangeaisons et des écoulements oculaires ;
  • Des éternuements ;
  • Des écoulements nasaux.

Ces signes se manifestent quelques minutes ou une heure après avoir consommé un concombre.

Pourquoi le concombre est-il amer ?

Selon les scientifiques, les cucurbitacines naturellement présentes dans les concombres sont responsables de son amertume. Certes, le goût amer de ce légume est peu appréciable, mais ces composés organiques sont bénéfiques pour l’organisme. En effet, ils possèdent des propriétés anti-inflammatoires et peuvent ralentir  la croissance des cellules cancéreuses.

Pour satisfaire les consommateurs les plus exigeants, certains producteurs privilégient les concombres dépourvus d’amertume. Il faut pourtant savoir que ces espèces de concombre ne contiennent pas de cucurbitacines. Résultat : un concombre pas amer, mais dépourvu de ses bienfaits originels. De ce fait, les variétés de concombres amers sont conseillées pour bénéficier pleinement de leurs vertus santé.

Est-ce qu'on peut manger la peau du concombre ?

Oui, il est possible de manger la peau bien verte du concombre, puisqu’une bonne partie de ses nutriments s’y trouve (fibres, vitamines, potassium, magnésium, etc.). De ce fait, il est préférable de consommer ce légume entièrement afin de bénéficier de la totalité de ces nutriments. On privilégiera tout de même les concombres issus de l’agriculture biologique (BIO). 

Nos recettes minceur à base de concombres

Pauvre en calories, le concombre est un allié de taille pour garder la ligne. Il constitue ainsi un ingrédient de choix pour préparer une variété de recettes minceur. En voici quelques exemples :

Salade de concombre au fromage blanc

Cette recette est idéale en guise d’accompagnement. Pour la préparer, il faut :

  • 1 concombre ;
  • 1 gousse d’ail ;
  • 1 bouquet de ciboulette ;
  • 2 pincées de gros sel ;
  • 250 g de fromage blanc;
  • Sel et poivre.

Voici les étapes à suivre pour la préparation :

  1. Laver et couper le concombre en deux dans le sens de la longueur ;
  2. Retirer les graines à l’aide d’une cuillère ;
  3. Émincer le concombre en demi-rondelles ;
  4. Peler et hacher l’ail ;
  5. Rincer, éponger et ciseler la ciboulette ;
  6. Dans un bol, mélanger l’ail, le fromage blanc et la ciboulette ;
  7. Saler et poivrer ;
  8. Ajouter les lamelles de concombre et mélanger ;
  9. Mettre la préparation au réfrigérateur pendant quelques minutes ;
  10. Servir frais.

Soupe froide de concombre

Cette recette est parfaite en été. Pour la réaliser, les ingrédients suivants sont requis :

  • 2 concombres ;
  • 2 cubes de bouillon de poule ;
  • 1 oignon ;
  • 1 yaourt ;
  • 1 feuille de menthe ;
  • 1 pomme de terre ;
  • 1 l d’eau ;
  • Poivre et sel.

Pour préparer une soupe froide de concombre, il faut :

  1. Éplucher et couper l’oignon et la pomme de terre en petits morceaux ;
  2. Épépiner et couper les concombres en morceaux ;
  3. Mettre le tout dans une casserole ;
  4. Ajouter l’eau et les cubes de bouillon ;
  5. Couvrir, laisser bouillir durant un quart d’heure ;
  6. Couper finement la menthe ;
  7. Une fois cuit, ajouter le yaourt et la menthe ;
  8. Saler et poivrer ;
  9. Mixer le tout ;
  10. Laisser refroidir ;
  11. Placer au réfrigérateur et consommer froid.

Gaspacho de concombre et yaourt

D’origine andalouse, cette recette est une sorte de soupe froide particulièrement onctueuse. Pour la réaliser, il faut :

  • 2 concombres ;
  • 2 oignons nouveaux ;
  • 400 g de yaourts nature ;
  • 30 cl de lait ;
  • 2 c. à soupe de persil haché ;
  • 6 c. à soupe d'huile d'olive ;
  • 15 feuilles de menthe ;
  • 1 gousse d’ail ;
  • Paprika en poudre ;
  • Sel et poivre.

Quant à la préparation, il faut :

  1. Peler, couper en deux, épépiner et trancher les concombres en petits dés ;
  2. Nettoyer et émincer les oignons nouveaux ;
  3. Peler, dégermer et hacher l’ail ;
  4. Laver, éponger et ciseler finement les feuilles de menthe ;
  5. Dans le bol d’un robot mixeur, verser les dés de concombre, l’ail haché, les oignons émincés, la menthe ciselée, les yaourts et le lait ;
  6. Ajouter une cuillère à café de paprika en poudre et l’huile d’olive ;
  7. Saler et poivrer ;
  8. Mixer jusqu’à obtenir une soupe homogène et lisse ;
  9. Verser la préparation dans un saladier ;
  10. Mettre au frais pendant 2 h au minimum ;
  11. Verser le gaspacho dans des récipients (verrines, bols ou assiettes creuses) ;
  12. Assaisonner de persil haché et de paprika en poudre ;
  13. Déguster.

Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles