Tout connaître sur le régime soupe



De plus en plus de personnes se lancent dans la guerre contre les kilos en trop ou cherchent à retrouver la forme. Pour cette raison, de nouveaux et des anciens régimes amincissants se popularisent sur le marché. Face à ce large choix, beaucoup hésitent sur le choix de la diète idéale et adaptée à leur métabolisme. Le recours à des spécialistes est d’ailleurs fortement conseillé pour maigrir sainement. Parmi les programmes minceur les plus connus figure le vieux régime soupe. Qu’en est-il réellement de ce programme amincissant qui existe depuis des années ? En quoi consiste-t-il ? D’où provient-il ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses effets et conséquences ? Tour d’horizon sur le sujet.

Le régime soupe minceur, c'est quoi ?

De par les effets qu’il entraîne sur la santé et le bien-être en général, un régime doit être suivi avec prudence et rigueur. La première étape à respecter est la compréhension des principes essentiels à sa mise en œuvre.

Définition et origine du régime soupe

Apparu dans un hôpital américain dans les années 80, le régime soupe avait pour raison d’être l’amincissement rapide de patients obèses avant de procéder à leur intervention chirurgicale. Permettant ainsi de perdre du poids en seulement 7 jours, cette méthode consiste à manger de la soupe de légumes variés et aux propriétés brûle-graisse. Autrement dit, il combien le régime soupe classique et le régime soupe aux choux.

En termes simples, cette diète liquide vise à exploiter les atouts des légumes riches en minéraux, en vitamines et en eau des légumes. Elle tend également à profiter de l’effet rassasiant des aliments réputés pour leur richesse en fibres. De ce fait, il devient plus facile de maigrir vite. Pour cette raison, cette diète est qualifiée de « régime express ». 

Comment suivre le régime soupe aux choux pour perte de poids ?

Pour obtenir des résultats satisfaisants, le régime soupe nécessite le respect de quelques règles à ne pas négliger. Voici les détails qu’il faut connaître.

Comment perdre du poids ou maigrir avec la soupe ?

La méthode du régime soupe consiste à manger uniquement des potages de légumes coupés en morceaux lors de chaque repas, durant une semaine. Cette astuce est appelée « monodiète ». Pour agrémenter les repas, des épices et aromates peuvent être ajoutés à la soupe de légumes. Il est  qualifié de régime hypocalorique. Dans certains cas, la consommation de protéines avec le potage est possible.

Quelle quantité de soupe manger le soir ?

Pour le soir, un bol de soupe de légumes suffit pour apaiser la faim. Étant donné qu’il est préférable de manger léger durant la soirée, il est recommandé de faire attention à la quantité consommée. De cette manière, il sera plus facile pour l’organisme de booster le métabolisme des graisses pendant la nuit.

Régime soupe : combien de kilos perdus en 7 jours ?

L’avantage avec le régime soupe est qu’il permet de perdre 2 à 5 kilos en seulement 7 jours. Bien évidemment, le but de cette diète est de maigrir le plus rapidement possible à court terme. Néanmoins, pour des raisons de santé, il est vivement conseillé de ne pas dépasser le seuil maximum de perte de poids autorisée.

Comment fonctionne le régime soupe ?

Basé sur la consommation de soupe aux choux et d’autres légumes, le régime soupe s’effectue en plusieurs étapes. Ci-après les indications à suivre. 

Les étapes du régime soupe détox

Pour mener à bien le régime soupe, plusieurs démarches sont à respecter :

  • Phase 1 ou phase d’attaque massive: elle se déroule du 1er jusqu’au 7ème jour du suivi du régime à base de soupe. Durant cette période, il est recommandé de consommer uniquement des légumes de saison ayant mijoté avec un cube de bouillon pendant une dizaine de minutes. La soupe de légumes peut ensuite être accompagnée de portions d’aliments riches en protéines comme de la viande maigre.
  • Phase 2 : il s’agit de la phase de stabilisation qui dure également 7 jours. La méthodologie est similaire à celle de la phase d’attaque. Toutefois, il est permis de manger 1 à 2 féculents par jour comme des pommes de terre par exemple.

Les aliments autorisés lors du régime soupe brûle-graisse

Durant le régime soupe, plusieurs aliments sont autorisés, à savoir

  • Les légumes brûle-graisse : le poireau, le chou vert, la tomate, l’asperge, le céleri, l’aubergine, le poivron rouge ou vert…
  • Les herbes et les aromates brûle-graisse : le persil, le thym, le poivre, l’oignon, l’ail…
  • Les aliments à consommer en dehors de la soupe aux légumes : du lait écrémé, du riz brun, du jus de fruits sans sucre, du pain complet, de la volaille (sans la peau), du thé ou du café sans sucre…

En outre, les légumes ayant un indice glycémique (IG) élevé sont à consommer, mais en petite quantité. Il s’agit des petits pois, de la citrouille, de la betterave cuite…

Les aliments interdits lors du régime soupe

Les aliments déconseillés lors de cette diète liquide sont assez nombreux. Il s’agit :

  • Du fromage ;
  • Des produits transformés ou industriels ;
  • Du beurre ;
  • De la crème glacée ;
  • Des produits contenant du sucre ajouté ;
  • Etc.

Les exemples de menu : les recettes de soupe pour maigrir

À titre indicatif, voici quelques exemples de recettes de soupe aux légumes à essayer :

La soupe aux 7 légumes : les ingrédients nécessaires sont :

  • 200 g de fèves vertes ;
  • 200 g d’épinards ;
  • 2 courgettes ;
  • 1 demi chou vert ;
  • 2 navets ;
  • 2 carottes ;
  • 1 poireau ;
  • du sel ;
  • du poivre ;
  • de la coriandre ;
  • 1 cube de bouillon dégraissé.

La soupe classique aux poireaux et aux pommes de terre : pour la concocter, il faut :

  • 3 pommes de terre ;
  • 3 gros poireaux ;
  • 1 oignon ;
  • du sel ;
  • du poivre ;
  • du persil
  • 1 cube de bouillon dégraissé.

La soupe de carottes au curry : elle contient :

  • 1 kg de carottes ;
  • 2 oignons ;
  • 1 litre de bouillon de légumes ;
  • du poivre ;
  • 1 cuillère à café de curry en poudre.

La soupe d’asperges : pour la préparer, il faut :

  • 500 g d'asperges ;
  • 20 g de beurre ;
  • 1 cuillère à soupe de farine ;
  • 1 jaune d’œuf ;
  • 75 cl d'eau bouillante ;
  • du sel ;
  • du poivre ;
  • de la noix de muscade.

Le régime soupe: avis et contre-indications

Le régime soupe : les dangers pour la santé

Le mauvais côté de ce régime est qu’il peut avoir des conséquences indésirables sur la santé. En effet, suivi sur le long terme ou sans précautions, il expose à l’effet yo-yo, à la fatigue, au stress ou à d’autres maladies inquiétantes. Sur ce plan, il est moins intéressant que l’alimentation équilibrée. De plus, comme il s’agit d’un régime hypocalorique, il provoque une fonte musculaire et donc une diminution consécutive de la masse musculaire.

Le régime soupe : les avantages

De par sa richesse en divers nutriments et particulièrement en vitamine C, il participe à la couverture de certain besoin mais malheureusement pas de tous. En même temps, la soupe de légumes consommée nettoie l’organisme en augmentant la fréquence urinaire. En outre, parmi les recettes prisées, la soupe aux choux est la plus efficace de par son action laxative, diurétique et détoxifiante .

Le régime soupe : les inconvénients et les risques

Les inconvénients de ce régime se font sentir dès les premiers jours. L’effet diurétique de cette diète liquide n’apparaît que plusieurs jours après sa pratique. Durant cette période, la rétention d’eau est inévitable. De même, les risques sur la santé sont nombreux lorsque la monodiète est répétée à plusieurs reprises. Pour ces multiples raisons, l’idéal est de toujours se fier aux conseils d’un nutritionniste. De plus, la bonne idée pour maigrir reste le régime alimentaire axé sur le rééquilibrage alimentaire en raison de l’absence de restrictions qui le caractérise.

 

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles