Tout savoir sur le régime slim data



Qui ne rêve pas de maigrir facilement ? Bien que cela paraisse irréalisable, il est possible de perdre du poids sans trop d’effort, rien qu’en optant pour un régime adapté. Toutefois, beaucoup ont tendance à vouloir mincir rapidement et efficacement. Pour répondre aux différentes attentes, d’innombrables régimes amincissants sont accessibles dans les livres et sur les sites internet. Parmi ces méthodes, le régime slim data intéresse de plus en plus de personnes. Cependant, qu’en est-t-il vraiment de cette diète ? D’où provient-elle ? Comment fonctionne-t-elle ? Est-elle réellement efficace ? Explications.

Le régime slim data de la méthode Rougier, c'est quoi ?

Pour mieux cerner l’intérêt d’un régime alimentaire, il s’avère indispensable de se renseigner sur sa définition et son origine, sur les techniques qui y sont employées et sur les avis de ceux ou celles qui l’ont déjà essayé.

Définition et origine du régime slim data

Le régime slim data est un programme nutritionnel mis au point par le Dr Yann Rougier, un spécialiste en neurobiologie et en nutrition, avec le concours de quelques chercheurs japonais. En effet, le médecin nutritionniste s’est aperçu que l’alimentation grasse et transformée avait des répercussions importantes sur le mécanisme de satiété, puis sur le métabolisme. Conscient de ce phénomène, il a effectué une étude scientifique sur tous les paramètres possibles favorisant le stockage d’un aliment. À partir de ses observations, le Dr Yann Rougier a élaboré le régime slim data basé sur plusieurs méthodes originales pour booster l’élimination des graisses en trop.

Plus qu’un simple régime, la méthode slim data est une nouvelle façon de s’alimenter et d’associer les aliments dans le but deperdre du poids sainement, sans excès ni carence et sans sensation de faim. Cette méthode repose généralement sur le tri des aliments dans des zones de couleur afin de leur attribuer un index. Cet index va ensuite définir l’impact de chaque aliment sur le stockage des cellules graisseuses.

Le régime slim data : explications sur ses index et ses couleurs

Le régime slim data est principalement basé sur le calcul de la force de stockage graisseux de chaque aliment. Pour ce faire, les aliments sont classés dans un tableau d’index minceur appelé slim data. Ce classement combine :

  • L’index calorique : les aliments ou les calories consommés ;
  • L’index enzymatique : comment ils sont digérés ;
  • L’index glycémique ou insulinique : comment ils sont métabolisés.

L’indice de minceur slim data varie entre 0 et 100. Plus l’index d’une unité alimentaire se rapproche de 0, plus il permet de maigrir ou de stabiliser le poids actuel. En revanche, un aliment ayant un index proche de 100 ralentit le déstockage et risque même d’être stocké. Le cas échéant, la prise de poids se fait de manière irrémédiable.

Afin de guider le choix des aliments, il existe des zones de couleur qui servent à indiquer les aliments. Il s’agit de la zone verte, orange, rouge et violette regroupant ainsi les aliments en fonction de leur valeur énergétique.

  • Zone verte :regroupe les aliments avec un index minceur entre 0 et 35 qui sont à consommer à volonté (légumes, café sans sucre, sons d’avoine, lait écrémé, œuf à la coque, viande rouge, etc.) ;
  • Zone orange :englobe les aliments avec un index minceur entre 40 et 55 (viandes, fruits, riz brun, céréales raffinées,avocat, poisson pané, crêpe nature, légumineuses...) ;
  • Zone rouge :rassemble les aliments avec un index minceur entre 60 et 80 (carottescuites, bananes mûres, jus de fruits, pain complet, pommes de terre...) Ces derniers ne doivent pas être consommés ou combinés avec les aliments de la zone verte ;
  • Zone violette :propose des aliments avec un index minceur au-delà de 80. Ces aliments présentant une force de stockage élevée sont à éviter à tout prix (arachides, charcuteries, beurre d’arachide...).

Les avis, les forums et les témoignages sur le régime slim data

De nombreux individus témoignent avoir constaté uneperte de poidsremarquable après seulement la phase 1 du régime slim data. Certains affirment avoir perdu 12 kg après 6 mois de régime, d’autres ont remarqué 6 kg de moins après 3 mois et la plupart une perte de 400 g en 1 semaine. En plus de la perte de poids, les personnes constatent une diminution de leur taux de cholestérol et pensent avoir retrouvé la forme. À titre d’exemple, une femme âgée de 68 ans affirme que surveiller sa façon de manger lui a non seulement permis de perdre 7,2 kg en 12 semaines, mais lui a aussi remonté le moral.

Toutefois, cette méthode qualifiée d’efficace s’avère assez risquée pour la santé. En effet, le fait de réduire d’un seul coup la quantité d’aliments consommés peut entraîner d’innombrables conséquences indésirables comme les maladies graves, la fatigue, la perte de concentration, le stress et même l’effet yo-yo. À cet effet, le meilleur moyen pourse remettre en forme, ou du moins, pour stabiliser le poids de manière saine et équilibrée, est le rééquilibrage alimentaire basé sur certains principes de la chrononutrition, accompagné d’activités physiques régulières. Lerééquilibrage alimentaireautorise tout type d’aliments en quantité raisonnable, ce régime est plus bénéfique pour entretenir la santé.

Comment fonctionne le régime slim data ?

Comme tous les autres régimes amincissants, la méthode slim data est dotée de plusieurs étapes essentielles à suivre. Voici comment procéder.

Les étapes du régime slim data

Le régime slim data se déroule en 3 phases, dont 2 d’amaigrissement et 1 de stabilisation :

  • Phase 1 : s’étend sur une durée de 3 semaines pendant laquelle l’indice slim des repas doit être situé entre 40 et 45. Chaque repas doit, ainsi, intégrer 3 aliments de la zone verte ou 2 de la zone verte et 1 de la zone orange.
  • Phase 2 : s’étend également sur 3 semaines. Le slim data des repas doit être situé entre 40 et 45. Pour ce faire, intégrer 2 aliments de la zone orange et 1 aliment de la zone verte à chaque
  • Phase 3 : peut être adopté jusqu’à ce que le but soit atteint. Le slim data des repas doit se situer entre 50 et 55. Pour cela, il est possible de choisir un menu de la phase 1 ou de la phase 2. Consommer 2 fois par semaine 1 unité alimentaire de la zone verte et 2 de la zone rouge.

Les aliments autorisés lors du régime slim data

Les aliments autorisés lors du programme slim data sont surtout ceux qui sont classés dans la zone verte comme le poisson, les crustacés, le laitage, les légumes verts... Ceux de la zone orange sont également autorisés, mais à une fréquence modérée. Il s’agit des betteraves, des fromages à pâtes cuites, des haricots, des œufs à la coque... Les aliments de la zone rouge comme les pizzas, chips ou cacahuètes sont également admis, mais à une fréquence occasionnelle. Les aliments dans la zone violette, quant à eux, peuvent être consommés de temps en temps. Il s’agit des sauces, des boissons gazeuses, des sodas, des gâteaux industriels, du ketchup, de la crème fraîche...

Les aliments interdits lors du régime slim data

Dans le cadre du régime slim data, aucun aliment n’est interdit. Même les unités regroupées dans la catégorie violette peuvent être consommées, mais occasionnellement. La seule restriction dans ce type de régime se situe au niveau de la qualité des aliments. Contrairement à la qualité nutritionnelle dumenu diététiqued’un rééquilibrage alimentaire, celle de la méthode slim data est assez pauvre en nutriments.

Les exemples des recettes d'un menu pendant la grossesse

Comme exemple de menu, ci-après la liste des aliments indiqués dans le cadre du régime slim data pour la femme enceinte :

Petit-déjeuner

  • 1 café allongé sucré au sucre brun
  • 1 yaourt nature
  • 1 bol de céréales raffinées non sucrées
  • 1 bol de muesli
  • 1/2 mangue fraîche

Déjeuner

  • 1/2 avocat assaisonné d’un jus de citron et de quelques copeaux de parmesan
  • 1 part de quiche lorraine avec une salade verte assaisonnée d’huile d’oliveet de vinaigre de figue
  • 1 yaourt aux fruits

Dîner

  • 1 bol de potage de légumes
  • 1 filet de saumon accompagné d’épinards frais
  • 2 boules de sorbet aux fruits

Toutefois, il s’agit d’une pratique assez délicate pour les femmes en période de grossesse. Le suivi d’un tel menu requiert toujours l’avis et le suivi de près d’un professionnel en nutrition.

Le régime slim data : les dangers pour la santé

Contrairement aux autres types de programmes amincissants, la méthode slim data ne présente aucun danger particulier pour la santé. Néanmoins, il doit tout simplement être suivi dans les délais prévus, c’est-à-dire qu’il ne peut pas être appliqué sur le long terme.

Le régime slim data : les avantages

Le premier avantage du régime slim data est sa méthode flexible. En effet, ce programme ne nécessite ni comptage de calories ni pesée. Il suffit de respecter les zones de couleur. À l’opposé des autres régimes, la méthode slim data permet aux individus de préserver leur vie sociale. Pour ce faire, la personne doit garder sur elle le tableau des indices slim afin de connaître les aliments à consommer ou non.

Le régime slim data : les inconvénients et les risques

Le principal inconvénient de la méthode slim data est sa complexité. Le régime n’est en effet pas facile à suivre sur le long terme parce qu’il exige toujours la présence du tableau d’indice des aliments en guise de référence. Par ailleurs, les résultats ne s’affichent pas rapidement. Cette contrainte est un véritable facteur d’abandon pour de nombreux individus après la phase 1. Par conséquent, la reprise des kilos perdus est fréquente.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles