Tout savoir sur la mirabelle


Alliés incontestables d'une alimentation saine, les fruits existent dans de nombreuses variétés dans la nature. Tandis que certains sont assez courants, d'autres, plus rares, peuvent facilement passer inaperçus. Parmi ces fruits qui ne sont disponibles que quelques semaines durant l'année, les mirabelles méritent une reconnaissance particulière. Variété particulière de prune, ces petits fruits à la peau dorée renferment des bienfaits santé insoupçonnés. Leur consommation est bénéfique pour l'organisme de bien des façons. Zoom sur les propriétés nutritionnelles de la mirabelle.

Histoire et origine du fruit

Les mirabelles sont une variété de prune assez peu connue. Leur culture est principalement concentrée dans l'Hexagone. Fruit de petite taille, les mirabelles sont issues d'un arbre voisin du prunier connu sous le nom de mirabellier. Historiquement, cette plante aurait fait son entrée sur le territoire français il y a de cela cinq siècles. Les premières implantations de cette variété de prunier dans le pays, pratiquées dans les environs de Metz, sont le fait du Duc René, le Duc d'Anjou de l'époque. Le climat ambiant s’avère particulièrement propice au développement de l'arbuste. Rapidement, de petites prunes arrondies et à la peau dorée apparaissent sur l'arbre, offrant au Duc une récolte tellement généreuse qu'il décide d'en faire une eau-de-vie. De là, la culture de cette petite prune se généralise dans la région, profitant du climat idéal de la Lorraine pour y élire définitivement domicile.

La mirabelle est un petit fruit doré qui pèse environ 15 g. Sa pulpe juteuse et particulièrement généreuse en sucre entoure un noyau central en forme d'amande. Véritable délice sucré en bouche, la mirabelle apporte également son lot de nutriments à l'organisme. Dans l'ensemble, ses caractéristiques sont relativement similaires à celles de sa cousine la prune, outre la couleur jaune de sa robe.

Est-ce que la mirabelle est une prune ?

La mirabelle et la prune sont deux fruits issus de la même famille. Bien que leurs compositions nutritionnelles et leur qualité gustative soient légèrement proches, la mirabelle constitue une variété de prune à part. La couleur jaune orangé de sa peau luisante constitue la première différence flagrante entre la mirabelle, qualifiée de petite prune, et la prune classique.

Quelle est la capitale de la mirabelle ?

Véritable trésor de la Lorraine, la mirabelle est essentiellement produite à Metz et dans ses alentours. Le climat tempéré de cette région, caractérisé par des nuits fraîches, a fait de la Lorraine la capitale mondiale de la mirabelle. En effet, cette région de l'Est concentre environ 80 % de la production mondiale de mirabelles, soit une moyenne de 15 000 tonnes annuelles. La situation est telle que cette petite prune y bénéficie d'un label rouge et d'une indication géographique protégée (IGP). La mirabelle de Lorraine est un produit unique au monde.

Composition et valeurs nutritionnelles

Au-delà du plaisir gourmand qu'elle procure en bouche, la mirabelle est un petit concentré de nutriments. En dépit de sa taille, elle renferme des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. En général, une portion de 100 g de cette petite prune dorée renferme :

  • 82 % d'eau ;
  • 12 % de glucides ;
  • 0,2 % de lipides ;
  • 0,7 % de protéines ;
  • 2 % de fibres alimentaires;
  • Des minéraux tels que le manganèse, le zinc, le cuivre ;
  • Des vitamines, dont une teneur importante de bêta-carotène (vitamine A).

En plus de son important apport glucidique, la mirabelle apporte également une quantité appréciable de flavonoïdes tels que des anthocyanines et des acides phénoliques.

Combien de calories apporte une mirabelle ?

Bien que très riche en glucides, principal nutriment énergétique, la mirabelle reste dans les normes acceptables quant à son apport calorique. En effet, cette petite prune présente une faible densité calorique, de l'ordre de 61 calories pour une portion de 100 g. Cette qualité fait de ce petit fruit doré un atout minceur à intégrer sans problème dansles régimes alimentaires hypocaloriques. Par ailleurs, en dépit de sa générosité en sucre, la mirabelle est un fruit à faible index glycémique. De ce fait, sa consommation n'est pas compromettante pourle maintien de la glycémie.

Variétés : mirabelle de Metz et mirabelle de Nancy

Variété de prune, la mirabelle se décline à son tour en plusieurs variétés aux différences plus ou moins notables. Deux grandes catégories peuvent notamment être distinguées :

  • Les mirabelles de Metz : elles sont caractérisées par leur petite taille et par leur peau fine à la couleur jaune orangé. Comme indiqué par leur appellation, les mirabelles de Metz sont cultivées à Metz ;
  • Les mirabelles de Nancy : parfois jaune tachetée de pointillés rouges, parfois rouge, cette variété de mirabelle est légèrement plus grosse et se pare d'une peau plus épaisse.

Il est à noter que l'appellation protégée « Mirabelle de Lorraine » peut être attribuée à n'importe laquelle de ces variétés, dans la mesure où leur production se fait suivant les conditions imposées par le label rouge.

Quelle est la saison de la mirabelle ?

La mirabelle est un fruit particulier dont la saison est très courte. En effet, celle-ci ne dure que six semaines par an. Ces petites prunes dorées atteignent généralement leur maturité en plein été, à partir du mois d'août. Elles ne sont donc disponibles sur les étals du primeur que pendant le mois d'août et le mois de septembre.

Comment récolter les mirabelles ?

Les mirabelles sont récoltées dès lors qu'elles sont mûres. La récolte se fait de deux façons :

  • La cueillette sur toile : méthode classique, utilisée notamment pour récolter les prunes, elle consiste à secouer le mirabellier de façon à faire tomber les fruits mûrs dans une toile étirée en dessous ;
  • La cueillette manuelle : méthode privilégiée dans les petits vergers, elle consiste à cueillir à la main, directement sur l'arbre, les mirabelles. Pour ce faire, les cueilleurs s'équipent d'un panier spécial et d'une échelle.

Comment utiliser les mirabelles ?

Comme tous les fruits, la mirabelle se déguste de différentes façons. Il est possible entre autres de croquer directement dans sa chair fraîche et savoureuse pour se désaltérer pendant la chaleur estivale. Autrement, elle peut très bien servir d'ingrédient dans diverses préparations en cuisine tels que des gâteaux, des tartes et autres pâtisseries aux fruits. La mirabelle se marie parfaitement avecles fruits rouges et leurs bienfaits, les abricots et les pêches dans une salade de fruits savoureuse et rafraichissante.

Vertus et bienfaits

Sucrée et chargée de vitamines, la mirabelle apporte sa part de bienfaits dansune alimentation saine et équilibrée. Il ne faut pas se fier à sa petite taille. En effet, cette petite prune dorée a plus d'un atout dans sa pulpe :

  • Un excellent fruit désaltérant : arrivant à point nommé sur les étals durant l'été, la mirabelle est, à l'instar de la pastèque, un excellent rafraichissant. Composée à plus de 80 % d'eau, sa consommation maintient l'organisme bien hydraté ;
  • Un bon régulateur du transit intestinal : riche en fibres alimentaires, la mirabelle favorise la digestion. Sa teneur en fibres en fait même unaliment bon à manger contre la constipation. Par ailleurs, contrairement à certains fruits de son calibre (abricot, mûre, pomme), la mirabelle est dépourvue de polyols, un composé organique qui favorise le syndrome de côlon irritable ;
  • Un concentré d'énergie : la mirabelle regorge de glucides simples, rapidement convertibles en énergie par l'organisme. Elle constitue un excellent encas après les efforts physiques ;
  • Un allié minceur : à la fois rassasiante et peu calorique, la mirabelle est un atout minceur non négligeable ;
  • Une source insoupçonnée de bêta-carotène : tout comme la carotte, un légume aux multiples vertus, la mirabelle renferme suffisamment de provitamine A pour protéger la peau des agressions du soleil. Cela fait également de la petite prune une alliée de la santé visuelle.

Dangers et contre-indications

En général, la consommation de la mirabelle n'implique aucun risque particulier. Dans tous les cas, il est important de ne pas abuser de sa propriété laxative au risque de souffrir de diarrhée en retour. Comme tous les autres aliments, la mirabelle est à consommer en quantité raisonnable. Par ailleurs, il est important de noter que seules la peau et la chair de la mirabelle peuvent être consommées. Son noyau, ainsi que celui de la prune, ne doit en aucun cas être avalé. En effet, ce dernier renferme de l'acide cyanogène, une substance toxique que l'organisme convertit en poison mortel, le cyanure, en cas d'ingestion.

Idées de recettes minceur à base de mirabelle

Fruit à l'apport calorique intéressant, la mirabelle fait indubitablement partiedes aliments à privilégier dans un régime minceur. Pour mettre à profit l'atout minceur de la mirabelle, il est important de savoir la consommer en l'intégrant dans les recettes minceur avec les bons accompagnements. En général, la mirabelle se consomme en compote et en confiture. La tarte aux mirabelles est également un dessert light populaire qu'il serait intéressant de reproduire.

Tarte aux mirabelles : combien de mirabelle pour la préparer ?

Incontournable, la tarte aux mirabelles est le dessert léger par excellence. Elle permet une petite échappatoire gourmande sans pour autant compromettre le cours d'un régime minceur. La préparation de cette pâtisserie light requiert environ 500 g de mirabelles fraîches pour six personnes. La pâte sablée légère et les mirabelles très peu caloriques forment un ensemble savoureux et caloriquement raisonnable.

Confiture et compote de mirabelles

Fruit diététique, la mirabelle se décline également en compote et en confiture idéales pour tartiner du pain au petit-déjeuner. Préparée avec du sucre, la confiture de mirabelle apporte environ 240 kcal/100g et conserve sa richesse en fibres. Quant à la compote de mirabelle, elle excelle avec une moyenne de 70 kcal/100 g. Elle accompagne idéalement du pain complet ou de la semoule.

Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles