Comment j'ai perdu du poids à la ménopause ?



Changement d’habitudes de vie, changements physiques, stress quotidien, vieillissement… Tous ces facteurs affectent profondément la femme à l’âge de la ménopause. Outre cela, elle a tendance à prendre légèrement ou excessivement du poids. Ce phénomène est assez récurrent et génère des complexes auprès de la majorité des cinquantenaires. Mal-être, gêne, manque de confiance et d’estime de soi, ces sentiments affectent la plupart des femmes ménopausées qui prennent du poids. Toutefois, il est possible d’y remédier en adoptant de nouvelles habitudes alimentaires et une bonne hygiène de vie. Pour plus de précisions, zoom sur les astuces et conseils pratiques pour éliminer les kilos superflus des femmes atteignant la ménopause.

La ménopause fait-elle grossir ?

La ménopause est généralement associée à la prise de poids à cause des changements hormonaux chez la femme. En effet, à cet âge, les hormones féminines (les œstrogènes) ne sont plus produites tandis que les hormones masculines (les testostérones) le sont toujours, bien qu’étant à plus faible dose. Cette situation entraîne une nouvelle répartition des graisses dans le corps de la femme. Par conséquent, lors de la ménopause, les graisses se logent davantage sur le ventre, alors qu’auparavant, elles se concentraient au niveau des cuisses et des hanches.

Par ailleurs, la ménopause entraîne également un bouleversement au niveau des hormones de croissance et de stockage. Autrement dit, le corps élimine plus difficilement les graisses et prend plus facilement du poids. En dehors de la ménopause, d’autres facteurs favorisent la prise de poids des femmes au cours de leur vie. Il s’agit notamment des changements liés au vieillissement du corps, au stress, à une mauvaise alimentation ou à un manque d’activité physique.

Pour ces raisons, l’âge de la ménopause devient une épreuve difficile à surmonter pour la plupart des femmes. Pour faire face à cette période de transition, il est conseillé d’adopter un nouveau mode de vie alimentaire et de nouvelles habitudes côté physique. Il s’avère entre autres indispensable de manger sainement et équilibré, de s’hydrater suffisamment et d’effectuer des activités sportives adaptées à cet âge.

Quel régime alimentaire est idéal à la ménopause ?

À la ménopause, il n’est pas nécessaire de se lancer dans des régimes drastiques et monotones pour perdre les kilos superflus ou pour garder un poids de forme. Afin d’atteindre cet objectif, de nombreuses solutions à la fois saines et efficaces existent. L’idéal est de choisir celle que chacune peut suivre sur le long terme et qui n’impacte pas sa vie sociale.

Le rééquilibrage alimentaire est par exemple une solution intéressante à adopter à la ménopause. Il permet en effet d’obtenir des résultats progressivement, mais efficacement et durablement. Le repas lors d’un programme de rééquilibrage est principalement composé :

  • D’une portion de féculents, c’est-à-dire environ 150 g ou un peu plus pour les sportives ;
  • D’une portion de viande de poisson ou d’œuf, c’est-à-dire environ 150 g ;
  • d’une portion de légumes à adapter en fonction de l’envie de manger ;
  • 2 à3  produit laitier dont  30 g de fromage ;
  • D’une portion de matière grasse, c’est-à-dire 1 cuillère à soupe d’huile ;
  • D’une portion de fruit de saison.

L’adoption d’une alimentation équilibrée sur le long terme est indispensable pour maigrir à la ménopause. Le mieux est de privilégier les fruits et légumes de saison, mais aussi de bien s’hydrater. Il est conseillé de prendre des repas consistants au déjeuner et de les préférer assez légers le soir. Pour les collations, opter tout simplement pour des produits sains comme un fruit ou du yaourt .

Faire du sport régulièrement est également important pour que la perte de poids s’effectue de manière progressive. Des exercices d’environ 30 minutes par jour sont conseillés pour éliminer les calories et re muscler le corps. Cependant, il est conseillé de prévoir des moments de repos afin de favoriser la sécrétion de l’hormone de croissance. Cette dernière est secrétée pendant le sommeil et permet d’éviter le stockage excessif de graisses. En plus de cela, il ne faut pas oublier de se relaxer de temps en temps pour évacuer le stress.

Par ailleurs, le rééquilibrage alimentaire est très facile à appliquer au quotidien. D’ailleurs, manger sainement pour maigrir permet de lutter contre diverses conséquences indésirables d’une mauvaise alimentation sur la santé. Il s’agit du diabète, des problèmes de digestion, des maladies cardiovasculaires, des maladies cancéreuses, de la fatigue, de l’hypertension artérielle… En outre, une alimentation saine et équilibrée aide également à éviter l’effet yo-yo suite à une perte de poids rapide par exemple. Dans le cas d’une dénutrition ou d’une maigreur, cette méthode permet de reprendre des kilos facilement et sans danger pour l’organisme.

Comment perdre du poids ou maigrir à la ménopause ?

La ménopause est une période marquante dans la vie d’une femme. En plus des pressions sociales qu’elle supporte, il y a également celles des objectifs liés à l’état de santé. Il devient crucial de maigrir rapidement pour ralentir le processus de vieillissement et pour rester en bonne santé. Ci-après des conseils utiles pour mincir à cet âge complexe.

Quel type de menu pour perdre les kilos à la ménopause ?

Afin de perdre les kilos en trop à la ménopause, voici un exemple de menu diététique à préparer pour une journée :

  • Pour le petit-déjeuner : une tasse de café noir avec 2 tranches de pain complet beurrées et 1 yaourt nature . D’autres options sont également possibles telles qu’une infusion aux plantes, des céréales au blé complet, du lait d’amandes et des pruneaux.
  • Pour le déjeuner : 1 branche de céleri, une fondue de poireau, des moules cuites, 1 faisselle  et 1/2 mangue. Il est aussi possible d’opter pour 1 avocat, du fromage blanc, 2 tranches de jambon sans graisse, des épinards et du riz.
  • Pour le dîner : un artichaut, du rosbif froid, du blé,  du fromage blanc et 1 pomme. Il est également conseillé d’opter pour des calamars poêlés à la tomate, des courgettes cuites à la vapeur, un yaourt nature et une orange.
  • Pour les encas : 1 fruit de saison, 1 galette de riz soufflé et une tasse de thé vert seront parfaits. Si la sensation de faim persiste, consommer 1 petite tranche de pain complet grillée et 1 petite quantité de compote sans sucre.

Que prendre pour maigrir à la ménopause ?

Outre la consommation de bons aliments, il existe aussi d’autres solutions envisageables pour se débarrasser des kilos en plus à la ménopause. Il peut s’agir par exemple de médicaments ou du recours au traitement hormonal.

Comment perdre du poids avec un traitement hormonal ?

Lors d’une étude de cohorte réalisée en Suisse, des chercheurs ont pu démontrer qu’ « un traitement hormonal substitutif pendant la ménopause réduit considérablement la masse de graisses. » En effet, en suivant ce traitement, il a été constaté que les femmes ménopausées accumulent moins de graisse abdominale ou de tissu adipeux au niveau du ventre. De même, ce traitement appelé « hormonothérapie post-ménopausique » diminue l’indice de masse corporelle (IMC) de la femme ménopausée.

En revanche, l’effet du traitement hormonal s’estompe rapidement lorsque la femme arrête de le suivre. À cet effet, il est conseillé d’être vigilante et d’augmenter la fréquence de la pratique de sport pour éviter l’effet yo-yo dès la fin du traitement.

Comment perdre de la graisse du ventre après 50 ans ?

La majorité des femmes cinquantenaires ont du mal à perdre du ventre en raison de leur âge. Toutefois, il ne s’agit pas d’une mission impossible. En plus de la bonne volonté et de la discipline, un nouveau mode de vie est à adopter sur le long terme.

Quels aliments éviter pour perdre du ventre après 50 ans ?

Après 50 ans, chaque aliment a sa place dans l’alimentation de la femme. De ce fait, il ne faut en éviter aucun. Il est tout simplement conseillé de les consommer de manière raisonnable et à un rythme plus ou moins régulier. À titre d’exemple, 1 g d’alcool apporte par exemple 7 kcal. Par conséquent, prendre un verre de manière occasionnelle est tout à fait autorisé.

Comment combattre la rétention d'eau ?

Il existe d’innombrables conseils simples pour combattre la rétention d’eau à la ménopause. Pour commencer, il faut consommer des aliments riches en protéines végétales comme les fruits secs ou les légumineuses. Par la suite, il est important de privilégier les produits particulièrement riches en vitamine B6 tels que le thon, la viande de poulet ou les graines de tournesol. En revanche, la quantité de sel dans les repas doit être réduite.

Par ailleurs, il est également recommandé de limiter l’exposition au soleil. Les rayons du soleil favorisent en effet l’apparition des œdèmes et des bouffées de chaleur. Enfin, la pratique régulière d’un sport comme la natation, la marche ou le yoga aide efficacement à combattre la rétention d’eau. Ces activités physiques sont vivement conseillées.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles