Quels sont les bienfaits du navet ?


Le navet est un légume d’hiver particulièrement apprécié. Entrant dans la composition de nombreuses recettes, il est très consommé en France. Quels sont les réels bienfaits de ce légume ? Comment le cuisiner ? Focus sur le navet et ses bienfaits.

Petit tour d’horizon sur le navet

Le navet est un légume racine et un légume crucifère. Il fait partie de la famille des choux. Très consommé au XVIII siècle, le navet fut ensuite remplacé par la pomme de terre. De nos jours, les Français mangent environ 900 g de navet par ménage et par an. Ce légume se consomme en automne et jusqu’au printemps. Il en existe plusieurs variétés, dont les navets jaunes et les navets blancs.

Quelles vitamines dans les navets ?

Principalement composé d’eau, le navet est peu calorique, seulement 25 kcal pour 100 g. En revanche, il est très riche en fibres, 1,5 g pour 100 de navet. Il renferme également du potassium, 235 mg pour 100 g.

Le navet est riche en vitamine C. Il peut fournir à lui seul plus de 23 % des apports journaliers. Il renferme également de la vitamine du groupe B, dont le B1, le B6 et le B9.

Le navet, notamment le fane, est très riche en antioxydants à l’exemple de la lutéine et de la zéaxanthine. Les fanes de navet sont également riches en calcium, en magnésium et en fer.

Ce légume d’hiver est également source de cuivre et de manganèse.

Quels sont les bienfaits du navet cru ? Est-ce bon pour la santé de manger du navet cru ?

Sa richesse en vitamines, en antioxydants et en minéraux fait du navet un allié santé. Il présente de nombreux bienfaits :

·         Bon pour les yeux : les antioxydants (la lutéine et la zéaxanthine) contenus dans les fanes de navets agissent au niveau de la macula et de la rétine qui sont vulnérables aux radicaux libres. La lutéine et la zéaxanthine neutralisent les radicaux libres et protègent ainsi les yeux du vieillissement prématuré.

·         Bon pour les dents et les os : riche en calcium, le navet contribue à la santé des dents et des os.

·         Permet de prévenir les maladies cardiovasculaires : comme la plupart des légumes de la famille des crucifères, le navet consommé régulièrement contribue à réduire la concentration d’homocystéine. Un taux élevé d’homocystéine dans le sang est à l’origine de maladies cardiovasculaires.

·         Permet de prévenir le cancer : l’hyper-acidité dans l’organisme est l’un des facteurs de la survenue du cancer. Riche en potassium, un alcanisateur efficace pour rééquilibrer le pH corporel, le navet permet ainsi de prévenir le cancer. Ce légume est également riche en agents antioxydants (40 mg de composés soufrés pour 100 g), sa consommation régulière évite de développer un cancer, notamment du poumon, des reins et des ovaires.

·         Facilite la digestion : le navet contient du potassium qui facilite également la digestion. Par ailleurs, riche en fibres, il améliore le transit intestinal.

En revanche, les personnes touchées par le syndrome de l’intestin irritable peuvent souffrir de ballonnements ou de flatulences après la consommation du navet. Il est dans ce cas préférable de consommer uniquement des navets jeunes qui sont moins concentrés en soufre ou des navets jaunes qui sont plus doux. Les navets sont également à blanchir dans de l’eau bouillante quelques minutes avant de les cuisiner. Blanchi, le navet devient plus digeste et ne cause plus de problèmes de ballonnements.

Comment manger les navets légumes ? Est-ce que les navets se mangent crus ?

Les navets intègrent différentes recettes de plats hivernaux. Ceux qui souhaitent bénéficier des nombreuses vertus de ce légume ont le choix entre divers modes de consommation.

Peut-on manger des navets crus ?

Oui, les navets se mangent crus. Il est d’ailleurs préférable de les manger ainsi pour profiter de leur richesse nutritionnelle. Vous pouvez ainsi les couper en fines rondelles et les mélanger à vos salades. Évitez les gros navets qui sont souvent durs, creux et filandreux, préférez les jeunes. Choisissez ceux avec des fanes encore bien vertes et vigoureuses. Prenez également les navets dans vos mains, car ils doivent être assez denses. Le navet boule d’or se caractérise par une saveur d’agrumes légèrement sucrée, le navet blanc long est le plus sucré, le navet rond à collet violet possède une texture ferme et un goût légèrement sucré.

La préparation

Avant de préparer le navet, éliminez les filaments des racines, enlevez la base des feuilles et pelez le légume. En général, un brossage suffit s’il s’agit d’un navet nouveau.

Quel mode de cuisson ?

Pour la cuisson, le navet peut être blanchi, cuit pendant une vingtaine de minutes pour une cuisson complète, sauté à la poêle pendant une dizaine de minutes ou encore passé au four.

Le navet se prête à différentes préparations : en purée avec du fromage, poêlé avec d’autres légumes, grillé avec des noisettes ou encore en accompagnement de poisson ou de viande. Le navet se taille en julienne, en tranches fines, en quartiers ou encore en brunoise. Ne jetez pas les fanes, utilisez-les dans des soupes ou des veloutés.

Le radis se conserve 3 à 4 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur et emballé dans un sachet perforé. Au-delà, il se déshydrate et a un goût plus marqué.

Recette navet : différentes façons de cuisiner le navet blanc et jaune pour ceux qui n’aiment pas !

Le navet ne fait pas l’unanimité ! Toutefois, bien cuisiné, il peut ravir les palais les plus récalcitrants.

En mode sucré-salé, voici le meilleur choix si vous n’aimez pas l’amertume du navet :

  1. Préparez le navet, nettoyez-le et coupez-le en quartiers.
  2. Placez les morceaux de navet dans une sauteuse, puis versez-y du bouillon de légumes.
  3. Laissez l’eau s’évaporer, puis ajoutez une noisette de beurre et faites revenir.
  4. Ajoutez quelques cuillerées à soupe de miel et mélangez pour bien enrober.
  5. Retirez lorsque les navets sont bien caramélisés.

Consommez-le aussi en soupe pour vous réchauffer durant les nuits froides de l’hiver. Pour ce faire, vous avez besoin de quatre navets, quatre pommes (ou un autre fruit tel que la poire), quatre petits oignons, une gousse d’ail, un bouillon de légumes, deux cuillerées à soupe d’huile d’olive, une cuillerée à soupe de sirop d’érable, du sel et du poivre. Voici les étapes :

  1. Brossez les légumes et coupez-les grossièrement.
  2. Préparez le bouillon et réservez.
  3. Dans une casserole, faites chauffer l’huile d’olive et faites-y revenir l’oignon, puis ajoutez l’ail. Faites suer pendant deux minutes.
  4. Incorporez les morceaux de pommes et de navets. Assaisonnez.
  5. Versez le bouillon et faites cuire à feu doux pendant trente minutes.
  6. Prélevez les légumes et placez-les dans un mixeur. Ajoutez le sirop d’érable, puis mixez.
  7. Rectifiez l’assaisonnement et servez.

Pourquoi pas une tarte salée pour séduire tous les palais ? Vous avez besoin de :

  • 3 navets Boule d’or ;
  • 2 poireaux ;
  • 1 rouleau de pâte feuilletée ;
  • 50 g de beurre ;
  • 20 g de sucre ;
  • 3 cuillerées à soupe de miel ;
  • Sel.

Voici la préparation :

  1. Nettoyez, épluchez et coupez les navets en fines rondelles.
  2. Éliminez la partie vert foncé des poireaux, rincez la partie restante et taillez en rondelles.
  3. Plongez les poireaux dans une casserole d’eau salée et laissez cuire une dizaine de minutes.
  4. Dans une poêle, faites fondre le beurre avant d’ajouter les navets pendant quelques minutes. Ajoutez la moitié du miel lorsque les navets sont bien dorés, puis faites caraméliser. Couvrez d’eau et faites cuire pendant une dizaine de minutes.
  5. Ajoutez le sucre sur les poireaux et laissez caraméliser.
  6. Beurrez le moule, placez sur feu doux, versez-y le miel restant, faites fondre, puis retirez du feu.
  7. Disposez les navets et les poireaux au fond du moule, couvrez avec la pâte feuilletée, puis placez dans un four préchauffé à 200 °c pendant une vingtaine de minutes.
  8. Sortez du four, laissez refroidir, puis démoulez.

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles