Régime soupe aux choux : principes, avantages et inconvénients



Le régime soupe au chou fait partie des programmes minceur pour maigrir rapidement. Cependant, son application ne doit pas être prise à la légère du fait de son caractère restrictif. Quelles sont les précautions à prendre ? Quels sont les risques de cette diète ? Combien de kilos peut-on perdre ? Les explications !

C’est quoi le régime soupe au chou ?

Populaire depuis les années 80, le régime soupe au chou consiste à consommer exclusivement des soupes à base de légumes, accompagnés de divers aliments peu caloriques. À l’origine, il a été créé pour permettre aux personnes obèses de maigrir en un temps record. Grâce à son efficacité, il figure parmi les régimes alimentaires les plus célèbres.

Fonctionnement de ce programme minceur

La pratique du régime soupe au chou est simple. Pendant 7 jours, chaque repas comporte principalement un bol de soupe au chou complété par divers aliments (fruits, lait écrémé, légumes, etc.). Il est préférable de privilégier des soupes faites maison et dépourvues de matière grasse. À l’issue de la semaine de diète, il est indispensable de réintroduire progressivement certains aliments pour adopter une alimentation normale.

À titre d’information, le chou contribue à purger l’organisme et élimine les toxines. Ses propriétés laxatives et diurétiques favorisent également la perte de poids.

Combien de kilos peut-on perdre grâce au régime soupe au chou ?

Le régime soupe au chou dure 7 jours pendant lesquels il est possible de perdre entre 5 et 7 kg. Cependant, il ne faut pas dépasser ce délai, même si les résultats ne sont pas satisfaisants. En effet, au-delà d’une semaine, ce régime express peut engendrer un état de fatigue intense et augmente les risques de carences. Ainsi, il est conseillé d’attendre une ou deux semaines avant de recommencer.

Comment stabiliser le poids après avoir terminé le régime soupe au chou ?

Il est vrai que ce type de régime permet de perdre du poids rapidement. Cependant, l’effet yo-yo est inévitable en cas de négligence, c’est-à-dire que les kilos perdus reviennent tout aussi rapidement une fois le programme minceur achevé. Pour éviter de regrossir après le régime, un rééquilibrage alimentaire est de mise. Le principe est de manger de tout, mais en quantité raisonnable. Parmi les aliments à privilégier se trouvent les légumes, les fruits, les céréales complètes ainsi que les aliments riches en protéines (viande, poisson, œufs, etc.). Il est également conseillé de pratiquer régulièrement une activité sportive pour garder la ligne.

Quelles sont les étapes du régime soupe au chou ?

Le régime soupe au chou se divise deux phases :

La phase d’attaque

Cette étape consiste à manger exclusivement des soupes au chou pendant 7 jours, accompagnés de fruits et d’une portion d’aliments riches en protéines. Les soupes doivent être composées de neuf légumes et de fines herbes. Il est conseillé de ne pas les réduire en purée pour conserver l’effet rassasiant des légumes. Enfin, il est possible de consommer des tisanes et des produits à base de plantes entre les repas.

La phase de stabilisation

Cette étape dure également 7 jours pendant lesquels la soupe au chou reste l’aliment principal. Néanmoins, la structure des repas quotidiens devient plus souple. Ainsi, certains aliments peuvent être consommés de nouveau, à savoir les protéines maigres, les féculents, certains fruits et légumes, etc.

Quels sont les aliments autorisés durant ce régime minceur ?

Outre la soupe au chou, certains aliments peuvent être consommés en petite quantité durant les 7 jours de diète comme :

  • Les fruits ;
  • Les légumes (de préférence cuisinés sans matière grasse) ;
  • Le lait écrémé;
  • Les viandes de bœuf;
  • Les tomates;
  • La volaille sans peau;
  • Les viandes de veau ;
  • Le riz complet;
  • Etc.

Concernant les boissons, il est possible de boire du café ou du thé sans sucre ainsi que des jus de fruits sans sucre ajouté.

Quels légumes font perdre du poids ?

Certains légumes favorisent la perte de poids grâce à leur faible teneur en calories. En plus d’être nutritifs, ils provoquent une sensation de satiété, ce qui est essentiel pour éviter le grignotage. Voici quelques légumes à privilégier dans le cadre d’un régime :

  • Les épinards ;
  • Le brocoli ;
  • La pomme de terre;
  • Le fenouil ;
  • Le chou frisé ;
  • Le concombre ;
  • Les carottes.

Quels sont les aliments à éviter pendant les 7 jours de diète ?

Seuls les aliments très caloriques et favorisant une prise de poids sont interdits durant la première phase du régime, à savoir :

  • Les matières grasses (beurre, huile, crème fraîche, etc.) ;
  • Les fromages ;
  • Le lait entier ;
  • Les fromages ;
  • Les fruits secs ;
  • Le pain ;
  • Les céréales
  • Les charcuteries ;
  • Les pâtes ;
  • Le riz blanc ;
  • Les boissons alcoolisées ;
  • Les produits sucrés (bonbons, confiture, biscuits, chocolat, sucre, etc.) ;
  • Les aliments transformés, en conserve ou surgelés ;
  • Les viennoiseries ;
  • Etc.

Comment faire une soupe au chou vert pour maigrir ?

Pour préparer une soupe au chou vert, il faut :

  • 1 chou entier ;
  • 1 ou 2 boîtes de tomates pelées ;
  • 1 céleri ;
  • 1 branche de persil ;
  • 2 poivrons ;
  • 3 litres d’eau;
  • 4 éclats d’ail ;
  • 5 carottes ;
  • 6 gros oignons ;
  • Du sel ;
  • Des épices de votre choix (poivre, persil, curry, etc.).

Voici les étapes à suivre pour réaliser cette recette minceur :

  1. Faire blanchir le chou durant 25 min ;
  2. Couper les légumes en morceau ;
  3. Dans une marmite, mettre les légumes découpés, puis verser les 3 litres d’eau;
  4. Assaisonner ;
  5. Faire bouillir durant 10 min ;
  6. Réduire la préparation jusqu’à ce que les légumes deviennent tendres.

À noter que certains aliments ne doivent pas être incorporés dans cette préparation comme le maïs, les petits pois, la pomme de terre et les haricots secs.

Exemple de menu et idées de recettes de soupe au chou brûle-graisse

L’élaboration du menu journalier est assez simple, puisque la soupe au chou reste l’élément principal du régime. Ainsi, il suffit de choisir les bons aliments en guise d’accompagnement. Voici des exemples de menus quotidiens :

  • Jour 1 : soupe au chou et fruits (sauf la banane) ;
  • Jour 2 : soupe au chou, légumes verts, et une pomme de terre cuite au four pour le dîner ;
  • Jour 3 : soupe au chou, légumes verts et fruits (sauf la banane) ;
  • Jour 4 : soupe au chou, lait écrémé et 3 bananes au maximum ;
  • Jour 5: soupe au chou, volaille sans peau ou viande de bœuf sans matière grasse et 6 tomates au maximum ;
  • Jour 6 : soupe au chou, viande de bœuf ou volaille sans peau et légumes sans matière grasse ;
  • Jour 7 : soupe au chou, riz brun, jus de fruits sans sucre ajouté et légumes sans matière grasse.

Quels sont les dangers du régime soupe au chou sur la santé ?

Du fait de son caractère trop restrictif, le régime soupe au chou peut être néfaste pour la santé. En effet, il présente les risques suivants :

Un risque cardiovasculaire

La consommation exclusive de soupe au chou a un impact au niveau nutritionnel, se traduisant par une réduction considérable des apports caloriques. Or, cette diminution est souvent liée à des troubles du rythme cardiaque et augmente les risques de mort subite.

Le régime soupe au chou a également des effets négatifs sur le taux de cholestérol du fait du faible apport en lipides.

Un risque lié à la glycémie

Du fait des faibles apports glucidique et énergétique, ce régime hypocalorique augmente les risques d’hypoglycémie (une réduction importante du taux de sucre sanguin). Ainsi, il est contre-indiqué pour les diabétiques.

Un risque de cholélithiase (ou lithiase biliaire)

Selon les scientifiques, le régime soupe au chou augmente les risques de cholélithiase du fait des faibles apports caloriques. Ainsi, vu le nombre de risques, il est conseillé de ne pas dépasser les 7 jours préconisés au risque d’engendrer de sérieux problèmes de santé.

Les avantages de ce régime amaigrissant

En plus de faire perdre du poids, le régime soupe au chou présente  certains avantages. En effet, il contribue à nettoyer le système digestif, puisque le pratiquant consomme principalement de la soupe au chou et peu d’aliments gras. 

Il est également intéressant au niveau praticité, car peu d’ingrédients sont à incorporer dans la soupe. Enfin, il contribue à éviter la perte de muscle et la rétention d’eau grâce aux protéines apportées par les viandes en fin de régime.

Les inconvénients et les risques du régime soupe au chou

Même si le régime soupe au chou contribue à un amaigrissement rapide, son application peut être néfaste pour la santé. À titre d’exemple, le pratiquant absorbe seulement 600 kcal en moyenne durant les 7 jours de diète, ce qui engendre une fatigue générale. De ce fait, ce régime minceur n’est pas recommandé pour les personnes sportives.

Ce régime express se révèle également pauvre en protéines, puisque la majorité des aliments autorisés sont d’origines végétales. De plus, il risque de provoquer une fonte musculaire et favorise l’effet yo-yo.

D’un autre point de vue, ce programme minceur augmente les risques de carences, car il exclut de nombreux groupes d’aliments contenant des nutriments essentiels à l’organisme (vitamine D et E, sélénium, sels minéraux, magnésium, fer, etc.). Enfin, le fait de consommer principalement des soupes aux choux peut être frustrant, ce qui peut entraîner des grignotages excessifs.

L’avis des experts sur les résultats de ce régime amincissant

Le régime soupe au chou promet des résultats étonnants et rapides, ce qui le rend particulièrement intéressant. Cependant, la privation de certains aliments peut être néfaste pour l’organisme. Outre les carences et les fatigues, ce programme minceur aboutit souvent à l’effet yo-yo. Ainsi, il n’est pas viable sur le long terme.

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles