Thym : tout ce qu'il faut savoir



Couramment utilisé dans la cuisine méditerranéenne, le thym se démarque par ses propriétés médicinales et son parfum agréable. Focus sur l’origine et les bienfaits de cette plante.

Origine du thym

Originaire du bassin méditerranéen, le thym fait de la famille des lamiacées et possède un feuillage persistant. Les Égyptiens l’utilisaient dans le processus de momification des morts. Dans la Grèce ancienne, cette plante médicinale était brûlée devant l’autel des dieux, les riches demeures et les places publiques pour donner du courage au peuple.

Au XIXe siècle, des médecins ont découvert les propriétés antiseptiques de l’huile essentielle de thym, ce qui leur permettait d’assainir les atmosphères chargées de germes. Actuellement, plus de 300 espèces de thym existent, parmi lesquelles :

  • Le thym alpestre ;
  • Le thym citron;
  • Le thym à paracymène;
  • Le thym commun (nom scientifique: thymus vulgaris).

Quand boire du thym ?

Consommer quotidiennement deux tasses d’infusion à base de thym est conseillé en cas de trouble respiratoire. En effet, cette plante agit positivement sur la gorge, les cordes vocales et le pharynx. De plus, boire fréquemment des tisanes de thym :

  • Stimule le système immunitaire ;
  • Aide à combattre le rhume ;
  • Soulage les maux de gorge et les infections orales ;
  • Soulage lesproblèmes de digestionet les crampes intestinales ;
  • Favorise la formation des os et des globules rouges.

Pourquoi boire une tisane à base de thym serpolet ?

Le thym serpolet est une plante rampante possédant de minuscules feuilles et des fleurs rose pourpre. Il se démarque par son parfum puissant et agréable. Boire une tisane à base de serpolet est bénéfique en cas de problèmes respiratoires. En effet, cette boisson élimine les mucosités, soulage la toux et désinfecte les voies respiratoires. Réputée pour ses propriétés diurétiques, elle aide à lutter contre la grippe intestinale et les douleurs gastriques.

Voici les étapes à suivre pour préparer une tisane à base de serpolet :

  1. Éliminer les parties terreuses du serpolet ;
  2. Faire sécher les brins sur du papier abordant ;
  3. Mettre 4 à 5 brins de serpolet dans une tasse d’eau bouillante;
  4. Couvrir et laisser infuser durant 10 min.

Composition du thym

Le thym est peu calorique. En effet, une portion de 100 g apporte environ 107 kcal. De ce fait, en consommer ne présente aucun inconvénient dans le cadre d’unrégime efficace. De plus, cette plante est une bonne source denutriments, car elle contient :

  • Desprotéines ;
  • Des lipides ;
  • Des glucides ;
  • Desfibres alimentaires ;
  • Des vitamines (A, B, C et E) ;
  • Du calcium ;
  • Du cuivre ;
  • Du fer ;
  • Dumagnésium ;
  • Du manganèse ;
  • Du phosphore ;
  • Du potassium ;
  • Du sodium ;
  • Du zinc.

Quelles sont les vertus du thym ?

Grâce à son effet antispasmodique, le thym limite et soulage les troubles digestifs (flatulences, crampes d’estomac, ballonnements, digestion lente, etc.). Il est également bénéfique pour le cerveau, car il stimule la production de dopamine et de sérotonine (deux hormones du bonheur) du fait de sa richesse en carvacrol et en thymol. Ainsi, consommer régulièrement une infusion à base de thym est bénéfique pour développer les capacités du cerveau.

Pourquoi utiliser l’huile essentielle de thym à thujanol ?

L’huile essentielle de thym à thujanol possède des propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales et anti-inflammatoires. De ce fait, elle est efficace contre :

  • Les infections respiratoires (angine, grippe, sinusite, bronchite, etc.) ;
  • Les infections urinaires (vaginite, vulvite, prostatite, urétrite, etc.) ;
  • Les infections buccales (aphte, stomatite, gingivite, amygdalite et herpès) ;
  • Les infections virales (herpès génital et labial, mycoses, unguéales, cutanées et gynécologiques, etc.) ;
  • Les infections gynécologiques (salpingite).

À noter que cette huile est contre-indiquée pour les femmes enceintes et les bébés de moins de 3 mois.

Combien de calories dans le thym ?

Du point de vue nutritionnel, le thym affiche 291 kilocalories pour 100 grammes, soit 1 220 kilojoules. Lorsqu’il est transformé, c’est-à-dire consommé sous forme d’épice, d’herbe aromatique ou d’assaisonnement, il affiche une valeur énergétique d’environ 167 kilocalories.

À quelle saison consommer du thym ?

Le thym se déguste durant la période estivale, plus précisément à partir du mois de juin jusqu’en septembre. Quant à ses feuilles, elles peuvent être consommées toute l’année.

Pourquoi mon thym jaunit et sèche ?

La culture du thym est une pratique de plus en plus courante. Cependant, certaines personnes ne parviennent pas à le cultiver correctement, malgré plusieurs tentatives. Ces échecs s’expliquent par le fait que le thym jaunit et sèche facilement sur un sol argileux. Ce dernier est très humide et met plus de temps à se réchauffer en hiver, mais aussi au printemps. Dans ces conditions, les racines s’asphyxient, causant inévitablement la mort de la plante.

Quelle terre pour cultiver/planter le thym ?

Le thym doit être planté au printemps, de préférence dans un sol léger, bien drainé et ensoleillé. De cette façon, il se développera facilement. Il est également important de l’arroser régulièrement durant la première année de sa plantation. Cette plante peut être récoltée à partir du mois de juin et se conserve toute l’année.

Les bienfaits du thym

Réputé pour ses vertus santé, le thym est un anti-infectieux puissant. Il possède également de multiples bienfaits :

  • Il contribue à lutter contre les effets indésirables des radicaux libres grâce à ses propriétésantioxydantes ;
  • Il prévient l’apparition de diverses maladies cardiaques, certains cancers et plusieurs maladies liées au vieillissement ;
  • Il est efficace contre le rhume, la toux et l’asthme ;
  • Il participe à la formation des globules rouges du fait de sa forte teneur en fer ;
  • Il intervient dans la formation des os et dans la coagulation ;
  • Il soulage les maux de gorge et les troubles digestifs (ballonnements, flatulences, brûlures d'estomac, etc.) ;
  • Il protège le cerveau de la maladie d’Alzheimer.

Quels sont les bienfaits de l'infusion de thym ?

Le thym figure parmi les antibiotiques naturels les plus puissants. Ainsi, en consommer régulièrement sous forme d’infusion permet de :

  • Calmer les maux de gorge et les infections orales ;
  • Évacuer le mucus des voies respiratoires;
  • Traiter la bronchite, la grippe, l’asthme, la sinusite et la laryngite ;
  • Stimuler le système immunitaire ;
  • Stimuler l’appétit ;
  • Lutter contre les troubles digestifs ;
  • Réguler le cycle menstruel ;
  • Favoriser la production des cellules, des hormones et des neurotransmetteurs.

En bain de bouche ou en gargarisme, une infusion de thym lutte contre les caries et la mauvaise haleine. De même, elle traite les problèmes de la peau, soigne les plaies et calme les rougeurs.

Miel de thym : bon pour la santé ?

Riche en cuivre, le miel de thym possède de nombreuses vertus exceptionnelles. En effet, ses bienfaits sont issus de la plante elle-même et étaient déjà exploités par d’innombrables civilisations anciennes. Ce miel a un pouvoir cicatrisant du fait de sa forte teneur en phénols. Il peut ainsi guérir :

  • Les plaies ;
  • Les brûlures ;
  • Les boutons d’acné ;
  • Les escarres ;
  • Les aphtes ;
  • Les ulcères.

En plus d’être un ingrédient de choix pour les tisanes, le miel de thym possède des propriétés antioxydantes. Ainsi, il contribue à soulager les troubles digestifs, en particulier ceux provoqués par la bactérie Escherichia coli. Il permet également de lutter contre la toux et diverses infections virales.

À noter que la consommation du miel de thym doit se faire avec modération.

Est-ce que le thym est bon pour le foie ?

Le thym est bénéfique pour le foie. En effet, il stimule la vésicule biliaire, ce qui permet d’améliorer l’expulsion de la bile et de détoxifier le foie. Cette plante est ainsi un draineur naturel de premier choix pour les personnes sous chimiothérapie.

Dangers et contre-indications

Tout le monde peut consommer les variétés de thym, y compris les enfants. Il est également possible de les utiliser en infusion ou en inhalation dès 6 ans. Cependant, les huiles essentielles à base de cette plante doivent être utilisées modérément pour éviter les effets secondaires. Il est aussi recommandé de consommer le thym frais en quantité raisonnable, en particulier pour les femmes enceintes, les enfants en bas d’âge et les mères qui allaitent.

Ces trois catégories de personnes peuvent boire 2 à 3 tasses de tisane de thym par jour. En consommer trop risque de compromettre les effets bénéfiques de cette plante.

Certaines personnes sont allergiques au thym, particulièrement aux plantes de la famille des labiées. En effet, elles sont sensibles au pollen de bouleau. Le moindre contact présente un risque de sensibilité croisée.

Enfin, l’usage du thym est déconseillé pour les personnes qui suivent des traitements anticoagulants.

Combien de tisane de thym peut-on consommer par jour ?

Boire une tisane de thym plusieurs fois par jour ne présente aucun danger, sauf pour les trois catégories de personnes indiquées plus haut. En consommer trois fois par jour aide également à lutter contre la toux.

Combien de temps faut-il pour faire une inhalation à base de thym ?

L’inhalation à base de thym permet de :

  • Soulager les problèmes respiratoires (par exemple, en cas de rhume) ;
  • Calmer la toux ;
  • Réduire les sécrétions nasales ;
  • Soulager la sinusite.

Il faut entre 5 et 10 min pour que ce traitement soit efficace. En pratique, il faut :

  1. Verser le thym et l’eau dans une casserole ;
  2. Faire bouillir durant quelques minutes ;
  3. Déposer la casserole devant soi ;
  4. Se couvrir la tête avec une serviette ou un linge ;
  5. Inhaler profondément la vapeur de la casserole pendant 5 à 10 min, tout en fermant les yeux.

Nos recettes minceur à base de thym

Au XVIe siècle, le thym fait son entrée dans la cuisine provençale. Actuellement, il constitue un ingrédient de base de nombreuses recettes. En voici quelques exemples :

  • Clafoutis aux abricots, thym et basilic ;
  • Muffins au thym et aux tomates séchées ;
  • Tartelette aux abricots, thym et amandes ;
  • Tarte à la courgette, pâte brisée au thym ;
  • Sablé roquefort et thym ;
  • Côtes de veau grillé au thym.
Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles