Tout savoir sur l'açaï et ses vertus



Les baies d'açaï sont un super fruit typique du Brésil popularisé au cours des années 80. Ces baies ont une saveur similaire à celle des mûres et du chocolat non sucré. C’est l'un des aliments les plus recommandés pour ceux qui recherchent une alimentation saine.

Origine et Histoire de l'arbre d'açaï

L'arbre açaï, de son nom scientifique Euterpe oleracea, est celui qui produit les baies d’açaï. Il s’agit d’une espèce de palmier de la famille des Arecaceae, très répandue dans la région amazonienne.

Où trouver les baies d'açaï ?

L’açaï pousse dans des zones marécageuses et est reconnaissable grâce à sa grande taille d’environ 20 mètres de haut. Les baies d’açaï ont une couleur particulière, le violet foncé. Outre le Brésil, l'arbre açaï est également présent dans d’autres pays comme la Colombie, l'Équateur, la Guyane et le Venezuela. Cette plante est appréciée depuis des millénaires.

Comment prononcer ‘’açaï’’ ?

Imprégné de légendes amazoniennes, le nom de ce fruit vient de Tupi, ïwasa'i qui, traduit en portugais, signifie arbre qui pleure ou arbre qui expulse l'eau. La légende raconte que l'Inde, appelée Iaçá, a perdu sa fille en raison du manque de nourriture qui affligeait la tribu. En pleurant sur l'endroit où l'enfant a été enterré, ses larmes ont donné naissance à un palmier qui a fourni des baies violettes. Ces fruits ont reçu le nom d'açaï, qui est lu Iaçá (de l'arrière vers l'avant).

La baie d'açaï était utilisée par les indigènes de l'Amazonie comme remède pour le traitement de la diarrhée, des infections parasitaires, des hémorragies ou encore des ulcères. Une sorte de décoction à base de graines d'açaï a été transmise de génération en génération comme traitement de la fièvre. Dans la culture péruvienne, la décoction dérivée des racines d'açaï s'est révélée utile dans le traitement des douleurs menstruelles, des maladies du foie et du paludisme.

Ce n'est que récemment que ses propriétés et avantages se sont répandus dans le monde entier. Depuis, ce fruit a conquis de nombreuses personnes grâce à ses propriétés nutritives puissantes.

Composition du fruit d'açaï

Ce n'est pas pour rien que ce fruit a suscité tant d’intérêt, car outre sa saveur, il regorge de vitamines et de minéraux.

Quels sont les composants de la baie d'açaï ?

Les fruits de l’açaï renferment 52 % de glucides, 8 % de protéines et 32 % de matières grasses. Parmi ces dernières, on compte de l’acide oléique (gras mono-insaturé – oméga-9), de l'acide linoléique (gras polyinsaturé – oméga-6) et de l’acide palmitique (gras saturé). Les baies d’açaï sont également composées de vitamine E ainsi que defibres alimentaires. Elles contiennent aussi de la vitamine B1 et du fer.

L'açaï renferme près de 33 fois plus d'antioxydants qu'un raisin noir. De nombreuses substances issues de la famille des polyphénols à l’instar des anthocyanines et des proanthocyanidines sont aussi présentes dans le noyau, la chair ainsi que la peau des baies d’açaï. Elles tirent leurs vertus antioxydantes de ces éléments. En plus des phytostérols, l'açaï regorge d'anthocyanes, un antioxydant responsable de sa couleur intense.

En plus de la vitamine E (45 mg pour 100 g), de la vitamine C (20 mg) et des vitamines du groupe B, l’açaï contient 16 acides aminés et de nombreux minéraux tels que le calcium, le zinc, lemagnésium, le fer et une teneur élevée en potassium (930 mg pour 100 g).

Quelle est la valeur nutritionnelle et combien de calories pour l'açaï ?

Il est important de noter que la composition nutritionnelle de l'açaï peut varier selon différentes conditions. Une portion de 100 g de pulpe fraîche d'açaï, sans addition d'autres ingrédients, a un pouvoir calorique de 60 kcal.

Protéines : 13 g

Lipides : 17 g

Fibres : 17 g

Sucres simples : 1,5 g

Potassium : 932 mg

Magnésium : 174 mg

Phosphore : 124 mg

Calcium: 286 mg

Glucides : 1,5 g

Fer : 1,5 µg

Vitamine A : 146 UI

Vitamine C : 0,01 mg

Vitamine B1 : 11,8 µg

Vitamine B2 : 0,32 µg

Vitamine B3 : 1738 µg

Vitamine B5 : 1389 µg

Vitamine B6 : 257 µg

Vitamine E : 2,07 µg

Vitamine K : 20 µg

Quelle saison pour l’açaï ? Comment le consommer et l’utiliser ? (boisson, complément alimentaire, poudre, surgelé, etc.)

La saison des açaïs se situe entre le mois d’août et le mois de décembre. La meilleure façon de les consommer est de savourer leur pulpe congelée quelques heures après la récolte, afin de préserver leurs propriétés et leurs valeurs nutritionnelles, qui autrement seraient altérées.

Une fois décongelée, la pulpe peut être consommée naturellement ou accompagnée de morceaux de fruits frais et de céréales. Elle peut également être utilisée comme ingrédient de base pour les smoothies, sorbets et glaces.

L'açaï se vend sous différentes formes : poudre, jus, sorbets, boissons, desserts et même purée surgelée. La gamme de produits contenant l’açaï est vaste et variée permettant ainsi à chacun de trouver la forme qui lui convient selon ses goûts et préférences.

Les gélules sont simplement avalées et la poudre doit être diluée dans l'eau avant d'être bue. Le jus d'açaï doit être 100 % naturel. De ce fait, certains de ces produits sont plus chers (un litre peut même coûter entre 25 et 35 euros).

L'açaï est également présent dans plusieurscompléments alimentaires(dont la version la plus courante est sous forme de gélules) que vous pouvez prendre en parallèle avec votre régime amaigrissant.

L’huile d’açaï peut être utilisée en cuisine pour assaisonner des salades et autres plats. De la même manière que l'huile d'olive, elle ne convient pas à la friture. Elle est également utilisée à des fins cosmétiques pour la fabrication de produits tels que les crèmes hydratantes, les produits capillaires et les savons.

Quels sont les bienfaits de la baie d'açaï bio ?

L’açaï pur possède un certain nombre de propriétés bénéfiques pour la santé. Il est riche en phytostérols, des composés qui agissent pourabaisser le taux decholestéroltotal et de LDL (lipoprotéines de basse densité ou "mauvais cholestérol"). Ainsi, l'açaï favorise l'élimination des graisses empêchant ainsi l'accumulation de plaques sur la paroi des vaisseaux sanguins. Il aide en outre à prévenir l'athérosclérose et la formation de caillots, et améliore la circulation sanguine en général.

En raison de sa haute teneur enantioxydants, l'açaï aide à prévenir le vieillissement prématuré des cellules et leur dégénérescence. Cela agit très positivement sur la santé du corps avec des effets bénéfiques pour la peau. Le pouvoir anti-inflammatoire du fruit y contribue également atténuant les inflammations chroniques (avec des conditions allant de l'acné et de l'asthme aux maladies auto-immunes).

Les anthocyanes, avec la vitamine E, les fibres, le calcium, les lipides (mono-insaturés) et les protéines combattent les radicaux libres et aident à réduire la prolifération des cellules cancéreuses. Puisque l'açaï a des propriétés anti-inflammatoires et antiâges, il aide à réduire les effets dégénératifs sur les cellules nerveuses comme la maladie d'Alzheimer.

L'açaï est riche en acide oléique, une graisse essentielle qui protège contre le cancer de trois manières : en bloquant les gènes qui causent la maladie ; en ralentissant le développement des tumeurs et en provoquant l'autodestruction des cellules de la maladie.

Riche en vitamines C et E, en potassium, en calcium et en magnésium, l’açaï est composé de nutriments puissants pour revitaliser le corps et renforcer les défenses immunitaires. Il s’agit d’une très bonne source d'énergie en raison de son niveau élevé de glucides et de sa valeur calorique. Le meilleur est qu’il ne provoque pas de pointes glycémiques maintenant ainsi la sensation de satiété plus longtemps.

En plus d’améliorer la digestion, les fibres présentes aident à l'assimilation des nutriments par votre corps. Cependant, il faut faire attention à l'excès, car une trop grande consommation de fibres peut avoir l'effet inverse et aggraver les cas deconstipation.

S’il est consommé de la bonne manière, l'açaï aide à réduire la sensation de faim, améliore le fonctionnement intestinal et donne plus d'énergie, ce qui aide à maintenir l'accent sur le régime alimentaire et le plan d'exercice.

Est-ce que la consommation de la baie açaï présente des contre-indications ?

Lorsqu'il est consommé en excès, tous les effets positifs de ce fruit sont remplacés par des effets inverses, surtout lorsqu'ils s'accompagnent d'un haut niveau de vie sédentaire.

En raison de l'énorme quantité de glucides qu'il contient, l'açaï ne devrait pas être consommé par les diabétiques. Sa consommation peut provoquer l’augmentation du taux glycémique sanguin. Pour vous donner une idée, lorsqu'il est consommé sans ajout de sirops, granola, lait concentré, crème glacée, paçoca, etc., l'açaï représente en moyenne 6% de la valeur calorique quotidienne, équivalente à l'un des repas de la journée.

Cependant, si la personne pratique des activités physiques régulières, ces glucides, lorsqu'ils sont consommés correctement ne sont pas préoccupants. Pour cette raison, l'idéal n'est pas seulement de le manger juste pour le plaisir, mais de l'intégrer dansune alimentation saine et équilibréeaccompagnée d'exercices physiques réguliers.

Nos recettes minceur avec l’açaï

Les façons les plus rafraîchissantes de consommer l'açaï sont principalement le jus d'açaï ou l'açaï dans le bol.

Pour préparer le jus d'açaï, mélangez les ingrédients suivants dans un mixeur :

  • 1 pulpe d'açaï décongelée
  • 1 tasse (200 ml) de lait écrémé ou demi-écrémé (si vous préférez, vous pouvez remplacer le lait par la même quantité d'eau.)
  • 1 banane hachée ou 4 fraises

Le jus n'a pas besoin d'être sucré. En effet, la pulpe congelée est normalement sucrée. De plus, le fruit choisi pour l'accompagner a le pouvoir de sucrer naturellement la préparation.

Pour préparer l'açaï dans le bol, mélangez les ingrédients suivants dans un mélangeur jusqu'à l’obtention d’une crème homogène :

  • 1 pulpe d'açaï décongelée
  • 1 banane
  • 4 glaçons

Ensuite, servez tout simplement la crème dans un bol et ajoutez certains compléments. Les plus sains sont les autres types de fruits à hacher (bananes, fraises, kiwis, mangues ou ananas par exemple), le granola maison sans sucre et la noix de coco râpée.

Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles