Tout savoir sur la levure de riz rouge



La levure de riz rouge est un complément alimentaire obtenu par la fermentation du riz rouge produisant ensuite des champignons microscopiques. Aussi appelée « levure rouge de riz », il est scientifiquement baptisé sous le nom de « Monascus purpureus ». Outre cela, la levure de riz rouge est célèbre non seulement pour ses utilités en tant qu’aliment et complément alimentaire, mais aussi pour ses bienfaits sur la santé de l’Homme. En effet, de couleur rouge intense, elle est souvent utilisée comme ingrédient des condiments ou des sauces et comme colorant alimentaire. Objet de débats auprès des autorités de santé au niveau européen, ce produit, tant sollicité en matière de régime minceur, mérite d’être étudié. Zoom sur les informations pertinentes à retenir à son sujet.

Les origines de la levure de riz rouge

La levure de riz rouge est généralement produite à partir de la transformation du riz séchée. Originaire des pays asiatiques, elle est populaire en Chine. À ce titre, les Chinois l’utilisaient déjà depuis 800 ans avant l’ère actuelle. En France, ce micro-organisme est préconisé dans un traitement suivi de près par un médecin traitant. Intégrant la famille des statines, ce complément alimentaire est utilisé depuis une quinzaine d’années dans les quatre coins du monde. Consommé dans les normes, il facilite la perte de poids dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire tout en préservant la santé de l’individu.

La composition nutritionnelle de la levure de riz rouge

Jouant un rôle significatif dans le fonctionnement de l’organisme de l’être humain, la levure de riz rouge contient des éléments nutritionnels à ne pas ignorer. Il s’avère ainsi nécessaire de s’en informer correctement.

Quel est l’apport en nutrition de la levure de riz rouge ?

La levure de riz rouge est principalement riche en acides gras, en amidon, en phytostérols, en isoflavones, en pigments et surtout en 9 familles de monacolines. Ses effets bénéfiques sur la santé de l’Homme résultent de sa teneur élevée en monacoline K ou en lovastatine qui agit immédiatement dans le traitement de l'hypercholestérolémie.

Combien de calories contient la levure de riz rouge ?

Ce complément alimentaire n’a pas de teneur précise en calories. Toutefois, le riz rouge cuit ou sa principale matière première contient 141 Kcal ou 598 Kj pour une quantité de 100 g. D’ailleurs, pour la même dose, il apporte des protéines (3,4 g), des glucides (28,2 g) et des lipides (0,7 g). En gros, la levure de riz rouge apporte peu de calories (chiffre indéterminé), mais regorge abondamment de monacoline K. Pour cette raison, elle est utilisée pour réduire le taux de cholestérol LDL tout en aidant l’individu à se motiver pour maigrir. Lorsque le taux de mauvais cholestérol dans le sang diminue, la personne ressent de plus en plus en sensation de satiété. Vécue sur le long terme, cette situation optimise les chances de réussir un régime minceur ou une diète. Dans ce contexte, les risques d’effets secondaires des régimes restrictifs sont évités, à savoir la fatigue, le problème de concentration, le diabète, l’effet yo-yo...

Les saisons de la levure de riz rouge

Il n’existe pas de saison ni de période précise pour la production de la levure de riz rouge. Toutefois, le pays cultivateur et producteur actif demeure la Chine. Ce complément alimentaire est accessible dans les points de vente et auprès des pharmacies à tout moment.

Les vertus de la levure de riz rouge sur la santé

Cet aliment à base de champignon microscopique est prisé par la plupart des personnes en raison de ses effets prouvés en matière de régulation du taux de cholestérol. En outre, il apporte également d’autres bienfaits au corps humain. Il s’avère essentiel de les connaître.

Quels sont les bienfaits de la levure de riz rouge ?

En réduisant considérablement le taux de cholestérol dans le sang, la levure de riz rouge permet de lutter contre l’augmentation de la pression sanguine au niveau des artères ou de l’hypertension artérielle. Autrement dit, elle prévient les risques de maladies cardiovasculaires. Outre cela, ce complément alimentaire permet de remédier aux maladies coronariennes ou à l’AVC (accident vasculaire cérébral) également en diminuant le taux de mauvais cholestérol. De cette manière, la monacoline K réduit les risques de la formation d’un thrombus et de la rupture de la plaque d’athérome.

Par ailleurs, la consommation de levure de riz rouge permet aussi de baisser le taux de glycémie dans le sang, soit de prévenir contre le diabète. Comme autre vertu, ce champignon microscopique joue un rôle non-négligeable dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. De par cette action, la lovastatine contenue dans cet aliment stoppe la formation de mévalonate tout en bloquant la progression de la maladie. D’ailleurs, les pigments de la levure de riz rouge permettent de lutter contre le cancer. Toutefois, les bienfaits de ce complément alimentaire ne s’arrêtent pas là. En effet, il est un allié minceur incontestable. D’après une étude in vitro « les pigments de cet aliment limiteraient l’activité de la lipoprotéine lipase, soit l’absorption des graisses. » Dans ce cas de figure, il agit comme un excellent coupe-faim car il permet d’amener un effet de satiété.

Comment utiliser la levure de riz rouge ?

Prise à une dose recommandée par un professionnel de la santé, la levure de riz rouge est une excellente alternative de complément alimentaire anti-cholestérol. Par ailleurs, son mode d’usage dépend de sa variété.

La levure de riz rouge en poudre

Réduite en poudre, la levure de riz rouge sert généralement de colorant alimentaire et de garniture des plats traditionnels. Sous cette forme, elle est également prisée en médecine pour améliorer la digestion et la circulation sanguine. Le cas échéant, la dose quotidienne autorisée est de 10 mg par personne.

Les gélules de levure de riz rouge

La posologie des gélules de levure de riz rouge dépend de la marque du produit. En général, elle doit être prise entre 1 à 4 gélules et est consommée 1 à 2 fois par jour. L’idéal est d’en prendre au cours du repas.

Les médicaments de levure de riz rouge à base de monacoline K

La dose autorisée est de 1 000 à 1 200 mg de levure de riz rouge contenant 1 % de monacoline K. Cette quantité est évaluée entre 10 à 12 mg par jour. Néanmoins, il est conseillé de toujours vérifier le contenu du flacon.

Pourquoi prendre la levure de riz rouge le soir ?

Ce complément alimentaire produit le maximum d’effets, lorsqu’il est consommé avant de dormir. Tout en favorisant le sommeil, cette action permet de bloquer la production de cholestérol dans le foie et qui se fait généralement pendant la nuit.

Les dangers et contre-indications de la levure de riz rouge

Même si ce champignon microscopique procure des bienfaits sur la santé de l’Homme, sa consommation présente toutefois quelques effets indésirables ou secondaires.

Quels sont les effets indésirables ou secondaires de la levure de riz rouge ?

De par sa teneur en statines naturelles, la levure de riz rouge doit être utilisée avec précautions d'emploi. Consommée de manière incorrecte, elle peut être à l’origine de douleurs musculaires, d'accidents vasculaires ou plus précisément de lésions du foie. Récemment, une femme âgée de 64 ans habitant aux États-Unis a été hospitalisée pour cette même raison. Selon les explications des résultats de son examen médical ont révélés que « ce complément alimentaire était toxique non seulement pour son foie (toxicité hépatique), mais aussi pour ses reins (insuffisance rénale). »

D’ailleurs, il est interdit de boire du jus de pamplemousse après 2 h de la prise de levure de riz rouge sous risque d’augmenter l’apport du médicament (surdosage). La levure de riz rouge est également déconseillée en cas d'interactions médicamenteuses du patient. De même, ce médicament est contre-indiqué chez les enfants et les adolescents, les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes souffrant de maladies hépatiques ou rénaux ainsi que celles sujettes à une hypersensibilité aux statines.

Quelle dose ou combien de levure de riz rouge prendre par jour ?

En général, les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge ne disposent d’aucune dose précise en matière de monacoline. Étant donné la posologie déjà prescrite pour chaque type de levure de riz rouge, l’idéal est de toujours solliciter les avis d’un médecin.

Nos recettes minceur à base de levure de riz rouge

Comme la levure de riz rouge n’est pas un aliment au sens propre du terme, il n’existe pas de recettes culinaires en la matière. Toutefois, pour booster ses effets anti-cholestérol, elle peut être combinée avec des plantes dans le cadre d’une cure. À cet effet, il est nécessaire d’utiliser de la levure de riz rouge, de l’artichaut (draineur du foie), des extraits huileux d’ail d’olivier aubépine et du co-enzyme Q10.

Pour ce faire, effectuer un drainage de foie à base d’artichaut pendant les 20 premiers jours suivi de 10 j par mois pour une durée de 2 à 3 mois. La dose autorisée est de 10 à 15 ml, soit 1 à 3 gélules ou 25 à 30 gouttes.

Quant aux extraits huileux d’ail d’olivier aubépine, 4 à 5 capsules par jour durant les repas et pendant 8 à 10 mois par an sont de mises.

Pour la levure de riz rouge riche en monacoline K, la dose quotidienne autorisée est de 9 à 10 mg pendant la durée fixée par le thérapeute.

En même temps, prendre une capsule de co-enzyme Q10 de 50 à 150 mg par jour.

Parallèlement, il est conseillé d’adopter une alimentation saine et équilibrée en suivant un programme diététique préétabli. Il est également recommandé d’éviter la consommation de graisses animales, d’acides gras ou de matières grasses durant la cure.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles