Ce qu'il faut savoir sur le cassis



Pour tout amateur de baies, le cassis est loin d'être un fruit ordinaire. De son nom latin Ribes Nigrum, ce fruit provient d’un arbuste qui pousse en grappes et appartenant à la famille des Grossulariacées comme les raisins. Reconnaissables à leur couleur pourpre profonde et riche, ces baies délicieuses peuvent faire de l’ombre à de nombreux fruits pourtant considérés comme riches en nutriments.

Cassis, le fruit miracle

Originaire des régions montagneuses de l'Eurasie, le cassis est aujourd’hui répandu dans toute l'Europe. Inconnu des Grecs et des Romains, il commence à être cultivé et étudié au XVIIIe siècle. Il est alors réputé pour être le remède à de nombreux maux. Au siècle suivant, il est notamment considéré comme un traitement efficace contre la dépression. Au début du XXe siècle cependant, son arbuste est soupçonné d'être un hôte vecteur de rouille vésiculeuse du pin blanc. Elle est donc interdite aux États-Unis. Ce ravageur provenait pourtant de pins blancs importés d'Europe. Aujourd'hui, le cassis est principalement cultivé dans les régions à climat tempéré. Il est reconnu sur le marché pour ses multiples propriétés culinaires et médicales.

Composants nutritionnels du cassis

Les propriétés bénéfiques du cassis sont connues depuis l'Antiquité. Elles sont exploitées à partir de diverses parties de l’arbuste, dont les bourgeons et les racines.

Quels sont les composants nutritifs du cassis ?

Les bourgeons sont riches en flavonoïdes et en glucosides. Ils sont connus pour stimuler la production de cortisol par les glandes surrénales. Par conséquent, ils sont capables de réduire les inflammations et les crises d’allergie. Ils contiennent également de l'huile essentielle, efficace contre les obstructions inflammatoires des voies respiratoires supérieures et utiles en cas de bronchite ou de rhume.

Les feuilles regorgent de diterpènes, triterpènes et polyphénols. Elles renferment également des flavonoïdes (en particulier la myricétine, le kaempférol et la quercétine), de l'huile essentielle, des tanins et des actifs diurétiques et purifiants le sang, utiles pour débarrasser le corps des toxines et de l'excès de cholestérol.

Une concentration élevée d'acides gras essentiels et de polyinsaturés (acide linoléique, acides gamma et alpha linoléiques, acide oléique et stéaridonique) caractérise les graines. Ainsi, ce sont de puissants anti-inflammatoires prévenant la formation des thrombus dans les vaisseaux sanguins et limitant la dégénérescence athérosclérotique. Ces acides peuvent affecter les artères en plus d’être responsables de l'hypertension et des pathologies cardiovasculaires.

Ces fruits sont riches en vitamine C, vitamine A, fer et autres oligo éléments, comme le cuivre, le manganèse, le magnésium et le potassium. Ils contiennent environ 15 g de glucides par portion, près de 5 g de fibres et sont une source de sucre naturel, fournissant environ 8 g. L’indice glycémique du cassis est de 22, ce qui est considéré comme faible.

Les cassis sont presque sans gras, avec moins d'un demi-gramme de gras par portion. Ils sont très pauvres en protéines, avec moins de 2 grammes par portion.

Combien de calories dans un kir de crème de cassis ?

Pour 100 grammes de l'apéritif qu'est le kir, on retrouve généralement 90 calories. Une tasse contenant 112 grammes de cassis cru contient environ :

  • 70,5 calories ;
  • 17,2 g de glucides ;
  • 1,6 g de protéines ;
  • 0,5 g de graisse ;
  • 203 mg de vitamine C ;
  • 0,3 mg de manganèse ;
  • 1,7 mg de fer ;
  • 361 mg de potassium ;
  • 26,9 mg de magnésium ;
  • 66,1 mg de phosphore ;
  • 1,1 mg de vitamine E ;
  • 61,6 mg de calcium ;
  • 258 mg de vitamine A 0,1 mg de cuivre ;
  • 0,1 mg de thiamine ;
  • 0,1 mg de vitamine B6 ;
  • 0,4 mg d'acide pantothénique.

Quand et comment consommer le cassis ?

Les cassis sont généralement récoltés pendant la période de l'année où il fait chaud. En Europe, la saison du cassis s’étend de juillet à septembre. Les cassis frais sont largement utilisés en cuisine pour leur acidité dans les tartes, gâteaux, gelées, bonbons, sirops et autres produits comme l’alcool. Ces fruits au goût amer intense peuvent être dégustés crus ou cuits dans des recettes sucrées et salées.

Quelle différence entre les cassis et les groseilles à part la couleur ?

Les cassis et les groseilles sont simplement des sous-espèces du même arbuste producteur de baies. Outre leur couleur, ils ne diffèrent que légèrement en saveur. Le rouge est un peu plus acidulé que le noir. Pour la plupart des usages, comme dans les confitures ou la pâtisserie, ils sont d’ailleurs interchangeables.

Si vous ne pouvez pas vous procurer des cassis frais, il existe aussi sur le marché des formes séchées. Comme pour tous les fruits, le séchage des cassis modifie considérablement le profil nutritionnel par portion. L'eau est éliminée et le volume est réduit. Il est également important de noter que dans la plupart des cas, les fruits secs contiennent plus de sucre. Par exemple, par portion de 1 tasse, les cassis séchés contiennent 11 fois plus de sucre que la même portion fraîche.

Si l'objectif est d'obtenir une dose rapide et concentrée de tous les nutriments bénéfiques présents dans le cassis, vous pouvez essayer l'huile. Elle est généralement vendue sur le marché sous forme de capsule. En plus de contenir tous les nutriments, il s’agit d’une bonne source d'acide gamma-linolénique, un type d'oméga 6 ou acide gras essentiel. Il est particulièrement efficace pour maintenant la santé de la peau et des cheveux.

Quelle est la quantité raisonnable à consommer pour le cassis ?

Définir la quantité de cassis autorisée journalièrement demande une analyse complète de nombreux facteurs, notamment l’âge, le sexe, les conditions de santé et le style de vie. En tant que complément alimentaire, le cassis est disponible en capsules de 500 mg et 1 000 mg qui contiennent généralement de l'huile de graines de cassis, de la glycérine végétale et de la gélatine. Sur la référence de certains manuels traitant des plantes, aucun problème de toxicité n'a été signalé à cause de cassis consommés à des doses recommandées par un nutritionniste ou un médecin.

Quels sont les bienfaits et vertus du cassis pour la santé ?

Le cassis a de nombreuses vertus. L'huile extraite de ses graines possède des propriétés antioxydantes, immunostimulantes, cardio protectrices et protectrices cutanées.

Ce fruit est indiqué comme traitement de fond pour l'arthrose, les inflammations articulaires et les pathologies telles que les rhumatismes et la goutte. Il protège et régénère le cartilage, restaure l'élasticité des articulations et nettoie l'ensemble du système articulaire des toxines accumulées (notamment en cas de goutte, à forte teneur en acide urique). Pour les inflammations articulaires et rhumatismes, le cassis représente une alternative efficace à la cortisone. En effet, il agit en stimulant le cortex surrénal pour sécréter le cortisol sanguin naturel. Ce dernier inhibe les processus inflammatoires sans avoir les effets nocifs de la cortisone pharmacologique (ulcères gastriques, hyperglycémie, rétention d'eau et hypertension).

Le cassis a également un pouvoir anti-inflammatoire et antigrippe. Le Ribes Nigrum a le pouvoir de dégager les voies respiratoires en cas de refroidissement, calme les symptômes de la grippe et des allergies. Il s’agit également d’un excellent allié pour purifier le corps, bloquer l'action de l'histamine et moduler les manifestations allergiques, renforçant ainsi le système immunitaire.

L'apport quotidien de cassis diminue les risques de cancer et empêche les cellules des dommages oxydatifs. Ce fruit contient des antioxydants tels que la zéaxanthine, la cryptoxanthine, le bêta-carotène et la vitamine C. Les antioxydants neutralisent les radicaux libres et réduisent les risques de dommages oxydatifs des cellules du corps. Les cellules cancéreuses sont ainsi considérablement ralenties.

Grâce à la présence de flavonoïdes et de quercétine, le cassis a un léger effet antihistaminique. Il est ainsi excellent pour soigner une irritation des voies respiratoires due aux allergies printanières et en cas d'urticaire ou de dermatite.

En stimulant la diurèse, les graines de cassis aident à réguler la pression artérielle. Avec son taux de bon cholestérol élevé, ce fruit favorise la purification du sang, stimule l'élimination des toxines du corps accumulées via l’alimentation et contrecarre la formation de mauvais cholestérol.

Les quantités élevées d'acide gamma linolénique ou GLA ont divers avantages pour perdre du poids. Selon une étude publiée dans le European Journal of Applied Physiology en avril 2018, les cassis améliorent l'oxydation des graisses. Cela signifie que les cassis aident le corps à brûler plus de graisse pendant les exercices physiques. L'étude a montré que la prise de 600 mg d'extrait de cassis pendant 7 jours a aidé des femmes à brûler en moyenne 27 % de graisse en plus pendant leurs entrainements. Cette augmentation de l'oxydation des graisses se produit généralement après 3-4 semaines d'entraînement d'endurance régulier.

Le cassis présente-t-il des contre-indications ?

En dépit de ses propriétés bénéfiques et de ses composants efficaces à des fins curatives, la consommation d'extraits de cassis doit être suivie par un médecin pour éviter toute hypersensibilisation ou effet secondaire grave. Dans de rares cas, l'acide gamma linolénique (GLA) présent dans les graines de cassis peut en effet provoquer des réactions telles que des maux de tête, de la diarrhée, des gaz et des éructations.

Ces acides ont également un effet antiplaquettaire et peuvent potentiellement interférer avec les herbes, les suppléments et les médicaments anticoagulants. La pression artérielle induite par le cortisol accélère également le métabolisme. Les personnes souffrant d'hypertension artérielle, aiguë ou chronique, doivent donc éviter une consommation excessive. La consommation de cassis n'est pas non plus recommandée pendant la grossesse et chez les enfants de moins de 3 ans.

L'action diurétique et purifiante du cassis stimule l'activité des reins et du système urinaire. Par conséquent, les personnes souffrant de maladies qui compromettent le fonctionnement normal des reins, du simple calcul aux pathologies beaucoup plus complexes, devraient l'éviter, au risque de fatiguer davantage les reins.

Évitez de combiner le cassis avec les antipsychotiques appelés phénothiazines. Chez certaines malades, cette combinaison peut accentuer les risques de crise. Quelques cas d'allergie aux cassis ont été signalés chez les personnes sensibles aux pêches et aux framboises, ainsi qu'au pollen de graminées.

Nos recettes minceur à base de cassis

Associé à un menu diététique et des activités physiques régulières, le cassis peut vous aider à mincir durablement.

Si vous avez le privilège de trouver des cassis crus et frais, mélangez-les avec de l'avocat ou du thon pour en faire un plat light, mais savoureux. Une autre option consiste à mélanger du yaourt naturel, des cassis, puis à ajouter quelques tranches de gingembre pour élaborer un dessert coloré. Si par contre vous ne trouvez que les feuilles, préparez un thé noir en faisant bouillir 2 cuillères à café de feuilles de cassis dans 250 ml d'eau et laissez infuser pendant environ 10 minutes.

Pour satisfaire les envies sucrées ou régaler les enfants, préparez des sucettes glacées avec du jus de pomme et de poire. Il suffit de trouver les moules pour quatre sucettes glacées, 300 g de cassis rouges surgelés ou décongelés, 2 cuillères à café de sucre raffiné et 200 ml de jus de poire et de pomme. Pour la préparation, mettez les cassis et le sucre dans une casserole et chauffez pendant quelques minutes jusqu'à ce que le sucre se dissolve et ramollisse les fruits. Tamisez ensuite pour extraire le liquide, puis jetez les pulpes. Mettez-le au congélateur pendant environ une heure, ou jusqu'à ce que le jus gèle. Versez délicatement le jus de pomme et de poire dessus pour remplir et remettez au congélateur pour au moins une heure, ou jusqu'à ce que les sucettes glacées gèlent complètement.

En plus des diverses utilisations en médecine naturelle, les fruits du cassis sont également appréciés en cuisine et utilisés pour préparer des gâteaux, des compotes, des confitures, des confitures, des puddings, des puddings, des jus ou des gelées. Les baies de cassis sont aussi parfaites pour faire de délicieuses confitures avec une saveur riche et un arôme incomparable.

Les ingrédients pour préparer la confiture de cassis sont :

  • 1 kg de baies de cassis ;
  • 300 g de cassonade ;
  • 1 pomme coupée en tranches.

Pour la préparation, vous pouvez vous en tenir à la procédure classique des autres confitures maison. Prenez toutefois soin de travailler les fruits bien lavés pour écraser les graines qu’ils contiennent.

Parfaite pour garnir les gâteaux, les tartes ou pour enrichir le petit-déjeuner, la confiture de cassis fait maison est un concentré naturel de douceur et de vitalité.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles