Envie de sucre le soir : les points essentiels


Le soir, certaines personnes ont souvent une envie de sucre et n’hésitent pas à se jeter sur les tablettes de chocolat, sucreries ou autres aliments sucrés. Quelle en est la cause ? Comment y remédier ? Les explications !

Pourquoi le corps a-t-il besoin de sucre ?

Également appelés hydrates de carbone ou sucres, les glucides sont constitués de molécules de structure et de taille diverses. Ils fournissent l’énergie nécessaire pour le bon fonctionnement de l’organisme. Ils sont également essentiels pour le cerveau en plus d’avoir des effets bénéfiques sur la mémoire et l’humeur. À noter qu’il faut consommer environ 50 g de sucre par jour pour être en bonne santé.

Quelles sont les causes de l’envie de manger du sucre ?

Le cerveau sécrète de la sérotonine, une hormone provoquant la sensation de satiété. Elle est indispensable pour modérer l’appétit. Ainsi, une personne ayant souvent des envies de sucre manque certainement de sérotonine. Plusieurs facteurs sont en cause :

  • Une inflammation intestinale ;
  • Une alimentation déséquilibrée ;
  • Un régime trop restrictif ;
  • Une consommation insuffisante de protéines et d’acides aminés ;
  • Une consommation régulière de contraceptifs ou de certains médicaments.
  • Une constipation chronique ;

Pourquoi j’ai toujours une envie de sucre le soir ? Comment la supprimer ?

Dans de nombreux cas, le stress est la cause expliquant les envies de sucre le soir et en fin d’après-midi. Pour maîtriser ces pulsions, il est recommandé d’adopter la zen attitude en évitant au maximum les situations stressantes. La pratique régulière d’une activité sportive aide également à déstresser et peut calmer les envies de sucre. En effet, faire des exercices physiques permet de stimuler la sécrétion de sérotonine.

Que faire quand on a une envie de sucre ?

Les envies de sucre se manifestent souvent dans l’après-midi ou le soir. Au lieu de résister et d’attendre jusqu’à l’heure du dîner, il est préférable de prendre une collation équilibrée, des laitages, un fruit ou un carré de chocolat. Ces aliments pourront calmer les envies de sucre jusqu’au prochain repas.

D’autres solutions efficaces permettent également de résister aux envies de sucre :

  • Boire un verre d’eau ;
  • Prendre une tisane ou un thé ;
  • Mâcher un chewing-gum ;
  • Manger un fruit, des amandes ou des noix.

Comment faire passer l'envie de sucre ?

Actuellement, la plupart des aliments transformés contiennent du sucre ajouté afin d’avoir plus de goût. Cependant, le sucre ajouté peut être néfaste pour la santé et a un pouvoir addictif incitant les consommateurs à en vouloir plus. Pour contrôler les envies de sucre, il est conseillé de privilégier :

Les protéines

Manger des aliments riches en protéines permet de ralentir l’absorption du sucre, ce qui va réduire les envies de sucre. En voici quelques-uns :

  • Le poulet ;
  • Les lentilles ;
  • Les haricots noirs ;
  • Le saumon ;
  • Les œufs ;
  • Les produits laitiers.

Les bonnes graisses

Plusieurs aliments contiennent des graisses essentielles pour l’organisme comme :

  • L’avocat ;
  • Le beurre cru et organique ;
  • Le lait de foin ;
  • Le poisson gras ;
  • L’huile d’olive ;
  • Les légumes à feuilles ;
  • Les graines ;
  • L’huile de coco.

Ces aliments aident à calmer les envies de sucre et possèdent différents bienfaits sur la santé.

Les fibres

Les aliments riches en fibres (graines, noix, carottes, etc.) sont des alliés de taille pour maîtriser les envies de sucre. En effet, ils sont plus lents à digérer, ce qui permet d’éviter les petits creux entre les repas. De plus, ils permettent d’éviter les pics de glucose et réduisent les risques de diabète.

Les aliments riches en probiotiques

Les aliments riches en probiotiques aident à lutter contre les fringales et réduisent les envies de sucre. De plus, les probiotiques sont efficaces contre le candida albicans, un champignon présent dans la flore bactérienne de l’intestin et responsable de diverses pathologies (problèmes de peau, vertige, infections vaginales, etc.).

Les aliments acides

Les aliments acides sont idéals pour apaiser les envies de sucre. Certains contiennent également des probiotiques et divers acides organiques. Ainsi, on peut miser sur la choucroute, le kimchi, le citron et d’autres produits fermentés.

Les épices et les aromates

La consommation régulière d’épices et d’aromates aide à calmer les envies de sucre, réduit les fringales et améliore l’état de santé. Le gingembre est particulièrement intéressant, car il stimule la sécrétion d’insuline. Le curcuma est aussi une épice possédant des vertus incroyables. En effet, il contribue à la diminution du taux de sucre dans le sang et réduit le taux de mauvais cholestérol.

Comment stopper/couper les envies de sucre naturellement ?

La solution la plus simple et efficace pour contrer les envies de sucre est de tromper le cerveau et l’estomac. Le principe est de faire croire à l’organisme qu’il est rassasié. Pour cela, il faut boire un grand verre d’eau légèrement citronnée ou prendre une tisane (à la cannelle, au caramel ou à la vanille). Ces boissons aident à lutter contre les tentations sucrées.

Un autre moyen de lutter contre les envies de sucre est de se distraire, par exemple en se baladant, en passant un coup de fil, en prenant l’air… Le but est de focaliser son attention sur autre chose que les envies de sucre.

Comment lutter contre l'envie de sucre ?

L’obésité est souvent due aux envies impulsives de manger sucré. Pour faire face à ce problème et éviter d’être en surpoids, il est recommandé de consommer régulièrement les aliments suivants :

La courge

Riche en fibres alimentaires et en hydrates de carbone, la courge est idéale pour lutter contre l’envie de sucre. Consommée cuite, crue ou râpée en salade, elle est un remède naturel pour stabiliser le taux de glucides sanguin.

La carotte

La carotte contient également des hydrates de carbone et ne provoque aucun pic de sucre. Il est préférable de la consommer crue pour absorber l’intégralité de ses nutriments.

La cannelle

Utilisée dans le traitement du diabète de type 2, la cannelle diminue les envies de sucre qui se manifestent souvent après le repas. Cette épice peut être consommée de différentes façons :

  • En infusion ;
  • Mélangée avec du miel, à jeun ;
  • Ajoutée dans divers types de desserts (gâteau, glace, flan, etc.).

La patate douce

La patate douce apporte une sensation de satiété, puisqu’elle est riche en pectine, une substance organique agissant comme un coupe-faim.

Comment faire pour ne plus avoir envie de manger sucré ?

La consommation excessive de sucre est nocive pour la santé. Voici diverses astuces pour ne plus avoir envie de manger sucré :

  • Remplacer le sucre raffiné par des sucres naturels (sirop d’agave, stevia, miel, etc.) ;
  • Manger régulièrement (environ toutes les 3 h) afin de diminuer les envies de sucre et éviter le grignotage ;
  • S’hydrater tout au long de la journée ;
  • Privilégier les féculents (riz, pâte, pain, etc.) ;
  • Faire du sport régulièrement.

Existe-t-il des médicaments contre l’envie de sucre ?

Consommer des compléments alimentaires à base de chrome aide à réduire les envies de sucre. En effet, le chrome est un minéral aidant l’action de l’insuline, une hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. Il permet également de diminuer la sensation de faim, ce qui en fait un allié de taille pour perdre du poids.

Il convient de noter que ces compléments alimentaires ne sont pas de véritables produits amincissants. Ils aident seulement les personnes désireuses de combattre leurs envies de sucre afin d’éliminer quelques kilos en trop et de brûler la graisse abdominale.

Le lien entre le sucre et la fatigue

Un état de fatigue général peut être la conséquence d’une consommation excessive de sucre. En effet, après avoir ingéré du sucre, le pancréas sécrète beaucoup d’insuline afin de corriger le surplus de sucre et de stabiliser la glycémie. La surproduction de cette hormone peut ainsi engendrer une grande fatigue et des effets néfastes à long terme. De ce fait, il est conseillé de limiter la consommation de sucre et de changer les habitudes alimentaires. En pratique, il faut :

  • Limiter la consommation de jus de fruits, de boissons industrielles et de pains blancs ;
  • Éviter l’alcool ;
  • Éviter ou remplacer les desserts sucrés par du yaourt nature.
  • Éviter les aliments contenant du sucre caché (sauces, céréales, etc.).

Comment arrêter la boulimie du jour au lendemain ?

La boulimie se manifeste par des crises poussant à consommer une quantité excessive d’aliments dans un temps restreint. Ces crises se manifestent souvent suite à un stress et se traduisent par des comportements spécifiques :

  • Une sensation de faim compulsive incontrôlable ;
  • Un besoin angoissant de manger ;
  • Manger rapidement, sans s’arrêter, une quantité importante d’aliments jusqu’à éprouver une sensation désagréable de distension du ventre.

Le traitement de la boulimie requiert des moyens thérapeutiques pluridisciplinaires (psychiatrique, nutritionnelle, somatique et sociale). L’objectif est d’aider les malades à :

  • Surmonter leur envie compulsive de manger ;
  • Réapprendre à se nourrir correctement ;
  • Retrouver la ligne.

Une envie constante de manger sucré est-elle liée à une maladie ?

Divers facteurs peuvent expliquer l’addiction au sucre :

La fatigue

Après avoir consommé des aliments sucrés, le corps réagit pour réguler le taux de sucre dans le sang. Cependant, ce phénomène peut causer une fatigue favorisant les fringales et une envie de reconsommer du sucre. D’où l’expression « le sucre appelle le sucre ».

La dépression

La dépression est la conséquence d’une addiction au sucre. Elle apparaît lorsque la fatigue et l’hypoglycémie chronique se manifestent fréquemment. Le corps est en effet épuisé de réguler constamment le taux de glucose dans le sang.

La compulsion alimentaire sucrée : ce qu’il faut savoir

La compulsion sucrée se caractérise par des restrictions alimentaires et une réduction du nombre de repas journaliers. Elle aboutit à des frustrations et au dérèglement du système sérotoninergique. Pour gérer cette compulsion, il est recommandé de respecter la chronobiologie et de manger des aliments riches en glucides en quantité suffisante entre 16 et 17 h. Un apport supplémentaire d’aliments riches en tryptophane est également efficace pour les personnes sensibles au stress, à la dépression et aux problèmes de surpoids.

 

Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles