Les besoins journaliers en sodium

Le bon fonctionnement de l'organisme repose sur l'apport de nombreux nutriments assuré par l'alimentation. Parmi les éléments chimiques souvent retrouvés dans les produits alimentaires, le sodium est constamment mentionné. Ce minéral est présent en quantité considérable au sein de l'organisme et y occupe un rôle important. En général, l'alimentation quotidienne est composée en partie de sodium. En effet, cet élément est la base du sel utilisé à table et en cuisine. Toutefois, quoique bénéfique à l'organisme par bien des façons, la prise de sodium est à surveiller. Zoom sur les propriétés de cet élément chimique du quotidien.

Définition, origine et chimie de l'atome de l'élément Na

Identifié par le symbole chimique Na et le numéro atomique 11 dans le tableau périodique des aliments, le sodium est un élément chimique essentiel à la fonction physiologique. Tiré du latin natrium, le sodium, sous sa forme solide, est un métal mou, au ph alcalin, lorsqu'il n'est pas associé à d'autres éléments. Sa masse atomique est de 22,98976928 u. La découverte du sodium remonte au Moyen-Âge. Il entrait alors dans la composition de remèdes contre les maux de tête. Toutefois, l'isolation de l'élément n'est réalisée qu'en 1807 par le chimiste britannique Davy qui y parvient par l'électrolyse de la soude caustique. Dans l'ensemble, il s’agit d’une substance très réactive au point de fusion relativement faible comparé aux autres éléments. Sa température de fusion est de 97,5°C et sa conservation se fait dans une atmosphère inerte. Il s'agit, entre autres, de l'un des six éléments les plus abondants qui soient présents dans l'écorce terrestre. Il est également dissout en quantité remarquable dans les eaux de mers. En plus de sa forme métallique d'origine, le sodium est retrouvé sous d'autres formes différentes dans la nature. Au quotidien, le sodium se rencontre sous forme de sels de sodium. Il est associé à d'autres éléments chimiques pour constituer des composés tels que :

  • Le chlorure de sodium (le sel de cuisine) ;
  • L'hydroxyde de sodium (la soude) ;
  • Le bicarbonate de sodium ;
  • Le nitrate de sodium.

S'il est présent en quantité dans l'environnement, le sodium entre également dans la constitution de l'organisme et y endosse d'importantes fonctions. En effet, excellent conducteur, cet élément fait partie des électrolytes du corps et s'inscrit, de ce fait, dans la liste des nutriments indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. Autrement, le sodium sert dans l'industrie notamment pour la fabrication de composés organiques utilisés dans le domaine cosmétique et pharmacologique ou encore de lampes à vapeur destinées à l'éclairage public.

Le chlorure de sodium ou sel de table

Le chlorure de sodium est un composé chimique qui fait partie du quotidien de tout le monde. Il est plus communément connu sous le nom commercial de sel de table ou sel de cuisine. Cette roche cristalline réduite en poudre qui sert d'assaisonnement à toutes les préparations salées en cuisine est, en réalité, le résultat de l'association du sodium dissout dans les eaux de mers avec des atomes de chlore. Il peut également être extrait des marais salants ou fabriqué industriellement par épuration et blanchiment des eaux salées. Le chlorure de sodium est un élément omniprésent dans l'alimentation de l'Homme. Il entre dans la constitution de nombreux aliments.

Le bicarbonate de sodium

Autre composé chimique à base de sodium, le bicarbonate de sodium, aussi appelé bicarbonate de soude, est un produit du quotidien à la fonction très polyvalente. Surtout utilisé à des fins ménagères, ce sel minéral constitué de sodium, de carbone, d'hydrogène et d'oxygène a également des effets bénéfiques sur la santé. Produit ménager par excellence, le bicarbonate de sodium peut également servir à :

  • Calmer des aigreurs d'estomac ;
  • Atténuer des douleurs au niveau des gencives ;
  • Soigner les aphtes, les piqûres d'insecte et les brûlures légères ;
  • Favoriser la digestion.

Les besoins journaliers en sodium : quel est le taux normal de sodium dans l'organisme et dans le sang ?

Le sel est un produit phare de l'alimentation. Il est retrouvé partout, que ce soit dans les produits transformés ou les recettes préparées en cuisine. Les risques de s'exposer à un excès de sodium sont donc omniprésents. Selon les recommandations officielles de l'OMS, la quantité idéale de sodium dans l'alimentation ne devrait pas dépasser les 2,4 g par jour. Cela correspond à environ 5 ou 6 g de sel de table (sachant que 1 g de sel contient 400 mg de sodium). En réalité, 400 à 600 mg de sodium, soit 1 à 2 g de sel, suffisent amplement à couvrir les besoins journaliers de l'organisme. Chez les adultes, l'apport suffisant (AS) en sodium est fixé à 1 500 mg journaliers et ne doit pas dépasser les 2 300 mg au risque de subir les effets délétères liés à sa surconsommation. Cette quantité permet de maintenir le taux de sodium dans l'organisme entre 133 et 146 millimoles par litre de sang. Dans l'ensemble, le corps humain contient un total d'environ 100 mg de sodium.

Les sources de sodium dans l'alimentation

Comme le sodium se trouve dans le sel, cela signifie que tous les aliments salés en contiennent une certaine quantité. Ainsi, les sources de sodium dans l'alimentation sont très nombreuses et incluent autant les aliments industriels (laitage, charcuterie) que les viandes, fruits et légumes. Ci-dessous une liste des aliments les plus riches en sodium :

  • Le sel ;
  • Le bicarbonate de soude ;
  • Les charcuteries (jambon sec, jambon cru, saucisson, salami, lardon) ;
  • Les fruits de mer (morues salées, saumon fumé, hareng) ;
  • Les fromages ;
  • Les bouillons de légume déshydraté et les bouillons de viande ;
  • Les sauces (ketchup, moutarde, soja, sauce de poisson).

Toutefois, une analyse rapprochée de l'alimentation de tout le monde permet de mettre en évidence la principale source de sodium au quotidien : les produits alimentaires préparés, salés durant leur fabrication et préemballés (pain, pizza, aliments fumés). Etonnamment, le sel ne représente que 20% des apports quotidiens en sodium chez les Français.

Bienfaits du sodium : quel rôle joue le sodium dans l'organisme ?

Le sel est un produit important pour la santé. De ce fait, le sodium est un élément incontournable dans l'alimentation. De nombreux mécanismes physiologiques dépendent de l'apport alimentaire en sodium. Le principal rôle de ce minéral concerne l'hydratation de l'organisme. En effet, le sodium maintient l'équilibre hydrique au sein du corps en régulant l'entrée et la sortie d'eau au niveau des cellules. En outre, ce minéral intervient dans le bon fonctionnement des muscles et des neurones. Une bonne teneur en sodium dans l'organisme rend possible les contractions musculaires et la transmission des influx nerveux. Son impact sur la pression artérielle est également considérable et requiert une modération de la consommation de sodium. En effet, le sodium est un régulateur majeur de la pression artérielle. Une forte concentration de sodium dans l'alimentation peut, de ce fait, engendrer une hypertension artérielle.

Dangers et contre-indications liés au sodium

Comme tout aliment, le sodium est un nutriment dont il faut contrôler la consommation. Son apport doit impérativement resté dans les normes, ni trop faible, ni trop élevé. Il est ainsi important de faire attention à la quantité de sodium dans un régime alimentaire sain et équilibré afin d'éviter les effets néfastes liés à un sous-dosage ou un surdosage du minéral.

Pourquoi l'organisme peut manquer de sodium ? Les effets d'une carence

Bien que le sel soit littéralement présent dans l'alimentation, il peut arriver que l'organisme en manque pour différentes raisons. À savoir que le régime alimentaire sans sel qui consiste à réduire volontairement la quantité de chlorure de sodium dans ses habitudes alimentaires peut entraîner une carence en sodium. Cette dernière peut aussi être due à une diarrhée chronique, des vomissements répétés, une transpiration excessive ou une alimentation négligée. En général, la déficience en sodium, un phénomène assez rare, est identifiée par les symptômes suivant :

  • Une déshydratation ;
  • Des crampes musculaires ;
  • Une baisse de la pression artérielle (hypotension) ;
  • Une perte de l'appétit.

Chez les personnes âgées, une carence en sodium peut amener à la dénutrition.

Les excès de sodium : comment baisser le taux sanguin de sodium ?

Si l'organisme peut être amené à manquer de sodium, les cas de surdosage sont également une possibilité. D'ailleurs, comparé à un faible apport en sodium face auquel l'organisme s'adapte dans un premier temps en régulant les éliminations par la sueur et les urines, l'excès de sodium est un phénomène relativement fréquent. Une trop grande quantité de sodium dans l'alimentation s'accompagne de nombreux effets indésirables sur la santé :

  • L'hypertension artérielle associée directement à l'excès de sodium dans le sang ;
  • Des maladies cardiovasculaires ;
  • Des calculs rénaux.

Si l'apport en sodium est un détail à surveiller de près dans tous les cas, il est important pour les personnes âgées ainsi que celles souffrant de problèmes artérielles, de maladies rénales ou de diabète de limiter la quantité de sel dans leur alimentation. Pour ce faire, il faut limiter la consommation d'aliments industriels et transformés, trop riches en sel, et privilégier le fait maison tout en veillant à saler raisonnablement les préparations.

La place du sodium dans un régime minceur

Les aliments trop salés ont mauvaises réputations dès lors qu'un régime minceur est mentionné. En réalité, le sodium n'est qu'un minéral dont la fonction au sein de l'organisme se limite à la régulation de l'équilibre hydrique, de la pression artérielle et des contractions musculaires. Ainsi, ce nutriment n'a aucune incidence directe sur le poids du corps. Dans l'ensemble, la consommation de sel ne fait ni grossir, ni maigrir. Toutefois, comme le sel est souvent associé à des aliments riches en gras saturés et mauvais pour la ligne, l'idée s'est installée que sa consommation est responsable d'une prise de poids. En outre, le sel révèle le goût des aliments et les rends plus savoureux suscitant l’envie d’en manger plus. Bien que le sodium n'ait pas d'effet direct sur la variation de poids, un excès dans sa consommation demeure un facteur de risque.

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles