Régime Razzoli : ce qu’il faut savoir



Le régime Razzoli est une méthode d’amaigrissement efficace, mais controversée. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages et ses risques sur la santé ? Focus.

Le « régime razzoli » c'est quoi ? Définition et origine

Le programme amincissant Razzoli est un régime hypocalorique basé sur un système de points à ne pas dépasser. Le principe du régime est simple, chaque aliment consommé se voit attribuer un point spécifique déterminé en fonction de la quantité de calories absorbée. Ainsi, le régime consiste à limiter ces points pour faire perdre rapidement du poids. À titre d’exemple, un jus de tomate équivaut à 6 points. Il ne faut pas non plus se jeter sur les aliments gras. Selon le diabétologue Guido Razzoli, créateur du régime en 1983, le corps humain renferme déjà un grand stock de graisses. Si le corps n’absorbe que peu de calories, il puisera dans ces réserves de graisse pour produire de l’énergie. C’est ce processus qui provoque la fonte selon lui. Par ailleurs, le régime Razzoli a la particularité d’être simple à suivre. Il est peu contraignant et le décompte se fait à partir d’un simple calcul de points. Chaque individu dispose d’objectif distinct : perdre ou maintenir le poids. De plus, ce programme ne soumet qu’à une petite restriction durant la période de régime. En effet, il est possible de consommer une grande variété de plats. Il suffit d’éviter de dépasser les points quotidiens, de réduire les glucides et de respecter les recommandations des nutritionnistes.

Fonctionnement du régime du Dr Guido Razzoli, auteur du livre « The Italian Gourmet Diet : A Seven Week Menu Plan »

Le régime de Razzoli fonctionne sur un rythme de six jours de diète sur sept. Durant ces six jours, la consommation de glucides est à réduire au maximum. Le septième jour est libre pour les adhérents, mais les excès sont déconseillés. Par principe, les points quotidiens de chaque adhérent sont limités entre 40 à 60 points pour pouvoir perdre du poids.

Existe-t-il des étapes à suivre dans un régime Razzoli ?

La particularité de ce régime à points est qu’il ne fonctionne pas par étapes. Il peut être mis en place selon les résultats recherchés. Il s’agit d’un régime à la carte qui consiste à respecter un seuil prédéterminé par le nutritionniste. Le plus important est de respecter la règle des six jours sur sept. Ainsi, le score maximum est de 40 points par jour si vous voulez perdre du poids rapidement. La fonte se fait automatiquement à ce rythme. En revanche, vous devez viser 50 points par jour quotidiennement si vous préférez fondre graduellement. Ici encore, la perte du poids se fait de manière automatique. Par ailleurs, si votre objectif est de maintenir votre poids et d’éviter un surpoids, un score de 60 points par jour reste raisonnable pour éviter les effets yoyo. Peu importe votre objectif, le septième jour reste une journée libre concernant les menus à préparer.

Liste des aliments autorisés durant le régime à point Razzoli

Le régime Razzoli est moins contraignant en comparaison avec d’autres programmes amaigrissants à l’instar du régime paléolithique. Il convient de se référer au barème de points créé par le nutritionniste Guido Razzoli pour atteindre l’objectif de perte de poids. À titre indicatif, voici la liste des aliments autorisés durant la période de diète :

  • Jambon cru, saucisson, rôti de porc grillé dont 100 g de chacun de ces aliments représente 1 point, bouillon de viande pour 0 point ;
  • Poisson frit dont 200 g correspondent à 3 points ;
  • Œufs : 1 point pour 2 œufs à la coque ou au plat, 3 points pour les omelettes au fromage ;
  • Légumes : 1 point pour 100 g de blettes cuites, 3 points pour 125 g d’asperges, de brocolis, de champignon frais et d’épinards, soupe de légumes 11 points ;
  • Féculents : 1 point pour 115 g de frites ;
  • Laitages : 2 points 100 g de fromage frais, 4 points pour 200 g de yaourt ;
  • Fruits : 3 points pour 100 g de noix, 4 points pour 100 g de melon ;
  • Condiments : 0 point pour un verre d’huile végétale, 1 point pour 1 cuillère de vinaigre ;
  • Boissons : 0 point pour 3 tasses de café sans sucre ou 2 tasses de thé sans sucre, 1 point pour un verre de vin ou de whisky, 6 points pour un verre de jus de tomate ;
  • Desserts : 6 points pour 40 g de sorbet.

Aliments interdits pendant le régime Razzoli

Certains aliments permettent d’atteindre rapidement les limites de points à atteindre puisqu’ils disposent d’une trop grande valeur. Leur consommation est de ce fait à réduire au maximum dans le cadre du régime Razzoli. Ainsi, il convient de limiter autant que possible ou d’éviter la consommation de :

  • Goulash ;
  • Hamburger avec oignon ;
  • Lasagnes au four ;
  • Pâtisseries ;
  • Chocolat chaud ;
  • Liqueurs douces ;
  • Biscottes salées ;
  • Tartes aux pommes;
  • Poire ;
  • Miel ;
  • Pâte d’amande ;
  • Caramel ;
  • Etc.

Avant de commencer ce programme de diète amincissante, il convient de demander l’avis d’un nutritionniste ou d’un médecin.

Exemple de menu pour le régime Razzoli

En général, les menus du régime Razzoli sont constitués par des aliments permettant l’absorption de lipides et de protéines, mais pauvres en glucides. La prise alimentaire respecte la règle des trois repas de famille ou en solo par jour : petit-déjeuner, déjeuner et dîner. Pour vous éclairer, voici un menu type pour une journée d’un régime à 50 points :

  • Au petit-déjeuner : 1 café sans sucre à 0 point, au choix 2 tranches de pain complet à 10 points, un peu de beurre pour 2 points, 1 verre de jus de tomate à 6 points ou d’orange pour 4 points ;
  • Au déjeuner : 100 g de morue pour 0 point, 50 g de riz pour 9 points, 125 g d’épinards pour 3 points, 100 g de fromage frais pour 2 points, 1 tranche de melon à 4 points ;
  • Au dîner : omelette au fromage à 3 points, 100 g de blettes à 2 points, 50 g de camembert à 2 points, 1 tranche de pain à 5 points, 1 figue à 7 points.

Les collations ne sont pas interdites en cas de sensation de faim. Cependant, il faut réduire certaines quantités lors des grands repas de famille afin de ne pas dépasser les points à fixer par le nutritionniste. Il en est de même pour les soupes de légumes. Elles ne sont pas interdites, mais il faut surveiller les points et limiter les portions. En effet, les soupes de légumes sont évaluées à 11 points.

« Régime Razzoli » : avis sur les dangers pour la santé

Avant de commencer à suivre le régime Razzoli, il est recommandé d’en parler avec un médecin. En effet, ce programme est déconseillé à de nombreuses catégories de personnes : femmes enceintes, sportifs, enfants, personnes âgées et présentant des troubles du comportement alimentaire. Le régime du diabétologue est pauvre en glucides, ce qui peut favoriser l’augmentation du taux de cholestérol LDL. Sur le long terme, cette augmentation peut provoquer l’affaiblissement du muscle cardiaque et favoriser des maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, un régime hypocalorique comme celui-ci peut entraîner une rémission du diabète de type 2. Ainsi, il est également déconseillé pour les personnes diabétiques et cardiaques. De plus, ce régime à points peut provoquer des baisses excessives du taux de sucre dans le sang ou de l’hypoglycémie à cause des faibles apports énergétiques et glucidiques recommandés par le programme.

« Régime Razzoli » : avantages

Au-delà de ses possibles impacts sur la santé, le régime Razzoli présente de nombreux avantages :

  • Il est facile à suivre puisqu’il suffit de ne pas dépasser le plafond des points journaliers.
  • Il est agréable à suivre, car les aliments restreints sont peu nombreux. Les adhérents disposent d’une énorme liberté dans la composition des menus. Il est même possible de manger de la charcuterie à volonté. De plus, il est possible de se faire plaisir pendant la septième journée qui est considérée comme libre pour les adhérents. Cette journée est idéale pour préparer un grand repas de famille.
  • Le régime à points de Guido Razzoli peut être personnalisé en fonction des objectifs à atteindre.
  • Il est possible d’observer une perte de poids en une semaine si les règles du régime sont respectées. Lorsque le décompte du régime se situe de 40 à 50 points, la perte de poids peut être rapide.
  • Le régime Razzoli se distingue aussi par sa souplesse. C’est l’adhérent qui décide de la durée de la diète en fonction du nombre de kilos à perdre. Il n’est pas obligé de faire un décompte journalier. Il est possible de faire une évaluation moyenne hebdomadaire.
  • Ce régime à points permet également d’apprendre à manger de façon équilibrée et saine. Le système de points mis en place offre l’occasion d’éviter le déséquilibre alimentaire et de mieux comprendre les besoins quotidiens de l’organisme.
  • Par ailleurs, ce programme amaigrissant n’émet aucune restriction sur la consommation de condiments. Ainsi, il est possible de cuisiner des plats savoureux et sains en même temps.
  • Le régime Razzoli est à la fois gourmand et rassasiant. Le programme recommande de manger en abondance tout en respectant les seuils fixés. Vous évitez les fringales en milieu de journée ou d’après-midi durant la période de diète.
  • Avec ce régime, les risques de carences alimentaires sont quasi nuls puisque vous consommez des aliments variés et riches en nutriments.

« Régime Razzoli » : inconvénients et risques

Le régime Razzoli est connu pour ses nombreux bénéfices pour ses partisans. Cependant, il dispose également de son lot d’inconvénients comme tous les autres régimes. Restrictif en termes de glucides, il est difficile à suivre sur le long terme. En effet, il n’est pas facile de se séparer du goût du sucre, ce qui devient frustrant à la longue. Le système de points entraîne également une mauvaise alimentation considérée comme antinaturelle. Ce sont les points qui comptent et non le plaisir de manger, ce qui peut être contraignant avec le temps. Le risque d’abandon est encore plus élevé. De plus, il se peut que l’adhérent développe un comportement compulsif envers les aliments diabolisés par le régime Razzoli. Ce trouble a tendance à favoriser les effets yoyo. Par ailleurs, les apports en végétaux sont parfois limités ou même faibles. La consommation de fruits est limitée, car ceux-ci disposent de points élevés. Les personnes qui suivent ce programme auront tendance à ne pas manger de fruits afin d’éviter de dépasser les points autorisés. Cette tendance n’est pas conseillée puisqu’elle engendre des carences en fibres, sels minéraux et vitamines.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles