Tout savoir sur la noix de cajou

Fortement conseillée par les diététiciens, l’intégration des noix dans l'alimentation quotidienne permet de profiter de nombreux bienfaits. En apéro, en collation ou encore en ingrédient dans les salades, la noix de cajou est adaptée à tous les types de régimes alimentaires.

Origines de la noix de cajou

La noix de cajou, nommée acaïous auparavant, est le fruit d'un arbre originaire de l'Amérique tropicale nommé anacardier.

Anacardier : arbre à noix de cajou

L'anacardier, également appelé anacardium occidentale, est un arbre fruitier exotique des pays tropicaux. D’ailleurs, il est originaire d’Amérique tropicale. Il pousse dans les environnements où la température est de 15 degrés au minimum, dans un sol léger et sablonneux. Il fait partie de la famille des anacardiacées comme les arbres tels que le manguier, le pistachier ou encore le faux poivrier. Il pousse en altitude et peut atteindre une hauteur de 10 m. Ses feuilles sont ovales et mesurent environ 15 à 20 cm de long pour 10 cm de large. Les fleurs blanches qui apparaissent au printemps donnent naissance aux fruits appelés pommes de cajou. Sont nommées noix de cajou les graines de ces fruits. Cet arbre est nommé anacardium occidentale en Inde. Le nom « anacardium » provient du grec ancien et signifie « au-dessus du cœur ».

Histoire et découverte

Le fruit de l'anacardium occidentale est découvert par les Portugais en 1578. Les indigènes du Brésil l'utilisent comme médicament contre la fièvre, les maux d'estomac et pour rafraîchir l'haleine. Ils utilisent également le jus de ce fruit comme remède contre la grippe et pour soigner les verrues.

Les colons emmènent la noix de cajou au Mozambique. Elle atterrit ensuite en Inde, actuellement l’un des plus grands producteurs de noix de cajou au monde.

Production actuelle

Le Nigéria est le plus grand producteur de noix de cajou à ce jour. Viennent la Côte d'Ivoire, l'Inde, le Vietnam et enfin la Tanzanie. En ce qui concerne la transformation, le Vietnam est le principal pays transformateur, suivi par l'Inde et le Brésil.

Pour satisfaire les demandes du commerce international, des ateliers de formation de transformateurs de noix de cajou sont répandus dans les pays producteurs.

Composition des noix de cajou

La noix de cajou est un fruit qui se rapproche beaucoup des autres noix, spécialement des pistaches. Elle est caractérisée par une valeur nutritive impressionnante.

Propriétés de la noix de cajou

La noix de cajou est une graine de taille variable pouvant aller de 2 à 5 cm. La graine qui se mange ou amande de cajou est protégée par une coque externe rigide. La coque a une couleur grise lorsque la pomme cajou est toujours sur sa branche. Elle devient brun doré lorsqu'elle est passée dans un bain de vapeur. Ce passage à la vapeur est essentiel pour désactiver les effets de l'acide caustique contenu dans la coque et dangereux pour la santé. L'amande de cajou, au centre de la coque, se présente sous forme de demi-lune.

Quelle vitamine dans la noix de cajou ? Quelles sont ses valeurs nutritionnelles ?

La noix de cajou est un aliment très riche en lipides. Elle est également composée de fibres, de vitamine A et de vitamine E. Elle constitue aussi une source intéressante de minéraux. Pour 100 g de noix de cajou, 50 % de l’apport journalier recommandé en magnésium, en phosphore ou encore en cuivre sont couverts.

100 g de noix de cajou affichent les valeurs nutritionnelles suivantes :

  • 18 g de protéines ;
  • 26,7 g de glucides ;
  • 49,5 g de lipides d’origines végétales ;
  • 8,1 g de sucres ;
  • 10,1 g d'acides gras ;
  • 1,15 g de sel.

Apports en calorie : est-ce que la noix de cajou fait grossir ?

La noix de cajou est aliment très énergétique. Pour 100 g, elle apporte 632 Kcal. Elle est considérée comme l’une des noix générant le plus de production d'énergie.

Cette grande quantité de calories peut mettre la noix de cajou dans la catégorie des aliments énergétiques . Cependant, une consommation en quantité raisonnable n'est pas responsable d'une prise de poids.

Saison

Il n’y a pas de saison particulière pour consommer la noix de cajou. Elle est accessible toute l’année.

Culture de l’anacardier

Les arbres fleurissent et les fruits apparaissent généralement entre le mois d’avril et le mois de juin. Les premières fleurs sortent en quelques jours. Les graines germent et leur couleur passe du vert au pourpre pour finir au gris cendré lorsque la noix est prête.

Les fruits sont matures entre mai et juin et tombent naturellement des arbres. La récolte se fait pendant cette période et les graines passent par la transformation avant d’être consommées.

Les étapes de transformation de la noix de cajou

La noix de cajou brute passe par plusieurs étapes de transformation pour arriver au stade de la noix de cajou consommée dans l’alimentation quotidienne.

  1. En premier temps, la noix est mise à sécher pendant 15 jours pour que la coque durcisse avant de passer au bain de vapeur. L’étape de la vapeur aide à éliminer une partie des acides de la noix. Cette opération permet aussi à la coque et à l’amande de se décoller.
  2. Ensuite, la noix ramollie est séchée pendant encore 72 heures pour faciliter sa préparation.
  3. Une fois sèche, la noix et décortiquée et l’amande récoltée. Cette amande est séchée au four pendant 12 heures, puis dépelliculée.
  4. Une fois prêtes, les noix sont triées selon leur calibre. Ce n’est qu’à ce moment qu’elles sont empaquetées et prêtes à être livrées chez les distributeurs.

Quels sont les bienfaits de la noix de cajou ?

La consommation de noix de cajou a de nombreux effets bénéfiques sur la santé et le bon fonctionnement de l’organisme.

Vertus de la noix de cajou

Consommer quotidiennement de la noix de cajou permet de réduire les risques d’accident cardiovasculaire. Elle aide au bon fonctionnement du système cardiovasculaire. Etant un aliment riche en lipides, la noix de cajou est composée de nombreux acides gras. Elle contient 9,5 g d’acides gras saturés et 37,6 g de gras mono et poly insaturé. Ces acides gras insaturés présents en majorité dans cet aliment sont considérés comme du bon gras et contribuent à baisser le taux de mauvais cholestérol dans le sang.

Les études montrent que la teneur élevée en magnésium de la noix de cajou agit également dans la prévention des risques cardiovasculaires. Le magnésium aide à réduire le taux de sucre dans le sang et évite la survenue des pics de glycémie. La consommation de noix de cajou prévient donc l’apparition du diabète. Pour les personnes déjà diabétiques, la noix de cajou joue un rôle important en aidant à assimiler le sucre sanguin. Le magnésium participe également à la construction des protéines et des muscles, donc à la production d'énergie.

La présence d’antioxydants, notamment de vitamine E dans sa composition inscrit la noix de cajou dans la liste des aliments qui préviennent le cancer. Ces antioxydants permettent de combattre les radicaux libres et limitent le développement des cellules cancéreuses. La noix de cajou est particulièrement efficace pour limiter les risques de cancer du côlon ou des intestins.

Cet aliment contient une quantité conséquente de phosphore, deuxième minéral le plus abondant dans l'organisme. Il est conseillé d’en consommer pour avoir des dents et des os solides.

La consommation quotidienne de noix de cajou est efficace pour réduire le stress et l’anxiété. Elle combat la fatigue et améliore le sommeil. Elle est bénéfique également pour la production d'énergie.

Consommée comme collation ou dans les plats, elle agit comme coupe faim et a des effets bénéfiques sur le rééquilibrage alimentaire. Elle est en effet riche en fibres, idéale pour compléter les plats et pour combattre les petites fringales.

Le baume de cajou

Un des éléments exploitables dans la noix de cajou est le baume de cajou. Ce baume sert de lubrifiant dans l'aéronautique (freins, embrayage). Le baume de cajou est également utilisé pour la fabrication des revêtements spéciaux tels que la peinture ainsi que pour la fabrication des insecticides.

Dangers de la noix de cajou

Le principal danger de la consommation de noix de cajou réside dans le fait de la consommer crue. La noix de cajou crue, n'étant pas passée par les procédés de transformation, est toxique et empêche coagulation du sang.

Il est utile de noter que la noix de cajou est à éviter si le consommateur souffre de calculs biliaires.

Cet aliment, comme la noix de pécan, est également connu comme étant un des allergènes les plus virulents à l’origine de chocs anaphylactiques.

Comme tout autre produit oléagineux, la noix de cajou est à consommer quotidiennement, mais avec modération.

Quelle quantité de noix de cajou par jour ?

La noix de cajou est un aliment nutritif, mais également très riche en graisse. Sa graisse, issue des acides gras insaturés, est considérée comme bonne. Toutefois, elle peut faire grossir si les noix sont sur consommées. La quantité idéale de consommation de noix de cajou est d'une poignée, soit 30 à 50 g par jour. Il est préférable de ne pas l'associer à des préparations déjà riches en graisse.

Est-ce bon de manger de la noix de cajou tous les jours ?

La limitation de la consommation de noix de cajou à une poignée par jour permet de la consommer quotidiennement. Cependant, étant donné que cet aliment est un aliment gras, il est préférable d'alterner sa consommation et de se limiter à deux ou trois fois par semaine pour éviter une surdose de gras.

Recettes

La noix de cajou peut être consommée de différentes manières :

  • En collation, elle est consommée rôtie ou non ;
  • Dans le riz pilaf, elle est rôtie dans de l'huile et ajoutée au riz cuit ;
  • En la mélangeant avec du yaourt, quelques gouttes d'huile végétale, du jus de citron, de la sauce soja et des épices pour en faire une vinaigrette ;
  • En lait en la mélangeant à de l'eau et à du sirop d'érable ou du miel ;
  • En l'intégrant dans la crème glacée ou dans le yaourt ;
  • En l'intégrant dans la préparation de pain ou de pâtisserie ;
  • En la saupoudrant sur la salade.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles