Tout ce qu'il y a à savoir sur le silicium organique



Le silicium organique est un constituant essentiel des
compléments alimentaires et des produits cosmétiques. Ces produits sont souvent recommandés par les professionnels de la santé, surtout lorsqu’ils contiennent du silicium. Focus sur les intérêts de cette molécule pour l’homme.

Origine du silicium organique

En 1957, un chimiste organicien du nom de Norbert Duffaut réussit à synthétiser la molécule de silicium organique. Pour ce faire, il a utilisé de l’acide salicylique pour la stabiliser.

Le silicium organique : C’est quoi ?

Le silicium organique est un oligo-élément contenu dans l’organisme et dans divers aliments végétaux. Il est reconnu par les chimistes par le symbole SI et le numéro atomique 14. Il compose le quart de la croûte terrestre. À la base, le silicium prend toujours une forme minérale. La transformation en un élément organique se produit lorsque le silicium s’attache à un atome de carbone. En outre, le silicium organique n’est pas considéré comme un oligo-élément essentiel puisque le corps humain en contient déjà. Pourtant, une carence en silicium s’observe chez les seniors, mais aussi aux personnes de bas âge à cause d’une alimentation moins équilibrée. Pour ces personnes, le silicium organique présente un grand intérêt pour l’amélioration de la capacité du système immunitaire et de la santé des os. Cet oligo-élément favorise la production de collagène essentiel à la santé des os. Ainsi, les compléments alimentaires contenant cet élément sont recommandés aux personnes souffrant de pathologies articulaires ou osseuses.

Quelle est la différence entre silicium organique et silice ou dioxyde de silicium?

Comme précisé plus haut, la silice ou le dioxyde de silicium est la forme minérale du silicium. De ce fait, elle garde les caractères et les éléments des roches à l’état pur. Sous cette forme, il est difficile pour l’organisme de l’homme et des mammifères de l’assimiler. Toutefois, le silice ou dioxyde du sol peut être absorbé par les végétaux, c’est pourquoi certains aliments d’origine végétale en contiennent.

En outre, la silice colloïdale est une autre forme de dioxyde de silicium qui est destinée à un usage thérapeutique. En ce qui concerne le silicium organique, il s’agit d’une molécule constituée par des atomes de carbone. Comme son nom l’indique, cette forme organique du silicium était à la base minérale ou une silice. Le silanol est la forme de silicium la plus assimilable, mais il n’est plus autorisé dans les compléments alimentaires. Actuellement, ce sont des extraits de plantes qui sont utilisés pour apporter la quantité nécessaire de silicium qui est d’environ 80 mg par jour. Ainsi, la silice, le silicium organique ou le silicium minéral représente la même chose. Ce qui les différencie, c’est le fait que le silicium organique est plus facile à absorber par l’homme.

Silicium organique G5 : le meilleur pour l’homme ?

Il existe une forme du silicium organique qui est très célèbre : le silicium G5. Ce dernier a été mis au point par Loïc Le Ribault, docteur en sédimentologie, en 1990. Il s’est basé sur les travaux de Norbert Duffaut pour stabiliser cette molécule. Au cours de ses recherches, il a aussi démontré que les cristaux de quartz disposent à leur surface une pellicule de silice soluble. Le G5 est considéré comme la forme de silicium organique la mieux absorbée par l’organisme de l’homme. Avec cet élément, les risques de cristallisation dans les reins sont moindres puisque le silicium G5 présente la même forme structurelle que les éléments contenus dans les tissus conjonctifs. Dans le domaine de la nutrition, cette substance est présente dans des compléments alimentaires se présentant sous forme de gel, de gélules et de solution buvable. Ces derniers sont recommandés aux personnes présentant des pathologies osseuses ou articulaires et les seniors en situation de carence en silicium. L’avis d’un médecin est toujours conseillé avant la consommation de ces compléments alimentaires.

Composition et posologie du silicium organique

Après la découverte faite par Norbert Duffaut, le silicium organique est reconnu comme un oligo-élément essentiel pour la santé du corps.

Les apports et la présence du silicium organique dans le corps

Le silicium organique est très répandu dans le corps humain. Avec 1 à 7 g dans l’organisme, sa présence est plus importante que celle du fer. C’est pour cela qu’il est considéré comme un oligo-élément non essentiel, surtout pour les jeunes. En effet, il est très présent au niveau des cartilages pour assurer le confort articulaire. Le silicium organique intervient également dans le thymus pour permettre la synthèse de certains anticorps. En outre, il aide à la synthèse de collagène et d’élastine. En d’autres termes, il permet à la peau de retrouver une élasticité cutanée.

Comment faire une cure de silicium organique ?

Comme déjà dit, le silicium organique est recommandé pour les seniors et les personnes souffrant de problèmes osseux ou articulaires. Cependant, une cure de silicium organique peut être suivie par toutes les catégories de personnes : enfants, adolescents, adultes, femmes enceintes ou athlètes.

Pour les seniors, il s’agit de renforcer les capacités osseuses et musculaires. Pour les adultes, l’intérêt est d’améliorer la santé et la beauté de la peau. Généralement, une cure peut être suivie à tout moment de l’année. La prise peut être par la voie orale. La prise à jeun est particulièrement recommandée, surtout lorsqu’il s’agit d’une solution buvable. En ce qui concerne la durée de la cure, elle peut s’étaler entre 1 à 6 mois avec une posologie de 10 à 30 mm de silicium organique pour chaque prise.

Comment prendre du silicium organique g5 ?

La prise du silicium organique dépend de la santé de la personne. Il peut s’agir d’un traitement pour une cure préventive ou intensive :

  • Pour une cure de prévention, la prise doit être effectuée 3 fois par jour pour un court traitement, avec une posologie de 10 ml à chaque fois. Elle est de 2 fois par jour pour une cure de 2 à 3 mois par an. Elle peut durer de 1 à 6 mois selon les effets ressentis et les besoins de la personne. La prise continue est possible, mais elle doit être à jeun ou 2 h après le repas.
  • Dans le cas d’une cure intensive, 3 fois 30 ml par jour sont recommandés durant 1 à 6 mois. Au cours du traitement, des oublis peuvent arriver. Si le corps montre qu’il n’a plus besoin d’autant de silicium, la dose peut être diminuée à 10 ml pour une prise de 3 fois par jour, et même 2 fois selon le cas.

Utilisation du gel de silicium

Le silicium existe sous la forme de solution buvable. Certaines marques proposent également des gels qui sont destinés au traitement local et externe. Ils peuvent être utilisés pour optimiser l'efficacité du silicium organique pris par voie interne. L'application est à raison de 3 fois par jour pour toute la durée de la cure.

Quel silicium organique choisir ?

Le silicium organique doit être assimilé correctement par l’organisme pour avoir des effets positifs sur la santé. Certaines formes sont mieux assimilées par l’homme :

  • Tout d’abord, le silicium organique G5 ou le monométhylsilanetriol. Il s’agit d’un atome relié à un atome de carbone et issu d’une synthèse chimique. Il est transformé spécifiquement pour se solubiliser dans l’eau. Sous cette forme, il devient mieux assimilable pour l’organisme. C’est cette forme qui se trouve le plus souvent dans les compliments alimentaires et les gels.
  • Ensuite, le silicium organique issu du monde végétal est assimilable par l’organisme grâce à l’action des plantes comme la prête ou l’ortie.

Où peut-on trouver du silicium organique et à quelle saison ?

Généralement, le silicium se trouve dans les végétaux et sous la terre. Il existe également des aliments qui sont d’excellentes sources de silicium organique :

Par ailleurs, les sources végétales de silicium organique sont les :

  • Algues ;
  • Prêles des champs;
  • Bambous ;
  • Orties ;
  • Plantes riches en silice colloïdale.

Quels sont les bienfaits du silicium organique ?

Le silicium organique est l’un des minéraux les plus recommandés par les professionnels de la santé pour ses nombreux bienfaits :

  • Pour les os et les articulations : Les os sont constitués par toutes sortes de minéraux tels que le calcium, le magnésium et phosphore. Certains de ces minéraux ne peuvent se fixer aux os sans la présence de silicium organique. Ainsi, ce dernier aide à la fixation du calcium et la minéralisation des os. De plus, il permet d’optimiser le processus de guérison des blessures osseuses et la capacité des os. Par ailleurs, il permet de lutter contre l’arthrose lorsqu’il est combiné à une alimentation équilibrée.
  • Pour la peau : Le silicium organique contient du collagène essentiel pour donner à la peau son élasticité et sa résistance. Ainsi, il permet à la peau de lutter contre le vieillissement prématuré, les agressions externes et les affections cutanées.
  • Pour le cerveau : Cet oligo-élément aide à éviter les maladies telles que l’Alzheimer. En effet, il permet de réduire la concentration d’aluminium dans le système cérébrale, en partie responsable de cette pathologie.
  • Pour le cœur : Le silicium organique permet de réparer les tissus pulmonaires vitaux et la fortification des vaisseaux sanguins grâce à ces caractéristiques. Il aide à améliorer la protection cardiovasculaire de l’homme et à lutter contre les radicaux libres.
  • Pour les cheveux : Le silicium organique aide à prévenir contre les pertes de cheveux. La prise de cet oligo-élément est ainsi recommandée pour les personnes souffrant d’alopécie par exemple. Associé à un régime équilibré, il favorise la croissance des cheveux en améliorant leur brillance et leur éclat. En outre, le silicium entre dans la structure de la kératine afin d’améliorer la densité de la chevelure et de rendre les ongles moins cassants.

Les dangers du silicium organique

En général, il n’existe aucune contre-indication spécifique pour la prise de silicium organique. Il n’y a pas non plus d’effets indésirables chez les femmes enceintes ou les individus à risque. Cet oligo-élément est même recommandé pour les femmes enceintes. Cependant, il existe des interactions négatives qu’il faut prendre en compte. En effet, il peut y avoir des effets secondaires variables lorsque la prise continue du silicium organique est associée au soufre et au sélénium. Dans ce cas-là, il convient d’espacer la consommation d’oligo-éléments. En cas de doute, la consultation d’un médecin est conseillée. Par ailleurs, il est important de respecter les doses prescrites par les professionnels de la santé et d’avoir un mode de vie sain. Le non-respect des indications peut occasionner un risque de sédimentation au niveau des reins.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles