Le miel fait-il grossir ?



Dans un processus de perte de poids, il est important de limiter la consommation de sucres qui sont en grande partie responsables de la prise de poids. Il est possible d’opter pour des produits sucrants naturels afin de remplacer le sucre dans l’alimentation. Le miel, qui est un aliment riche en nutriments, est une alternative intéressante au sucre dans les recettes au quotidien. Le point sur les origines, la composition, les vertus, les contre-indications et surtout l’effet de la consommation du miel pendant les régimes minceur.

Origines

Le miel est un aliment qui existe depuis la Préhistoire. À cette époque, il était récolté à l’état sauvage dans les troncs d’arbre, dans les cavernes ou encore sous les roches, et consommé sous sa forme la plus bio.

À la fin du XVIIIe siècle, la culture du miel est domestiquée et les apiculteurs créent la ruche à cadres amovibles afin de ne plus tuer les abeilles pour récolter leur miel. Vers le XIXe siècle, de nombreux types de ruches sont élaborés et la culture se diversifie selon les régions et les populations.

Chez les Sumériens, le miel est utilisé dans les rites religieux et en Égypte, dans le culte des morts. Dans d’autres cultures, ce produit sucrant est récolté pour l’alimentation, pour agrémenter les boissons et pour ses vertus médicinales.

Actuellement, cet aliment aux nombreuses vertus est récolté et consommé partout dans le monde et procure de nombreux avantages à l’organisme.

Il existe une grande variété de miel. La distinction se fait selon leur saison, leur origine géographique et leur source de nectar. Parmi ces variétés, l’on retrouve :

  • Le miel d’acacia ;
  • Le miel de sapin ;
  • Le miel de thym ;
  • Le miel de lavande ;
  • Le miel d’oranger ;
  • Le miel d’eucalyptus ;
  • Le miel de manuka ;
  • Le miel de romarin ;
  • Le miel de sarrasin ;
  • Le miel de cerisier.

Composition du miel

Le miel, qui est un produit sucrant, est composé essentiellement de sucre à raison de 80 % environ. Les sucres composant le miel sont répartis en fructose, en glucose, en maltose et en saccharose.

Il se différencie du sucre blanc, qui n’est composé que de sucre, de par sa forte teneur en autres nutriments tels que les acides aminés, les minéraux, les vitamines, les acides gras ou encore les enzymes.

Valeurs nutritionnelles

Les avantages du miel résident dans sa valeur nutritionnelle. Il contient :

  • Des acides aminés : aspartique, glutamique, alanine, arginine, asparagine, lysine, etc. ;
  • Des minéraux et des oligo-éléments : calcium, fer, cuivre, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sodium, zinc, etc. ;
  • Des vitamines : vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, C, D, K, etc. ;
  • Des acides gras ;
  • Des enzymes.

Une portion de 100 g de miel contient environ :

Apport en calories : le miel est-t-il calorique ?

Le miel est un aliment qui a une teneur élevée en calories et apporte plus de 300 kcal pour 100 g selon la variété.

Est-ce que le miel est plus calorique que le sucre ?

L’apport en calories du miel ne diffère pas réellement de celui du sucre. Il est même sensiblement plus calorique que le sucre avec environ 22 kcal pour une cuillère à soupe de miel. La même quantité de sucre blanc en apporte 20 kcal.

Quelle saison pour le miel ?

Le miel peut être récolté plusieurs fois dans la même année. Sa pleine saison dépend de sa variété. En général, pour les apiculteurs professionnels des pays occidentaux, la culture du miel se fait comme suit :

  • Décembre – Janvier : période d’hivernage pendant laquelle les abeilles se reposent ;
  • Février – Mars : période de ponte des abeilles ;
  • Avril – Mai : phase d’observation ;
  • Mai – Juin : développement de la colonie ;
  • Juin – Juillet : récolte du miel produit par les abeilles ;
  • Juillet – Août : préparation de la nouvelle ponte ;
  • Septembre – Octobre : période de ponte ;
  • Novembre : hivernage.

Selon le climat de la région de culture, la récolte est faite en été et au printemps. Les abeilles se reposent et se protègent du froid pendant l’hiver. C’est pour cela que la production de miel n’est pas abondante en hiver.

Le miel se conserve longtemps. Il est accessible dans les commerces toute l’année. Il peut être consommé tout au long de l’année et est idéal pour soigner les maux de l’hiver tels que les maux de gorge ou encore les rhumes. Il est également utile pour agrémenter les recettes fraîches lorsqu’il fait chaud.

Quels sont les bienfaits du miel ?

Le miel est un aliment aux nombreuses vertus qui possède de nombreux bienfaits pour le corps. Sa consommation aide à préserver la bonne santé de l’organisme.

Le miel pour booster le système immunitaire

Le miel possède des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. La consommation de miel quotidiennement aide à prévenir et à traiter naturellement les maladies telles que les maux de gorge, la toux, le rhume ou encore les autres maux de l’hiver. Une cuillère à café de miel après le repas aide à prévenir les maladies d’origine bactériennes et renforce le système immunitaire. Pour traiter les maux de gorge, il est conseillé de boire des infusions de miel afin de soulager les désagréments dus à l’inflammation.

Un antioxydant naturel

Le miel est riche en antioxydants. Il aide à éliminer les radicaux libres et les toxines présents dans le corps. De ce fait, la consommation de cet édulcorant naturel permet de prévenir les cancers tels que le cancer du côlon, de la prostate, du sein ou encore du foie.

Le miel contre le cholestérol

La consommation de miel aide à réguler le taux de cholestérol dans le sang et prévient l’apparition des maladies cardiovasculaires, de l’hypercholestérolémie et de l’hypertension artérielle. Cette action sur le cholestérol sanguin en fait également un allié contre l’accumulation de graisses dans le corps si le miel est consommé à dose modérée.

Le miel pour revigorer l'organisme

La teneur élevée en glucides du miel en fait une source d’énergie importante. La consommation de miel combat les états de fatigue passagers ou liés à la convalescence après une maladie. Ce produit aide à revigorer l’organisme.

Régime et nutrition : peut-on utiliser le miel pour la perte de poids ?

Du point de vue calorique, le miel et le sucre se trouvent sur le même palier. Cependant, la prise de poids ne résulte pas uniquement de la quantité de calories ingérée par jour.

Dans le cadre d’un régime minceur, il est conseillé de privilégier  le miel comme alternative au sucre. Sa forte teneur en nutriments et son effet positif sur le taux de sucre sanguin en font un aliment bon pour la santé.

Dangers et contre-indications du miel

Le miel, consommé excessivement, peut avoir des effets secondaires et présenter des dangers pour la santé. Le miel peut provoquer une dérégulation du rythme cardiaque, de la somnolence ou encore des problèmes digestifs. La consommation de miel est contre-indiquée aux personnes qui sont allergiques au pollen ou aux abeilles. Dans ces cas, le miel peut causer de l’urticaire, des inflammations de la bouche ou encore des troubles respiratoires.

Le miel naturel fait-il grossir ou maigrir ?

Bien que le miel soit une alternative au sucre pendant les régimes minceur, il est important de garder en tête sa teneur élevée en glucides. Il est à consommer avec modération et à accompagner d’une alimentation saine afin de ne pas favoriser la prise de poids. Le miel peut donc être à la fois un allié minceur à dose raisonnable et un facteur de la prise de poids s’il est consommé excessivement.

Quelle quantité de miel peut-on consommer par jour ?

Dans le cadre d’un régime minceur, il est conseillé de se limiter 3 cuillères à soupe de miel par jour si le sucre est totalement remplacé par le miel. Afin de favoriser la digestion et de limiter la fatigue, il est possible de prendre une cuillère à café de miel après chaque repas.

Recettes minceur

Le miel peut être un véritable allié minceur et il existe de nombreuses recettes à base de miel qui favorisent la perte de poids. Les infusions et les tisanes sont excellentes pour accompagner un régime minceur.

Tisane brûle-graisses au miel

Pour réaliser cette recette de tisane brûle-graisses, il faut :

  • 3 cuillères à soupe de miel ;
  • 1 cuillère à café de poudre de cannelle ;
  • 1 litre d’eau.

Pour la préparation, il suffit de :

  1. Faire bouillir l’eau ;
  2. Ajouter le miel et la cannelle ;
  3. Laisser infuser 5 minutes.

Infusion miel citron gingembre

Pour préparer cette infusion, il faut :

  • 4 cuillères à soupe de miel ;
  • 3 cuillères à soupe de poudre de gingembre ;
  • Le jus de 2 citrons ;
  • 1 litre d’eau.

Pour la préparation, il faut :

  1. Faire bouillir l’eau ;
  2. Rajouter le miel, le jus de citron et le gingembre ;
  3. Laisser infuser pendant 5 minutes.

L'avis du médecin

Diététicienne Nutritionniste Qilibri - Lauren Haddad
Catégories
Dossiers
Derniers articles