Les bienfaits des épices


Cannelle
, poivre, safran, curcuma… Les épices se démarquent par leurs vertus santé. Le point sur leurs bienfaits.

Les épices et les aromates : différences et bienfaits

Les épices sont des produits qui améliorent la saveur des plats salés. Elles peuvent provenir :

Des écorces (cannelle) ;

  • Des feuilles (laurier, thé) ;
  • Des fruits (aneth, poivre, moutarde) ;
  • Des fleurs (clou de girofle, safran) ;
  • Des graines (coriandre, fenouil) ;
  • Des bulbes (oignon, ail, gingembre).

Les aromates sont des substances végétales agissant sur le goût et l’odeur des plats. Ils appartiennent à trois familles de plantes :

  • Les apiacées (anis vert, cerfeuil, cumin, persil, etc.) ;
  • Les alliacées (échalote, ciboulette, etc.) ;
  • Les lamiacées (basilic, mélisse, origan, sarriette, sauge, etc.).

Les épices et les aromates contribuent à réduire l’apport en sel, en sucre et en matières grasses saturées. Ces condiments présentent également les vertus suivantes :

  • Ils protègent le système cardiovasculaire et cérébral grâce à leurs propriétés antioxydantes ;
  • Ils ont un effet anti-inflammatoire ;
  • Ils aident à lutter contre le cancer ;
  • Ils contiennent des minéraux essentiels pour l’organisme.

Quelles sont les épices indiennes ? Quels sont leurs bienfaits ?

Les plats indiens se démarquent par leur saveur intense et légèrement piquante grâce à l’utilisation d’une grande variété d’épices. En voici quelques exemples :

Le curcuma

En plus d’être une épice de premier choix, le curcuma a des effets anti-inflammatoires, antibactériens et antioxydants. De plus, il apporte de nombreux bienfaits :

  • Il favorise une bonne digestion ;
  • Il aide à lutter contre l’ulcère gastroduodénal ;
  • Il est efficace contre l’acné ;
  • Il contribue à la lutte contre la dépression ;
  • Il régule le taux de cholestérol ;
  • Il peut traiter les problèmes de peau (eczéma, brûlures, etc.) ;
  • Il améliore la santé du foie ;
  • Il permet de lutter contre le cancer ;
  • Il stimule les capacités cognitives ;
  • Il améliore la mémoire ;
  • Il aide à brûler les calories ;
  • Il stimule le système immunitaire.

Les piments

Les piments font partie des ingrédients privilégiés de la cuisine indienne. Ils constituent de bonnes sources de nutriments essentiels à l’organisme (vitamines et minéraux). De plus, ils contiennent de la capsaïcine, un composé chimique qui aide à brûler les graisses en accélérant le métabolisme. Les piments sont également bénéfiques pour l’estomac, car ils éliminent les bactéries nocives.

Le cumin

Originaire d’Égypte, le cumin intègre de nombreuses recettes et relève la saveur des plats avec sa note poivrée. Riche en fer et en fibres alimentaires, cette épice aide à réduire les inflammations et les gaz. De plus, sa consommation permet de soulager :

Les clous de girofle

Les clous de girofle sont des ingrédients de base de la cuisine indienne. Ces épices sont réputées pour leurs propriétés antibactériennes et antioxydantes. Elles contiennent également des nutriments qui aident à améliorer la digestion.

Le curry : l’épice aux multiples bienfaits

Souvent utilisé dans la cuisine indienne, le curry est un mélange d’épices plus ou moins fortes (gingembre, ail, oignon, piment, curcuma, etc.). Il contribue à lutter contre l’insomnie, les ballonnements, la constipation et les rhumatismes. De plus, il est efficace contre la fièvre, les troubles intestinaux et rénaux ainsi que le mal de foie.

Comment conserver le curry ?

Le curry en poudre se conserve dans un contenant hermétique, à l’abri de la chaleur et de la lumière. Quant à la pâte de curry, elle peut être conservée quelques semaines au réfrigérateur.

Comment utiliser le curry ?

Le curry en poudre peut être utilisé dans une grande variété de plats comme :

  • Les soupes ;
  • Les potages ;
  • Les marinades de volaille, de poissons, de fruits de mer ou de viande ;
  • Les gratins ;
  • Les plats à base de légumineuses ;
  • Les cuisses de poulet.

Quel type de curry pour quel plat ?

Avant d’acheter du curry, il est important de vérifier sa composition afin de connaître la manière de le cuisiner. Si certains currys sont adaptés à la cuisson des ingrédients, d’autres doivent être saupoudrés en fin de cuisson. Toutefois, dans tous les cas, le curry permet d’agrémenter les préparations et améliore la saveur des viandes et des légumes.

Les bienfaits de l'origan épicé

L’origan vient d’Asie occidentale et du bassin méditerranéen. En consommer régulièrement permet de bénéficier de multiples bienfaits. En effet, l’origan :

  • Stimule le cœur ;
  • Protège l’organisme des radicaux libres, des maladies cardiovasculaires, des maladies liées au vieillissement et de certains cancers ;
  • Aider à lutter contre l’inflammation chronique ou aiguë ;
  • Soulage les ballonnements et les flatulences ;
  • Améliore le transit ;
  • Stimule l’appétit ;

Les épices sont-elles bonnespour la santé ?

En plus de donner du goût aux plats, les épices sont essentielles pour le bien-être de l’organisme. En effet, elles contribuent à réduire les apports en graisses et en sucres ajoutés, ce qui en fait des ingrédients de choix dans le cadre d’un régime amincissant. Ensuite, les épices permettent de varier les saveurs, tout en prenant du plaisir à table malgré la restriction calorique. Enfin, elles aident à rééduquer le goût grâce à la découverte de nouvelles sensations alimentaires, ce qui est indispensable pour perdre du poids durablement. En effet, on a tendance à manger moins lorsqu’on consomme des aliments épicés.

À noter que le poivre, le gingembre, la noix de muscade ainsi que le curcuma sont les épices les plus recommandées par les professionnels de santé.

Les bienfaits de manger épicé

En plus de leur pouvoir aromatique, les épices procurent les bienfaits suivants :

Elles ont des propriétés antioxydantes

Les épices possèdent un indice ORAC (Capacité d'Absorption des Radicaux Oxygénés) assez élevé, par exemple celui de la cannelle et du clou de girofle. De ce fait, elles sont efficaces pour lutter contre les radicaux libres et préviennent le vieillissement précoce des cellules.

Elles peuvent remplacer le sel

Les épices peuvent remplacer le sel, car une pincée suffit pour améliorer le goût d’un plat. À noter qu’une consommation excessive de sel augmente les risques d’hypertension, d’accidents vasculaires cérébraux et d’infarctus.

Elles ont des effets anti-inflammatoires

Certaines épices comme le curcuma et le gingembre possèdent des propriétés anti-inflammatoires permettant de soulager les douleurs inflammatoires, en particulier l’arthrose.

Elles sont anticancéreuses

La majorité des épices possèdent des propriétés anticancéreuses. Le curcuma contribue par exemple à limiter la prolifération des cellules cancéreuses. Ainsi, consommer une grande variété d’épices permet de se protéger efficacement contre les cancers.

Elles sont efficaces contre le mal des transports

Les épices sont des alliées de taille pour soulager le mal des transports, en particulier le gingembre. Ce dernier se démarque en effet par sa capacité à prévenir ou à arrêter les nausées ainsi que les vomissements.

Elles aident à supporter la chaleur

Les épices possèdent des composés stimulant les sens gustatifs de l’organisme. Le corps envoie ainsi un message au cerveau pour signaler qu’il est en surchauffe, d’où la sudation. Cette dernière permet d’assurer la thermorégulation corporelle, car les sueurs contribuent à dissiper la chaleur et à refroidir le corps. De ce fait, manger épicé aide à supporter la chaleur.

Les épices : des condiments aux vertus anti-inflammatoires

Nombreuses sont les épices possédant des propriétés anti-inflammatoires. En voici quelques-unes :

Le poivre de Cayenne

Le poivre de Cayenne est un piment contenant de la capsaïcine, une substance qui le rend si piquant. Il aide à réduire les inflammations grâce à cette substance en modifiant la composition des bactéries intestinales.

Le poivre noir

Le poivre noir contient de la pipérine, un alcaloïde responsable de son goût piquant et possédant des propriétés anti-inflammatoires. En consommer permet ainsi d’inhiber les mécanismes liés aux réactions inflammatoires.

Le sumac

Couramment utilisé dans la cuisine orientale, le sumac a des effets anti-inflammatoires sur l’organisme et contient des antioxydants éliminant les radicaux libres.

Le gingembre

Apprécié pour son goût, le gingembre est un anti-inflammatoire naturel et peut stimuler les enzymes digestives. Composé à 90 % d’eau, il contient des glucides, des fibres ainsi que des vitamines.

Les épices et les herbes : bienfaits et propriétés bénéfiques

Les herbes aromatiques et les épices sont riches en nutriments. En effet, elles possèdent des vertus santé exceptionnelles :

  • Elles stimulent les sens gustatifs et olfactifs grâce à leurs grandes variétés d’arômes et de saveurs ;
  • Elles stimulent l’appétit, le goût, l’odorat et la vue ;
  • Elles améliorent la digestion en agissant sur la motricité intestinale et les sécrétions gastriques ;
  • Elles aident à garder la ligne grâce à leur teneur en calories quasi nulle ;
  • Elles sont riches en vitamines et en minéraux (calcium, fer, vitamine A, C, E, etc.) ;
  • Elles ont un effet antioxydant et anti-inflammatoire ;
  • Elles améliorent les fonctions cognitives.

Les aliments épicés : ce qu’il faut savoir

De nombreux mythes circulent autour la nourriture épicée. Certaines personnes pensent en effet que cette dernière peut engendrer des hémorroïdes. D’autres croient que les aliments épicés provoquent des contractions pendant la grossesse. Bien qu’aucune preuve n’existe concernant ces mythes, le piquant peut toutefois causer des brûlures d’estomac. De ce fait, plusieurs institutions de santé recommandent d’éviter de manger épicé en cas de problème gastrique ou d’ulcère d’estomac. Toutefois, la nourriture épicée peut ne pas être en cause dans certains cas.

Les bienfaits des aliments épicés

Les épices contiennent de la capsaïcine, une substance qui aide à :

  • Réduire les risques de développement de certaines tumeurs ;
  • Soulager les douleurs neuropathiques ;
  • Diminuer la tension artérielle.

À part ces bienfaits, les épices contribuent également à :

  • Stimuler la circulation sanguine ;
  • Favoriser la transpiration ;
  • Améliorer la digestion ;
  • Brûler les calories en stimulant le métabolisme ;
  • Réguler le taux de cholestérol.

Les épices sont-elles efficaces contre la constipation ?

Non, les épices figurent parmi les aliments à éviter en cas de constipation, car elles peuvent perturber le transit. À la place, des aliments riches en fibres végétales sont à privilégier comme les céréales, les produits céréaliers complets, les légumes et les fruits frais. À cela doit être ajoutée une activité physique régulière afin de favoriser le transit (marche rapide, natation, etc.).

 

 

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles