Revue en détail des bienfaits de la poire


Issue du poirier, la poire est un fruit délicieux et très nutritif. Outre ses qualités gustatives, elle dispose également de vertus importantes pour la santé. Elle peut être servie en entrée, en dessert ou en accompagnement du plat de résistance suivant les goûts.
Riche en fibres alimentaires et en antioxydants, la poire permet de prévenir de nombreuses maladies. Excellente source de vitamine C, elle aide à renforcer le système immunitaire. En outre, la poire est une bonne alliée minceur. Tour d’horizon sur la poire et ses bienfaits.

Propriétés de la poire

Apparue à la préhistoire, le Pyrus communis ou poirier figure parmi les arbres fruitiers les plus connus du monde. Il appartient à la famille des Rosaceae, et est très résistant. Il s’adapte à tous les climats et peut vivre jusqu’à plus d’une centaine d’années. Originaire d’Asie Mineur, le poirier pousse désormais partout dans le monde. En France, il peut être planté dans les régions en dessous de 1 000 m d’altitude. Au fil du temps, le poirier a fait l’objet de nombreuses manipulations et greffes pour donner naissance à plusieurs milliers de variétés de poires.

Appelée par les Grecs « cadeaux des dieux », la poire est un fruit délicieux qui possède de nombreux bienfaits pour la santé. Elle est utilisée pour résoudre les problèmes digestifs et prévenir les maladies cardiovasculaires.

Quelle saison pour quelle variété de poire ?

La récolte de la poire se fait généralement en trois périodes suivant la variété. La majorité se récolte en été, de mi-juin à septembre et se vendent jusqu’en octobre. Sont classifiés parmi les poires d’été :

  • Le Guyot : fruit volumineux avec une peau jaune, cette variété de poire a une chair onctueuse et fragile ;
  • Le William’s : fruit moyen à peau lisse de couleur jaune avec des traces rouges, cette variété est caractérisée par une chair fondante, sucrée et parfumée.

Les poires d’automne pour leur part sont récoltées de mi-septembre à novembre, et vendues jusqu’en mars. Il s’agit de :

  • La Beurré Hardy : de taille moyenne, elle se caractérise par une peau jaune-vert et une chair juteuse et sucrée ;
  • La Louise-bonne d’Avranches : elle se reconnait par sa peau lisse et sa saveur âpre ou acidulée. Elle est moins juteuse que les variétés précédentes ;
  • La conférence : de forme allongée, elle a une peau jaune-vert et une chair légèrement acidulée. Ce fruit est plus résistant que les autres ;
  • L’Alexandrine-Douillard : avec une peau légèrement dorée, cette variété de poire a une chair assez ferme et sucrée. Elle est cependant moins parfumée ;
  • Le packam’s triumph : ayant un épiderme épais, elle a une chair fine, juteuse et acidulée.

Enfin, les poires d’hiver arrivent à maturité de décembre à mars. Durant cette période, il est possible de trouver deux variétés de poires :

  • La Passe-crassane : variété assez grosse avec une peau épaisse de couleur jaune-brun clair. Elle se démarque par sa chair à la fois fondante et granuleuse ;
  • La Comice : de couleur jaune pâle, elle a une chair très délicate, juteuse et sucrée.

Quels sont les nutriments et vitamines de la poire ?

Très juteuse, la poire contient environ 84 % d’eau. Dans cette eau circulent des glucides sous forme de fructose (5 à 7 g par 100g), de monosaccharide, de glucose, de saccharose, mais aussi de sorbitol (2 à 2.6 g/100g). Outre le sucre, la poire contient également plusieurs minéraux et oligo-éléments essentiels à l’organisme. Sa composition comprend aussi des acides organiques à l’origine de la saveur du fruit. Ces acides tendent à disparaître au fil de la maturation du fruit.

La poire fraiche contient également des protéines, des lipides et des acides gras insaturés. Ces composants sont certes insignifiants au niveau nutritionnel, mais ils restent essentiels à la maturation du fruit.

Côté sels minéraux et oligo-éléments, la poire en renferme environ 300mg/100 g. Parmi eux figurent :

  • Le potassium (125 mg/100g) ;
  • Le phosphore (13mg/100g) ;
  • Le calcium (10 mg/100 g) ;
  • Le magnésium (7mg/100g) ;
  • Le sodium (2 mg/100g) ;
  • Le fer (0.2 mg/100 g) ;
  • Des traces de zinc, de bore, fluor, de cuivre, de cobalt et d’aluminium, etc.

La chaire et la pelure de poire sont également d’excellentes sources de vitamines, notamment des vitamines hydrosolubles comme :

  • La vitamine C ;
  • Les vitamines du groupe B ;
  • Le bêta-carotène ;
  • La vitamine E.

En plus des minéraux et oligo-éléments qui la composent, la poire contient aussi beaucoup de fibres alimentaires (2 à 3.3 g/100g) qui se présentent sous la forme de fibres insolubles (comme la cellulose, l’hémicellulose et la lignine) et de fibres solubles. Généralement, les fibres sont concentrées au niveau des pelures du fruit. Il est donc préférable de choisir les poires issues des agricultures biologiques utilisant peu de pesticides et d’engrais chimiques. La poire pourra alors être mangée avec sa peau.

Enfin, il ne faut pas oublier que la poire contient aussi beaucoup d’antioxydants qui se présentent sous forme de composés phénoliques. Encore une fois, ces nutriments se concentrent surtout au niveau de la peau de la poire.

Combien de calories dans la poire ?

La poire contient environ 50 calories par 100 grammes. Elle fait partie des fruits modérément énergétiques. Les réserves d’énergie de ce fruit se trouvent essentiellement dans ses glucides. C’est pourquoi le nombre de calories varie suivant la variété de poire, le climat et le degré de maturité. Toutefois, les poires au sirop sont déconseillées pendant un régime, car elles contiennent beaucoup de sucre en plus des additifs et conservateurs. Pour ceux qui préfèrent les poires au sirop, ils devront consulter l’étiquette de la boîte de conserve, sachant que 5 grammes de glucide correspondent à un morceau de sucre.

Quelles sont les vertus de la poire ?

« Une pomme par jour, éloigne le docteur pour toujours ». Cet adage est aussi valable pour la poire. En effet, elle possède de nombreuses vertus santé. À savoir que la moitié d’une poire moyenne suffit pour combler la consommation quotidienne de fruit recommandée par le PNNS pour être en bonne santé. Ce fruit contribue principalement à la prévention de nombreuses maladies et troubles comme le diabète, l’obésité et certains types de cancer. De plus, la poire dispose également de vertus cachées. Mis à part le fait d’améliorer le transit intestinal, le jus de poire permet de soulager la gueule de bois. Ce fruit est effectivement très efficace pour éliminer les toxines de l’organisme.

Bienfaits de la poire sur la santé

Contenant beaucoup d’eau, la poire est idéale pour assurer une bonne hydratation de l’organisme.

Son potassium quant à lui assure un bon fonctionnement du système cardiovasculaire, améliore le rythme cardiaque et les contractions musculaires. Par ailleurs, ses propriétés antioxydantes permettent de diminuer les troubles cardiaques.

Grâce à sa teneur élevée en vitamine C, la poire soulage la fatigue, régule la tension artérielle et renforce le système immunitaire.

En cas de carence en calcium, la poire peut aussi être d’une grande aide. Chez les enfants, la poire contribue à la solidification et la croissance des os. Par ailleurs, ce fruit contient du bore qui est un bon fixateur de calcium.

Enfin, la poire est idéale pour faire baisser le taux d’acides uriques dans le sang, mais aussi pour résoudre les problèmes urinaires grâce à ses vertus diurétiques.

Bienfaits de la poire sur la peau

Outre ses bienfaits sur la santé, la poire est aussi une alliée beauté. Riche en sucre, elle permet de calmer les irritations de la peau, surtout en automne et en hiver. Comme la pomme, elle dispose également des bienfaits tonifiants qui atténuent les rides sur le front et au niveau des yeux. Voici les étapes à suivre pour confectionner un masque de beauté à base de poire :

  • Peler une poire bien mûre ;
  • Écraser à la fourchette ;
  • Rajouter une cuillère à soupe d’avoine ;
  • Une cuillère à café de crème fraiche ;
  • Verser quelques gouttes d’huile de noisette ;
  • Étaler la mixture sur le visage, laisser reposer pendant 20 minutes et essuyer avec un coton.

Mises en garde spécifiques : allergie aux poires

Malgré ses multiples vertus, la poire présente quelques effets indésirables sur le corps. Elle peut en effet être à l’origine d’un syndrome d’allergie orale à cause de ses protéines. Le trouble se manifeste généralement par un rhume des foins, puis des démangeaisons et des sensations de brûlure dans la bouche. Cependant, les deux derniers symptômes apparaissent surtout quand la personne a consommé une poire crue. En effet, les protéines responsables de l'allergie sont modifiées suite à la cuisson.

La poire peut aussi causer des malaises gastro-intestinaux à cause du sorbitol et du fructose qu’elle contient. Ces problèmes concernent essentiellement les personnes ayant des intestins irritables.

Est-ce que les poires constipent ? Comment agissent-elles sur la constipation ?

Non la poire ne constipe pas. Bien au contraire, elle améliore le transit intestinal grâce à sa haute concentration en fibres. En ce sens, la consommation fréquente de poire aide à soulager la constipation et à rééquilibrer les fonctions intestinales. Comme les fibres de la poire sont concentrées au niveau des pelures, il est préférable de ne pas l’éplucher et de privilégier les poires bios. Néanmoins, il ne faut pas abuser de la poire, surtout pour les personnes ayant un estomac fragile.

Est-il bon de manger une poire le soir quand on fait un régime ?

À titre d’exemple, pour combler les besoins caloriques d’une femme qui sont de 2 500 kcal, il faudrait manger 50 poires. De ce fait, même si elle est mûre sucrée et juteuse, la poire ne fera pas du tout grossir. Bien au contraire, la poire est une bonne alliée pour manger moins et maigrir, surtout au niveau du ventre. Riche en vitamine C, elle aide à calmer la sensation de faim. 

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles