Tout connaître à propos du sel



Condiment omniprésent dans les placards de la cuisine, le sel intègre incontestablement l’alimentation quotidienne de chaque foyer. Élément essentiel des plats salés, il s’immisce également dans les préparations sucrées. Indispensable à la saveur d’une grande variété d’aliments, le sel fait, depuis des siècles, partie de l’alimentation de l’Homme. En plus d’être indispensable à l’organisme, il possède d’innombrables propriétés qui méritent d’être connues. Zoom sur les informations essentielles à retenir au sujet de cet ingrédient.

Où trouve-t-on du grain de sel?

Essentiellement composé dechlorure de sodium, le sel provient des gaz volcaniques et de l’érosion de la lithosphère par l’écoulement vers l’eau de la mer. En fonction des conditions climatiques, la vapeur d’eau produite par le dégazage de la lithosphère forme des éléments chimiques qui se mélangent à l’eau de la mer. Ces éléments constituent une grande partie des minéraux marins qui vont permettre à l’océan de produire du sel. Outre cela, divers sels existent selon des modes de fabrication différents.

Le sel iodé

Par définition, le sel iodé est un sel alimentaire riche en iode. Il s’agit du sel de cuisine par excellence. Produit à partir des grains de sel de l’eau de la mer, il subit une iodation qui consiste à pulvériser une solution iodate de potassium sur du sel de table. Sa fabrication a pour but de prévenir le goitre, la pression artérielle, le retard de croissance ou certains troubles mentaux.

La fleur de sel

Il s’agit d’une fine couche de cristaux blancs se formant à la surface des marais salants. Cette couche apparaît par action évaporatrice du vent. Quant à sa taille, la fleur de sel est composée de sel marin à gros grains de 0 à 4 mm d’épaisseur. La fleur de sel peut avoir une structure humide et granulaire molle. Sa particularité est sa teneur importante en minéraux, tels que le magnésium et lecalcium. Conçue dans les marais salants, elle a un goût plus léger que les autres sels. De par sa bonne qualité et sa production limitée, elle coûte cher et est qualifiée de « produit de luxe ».

Le sel d’Epsom

Aussi appelé « sulfate de magnésium » ou « sel amer », le sel d’Epsom provient des minéraux naturels issus de gisements souterrains ou des mines de sel. Il est ensuite purifié à l’aide d’un procédé physique et d’une recristallisation. À l’opposé des autres sels qui sont utilisés comme ingrédients en cuisine, celui-ci est destiné à un usage cosmétique (peelings et soins exfoliants du corps, sels de bain…). Il est caractérisé par des cristaux blancs de petite taille, soit environ 2 à 3 mm d’épaisseur.

Le sel de Guérande

Le sel de Guérande est fabriqué dans le nord de Saint-Nazaire, dans le département de Loire-Atlantique. Il s’agit d’un mélange de fleur de sel et de sel marin, dont la récolte se fait dans les marais salants de Guérande. Il est conçu de manière artisanale et contient une quantité importante de sels minéraux et d’oligo-éléments(calcium, cuivre, fer, magnésium, potassium). Selon le cas, il peut aussi contenir des microalgues.

Le sel de céleri

Il s’agit tout simplement d’un mélange de sel de mer et de céleri. Le sel de céleri est préparé à base de feuilles de céleri séchées qui vont ensuite être réduites en poudre. Condiment classique de la gastronomie française, il se marie parfaitement avec les cocktails, les jus de légumes (bloody Mary, jus de tomates…) et les plats cuisinés.

Le sel gemme

Ce sel brut est également connu sous le nom de « halite » et est présent dans les mines de sel. Ce type de sel est une espèce minérale constituée de chlorure de sodium. Doté d’une saveur saline ou d’un goût salé, il est essentiellement composé d’iode, de fluor, de brome, defer, de silicium et d’oxygène. Pour l’obtenir, les roches des montagnes qui intègrent les mines de sel sont pulvérisées en différentes tailles et gabarits, certains gros et d’autres petits.

Les mines de sel les plus célèbres parmi les pays industrialisés se trouvent à Bex en Suisse, à Wieliczka en Pologne et à Varangéville en France.

Quel sel est meilleur pour la santé ?

Produit le plus utilisé au monde, leselest indispensable pour le bien-être du corps humain. Pour savoir lequel est adapté à la santé, il est important de retenir qu’il existe 2 catégories de sel, à savoir le sel industriel et le sel naturel.

Le sel industriel

Le sel industriel est celui obtenu par raffinage. Il s’agit du sel de couleur blanche et de texture fine. Ce type de sel est composé d’environ 95 % de chlorure de sodium.

Le sel naturel

Le sel naturel englobe ceux qui ne sont pas raffinés et qui sont dotés d’une richesse naturelle complète, avec des qualités nutritionnelles et des sels minéraux. Le sel marin est le plus intéressant pour l’organisme de l’Homme. En effet, comme il conserve ses propriétés naturelles, il est équilibré en sels minéraux. En plus de cela, il est plus riche en magnésium (chlorure de magnésium), en potassium et en calcium que le sel raffiné.

À ce sujet,une étude menée auprès de la population françaisea dévoilé que « 0,5 % des Français suit les normes fixées par l’OMS en matière de consommation requise en sodium et en potassium, soit moins de 2 mg de sodium et plus de 3510 mg de potassium par jour ». Selon la même recherche, 89,1 % des Français consomment excessivement du sodium, et 77 % peu de potassium.

Comme autre choix, le sel gemme et le sel de l'Himalaya possèdent des propriétés spécifiques et entièrement pures. Moins raffiné et moins traité, ce type de sel est à l’abri de la pollution de l’environnement. De même, il peut être utilisé à de nombreuses fins selon les besoins de chacun.

Le sel naturel intègre régulièrement les préparations en matière demenu diététique. Que ce soit dans un régime alimentaire ordinaire ou pour unealimentation saine, le sel est un condiment omniprésent dans les plats cuisinés. Toutefois, pour profiter de ses bienfaits, il est conseillé d’en modérer la consommation.

Quels sont les bienfaits du sel gemme ?

La consommation de sel gemme dit également « sel en forme de cristaux » ou « sel cristalline » permet d’établir l’équilibre acido-basique ou le pH sanguin. En effet, il agit de manière incroyable dans le traitement des reflux gastriques chroniques. Le sel gemme facilite ainsi la digestion en apaisant les brûlures d’estomac et en améliorant l’appétit.

Outre cela, ce condiment est un puissant détoxifiant de par sa capacité à éliminer les toxines, les substances nocives et les déchets dans le corps. Dans ce contexte, il dissout les métaux lourds comme le mercure ou le plomb ainsi que les dépôts de calcaires. De plus, il élimine considérablement les cellules mortes de la graisse. C’est pourquoi ce célèbre sel en forme de cristaux est largement conseillé en matière de régime amincissant.

Consommé sur le long terme et à une quantité raisonnable, dans le cadre d’unprogramme diététiqueadapté, il aide à lutter efficacement contre les affections, telles que l’arthrite, l’arthrose, les calculs rénaux et biliaires ainsi que les rhumatismes déformants.

Par ailleurs, ce type de sel régule le transit intestinal tout en stimulant son action. Il soulage les effets de la grippe tout en soignant les personnes sujettes à des problèmes respiratoires et du sinus. En outre, ce produit est également efficace dans le blanchiment de dents. De la même manière, il peut être incorporé dans un bain relaxant. Le sel gemme traite aussi la rétention d’eau, améliore le sommeil et apaise les muscles. Autrement dit, il joue un rôle prépondérant dans le renforcement du système immunitaire de l’organisme tout en fortifiant les os. Enfin, grâce à ses propriétés exfoliantes et nettoyantes, ce produit cristallisé est à la fois bénéfique pour la peau et les cheveux.

Pour rester en bonne santé, la pratique régulière d’une activité physique doit accompagner laconsommation de sel. De plus, l’idéal est de faire appel aux conseils d’un nutritionniste qui indiquera la quantité idéale à consommer par jour. En respectant ses recommandations, il sera possible d’éviter la fatigue, lediabète, l’effet yo-yo ou toutes sortes de maladies graves au cours d’un régime amaigrissant.

Comment utiliser le sel de cuisine ?

Sel marin, sel de gemme, gros sel, fleur de sel ou sel fin sont tous destinés aux préparations culinaires. Par exemple, une pincée de sel suffit pour saler un blanc d'œuf. De ce fait, il est primordial de savoir modérer la quantité de ce condiment en fonction du type d’aliment à cuisiner.

Combien de sel pour le pain ?

Le pain est un aliment habituellement consommé par de nombreux foyers. Pour qu’il respecte les normes en matière de dosage des ingrédients, il est conseillé de mettre 18 g de sel fin dans 1 kg de farine. Cette quantité permet de limiter l’apport journalier en sel du pain de 27 % par rapport à la consommation générale. Sachant que le besoin quotidien en sel des Français est de 9 g, 130 g de pain par jour apporte environ 2,44 g de sel.

À titre d’information, la teneur en sodium de 100 g de pain blanc est de 491 mg.

Combien de sel pour le foie gras ?

Le foie gras est un vrai délice, surtout de par sa saveur exquise qui émerveille les papilles. Il est préparé à base de foie de canard et ses ingrédients doivent être parfaitement équilibrés. Pour assaisonner 600 g de foie gras, il faut utiliser 6 à 8 g de sel fin, 1 à 2 pincées d’épices ou de poivre, et 2 cuillères à café d’alcool ou de vin doux. En effet, le sel est nécessaire pour la conservation des aliments. Quant à sa composition, 100 g de cet aliment contient environ 697 mg de sodium.

Diététicien et Nutritionniste Clément Baubant
Catégories
Dossiers
Derniers articles