Tout savoir sur les huiles



En assaisonnement, en cuisson ou en friture, les huiles végétales sont des ingrédients incontournables de la cuisine et de la pâtisserie. L’huile est un corps gras liquide et visqueux qui ne se mélange pas à l’eau. Contenant des acides gras essentiels, elle possède différentes vertus. Tour d’horizon des huiles végétales et de leurs bienfaits.

Origines des huiles

Le terme huile vient du latin « oléum », qui lui-même est dérivé de « oléa », qui veut dire olive. Les plus anciennes traces de l’utilisation de l’huile, plus précisément de l’huile d’olive, remontent au néolithique. Le plus vieux pressoir date de -1700 avant Jésus-Christ et a été retrouvé en Syrie. L’huile végétale est alors réservée à l’usage alimentaire. Elle est également utilisée pour embaumer les dépouilles et éclairer les temples. Son utilisation en médecine et en cosmétique commence à l’antiquité. À l’époque, l’huile sert à soulager les crampes et les saignements des gencives. Avec le temps, de nombreuses variétés d’huiles comme l’huile d’arachide, l’huile de lin, l’huile de colza, l’huile de noix, l’huile de sésame, l’huile de noisettes ou encore les huiles essentielles sont apparues.

Quelles sont les différentes huiles alimentaires ?

Les huiles alimentaires peuvent être classées en deux catégories :

  • Les huiles d’origine animale : dans ce domaine, on parle surtout de graisses animales, car le corps gras extrait des animaux est plus épais et a tendance à se solidifier à température ambiante ;
  • Les huiles d’origine végétale : elles sont préparées dans les huileries suite à la pression des graines d’oléagineux. La fabrication peut être dite à froid quand elle est faite à une température inférieure à 50 °C. Les huiles végétales peuvent être comestibles ou exclusivement utilisées pour la fabrication de produits cosmétiques, de peinture, de savon ou de médicaments.

Les huiles végétales alimentaires les plus courantes sont :

  • L’huile d’arachide;
  • L’huile de colza;
  • L’huile de maïs ;
  • L’huile de noix;
  • L’huile de lin;
  • L’huile d’olive ;
  • L’huile de pépin de raisin ;
  • L’huile de soja ;
  • L’huile de tournesol ;
  • L’huile de palme ;
  • L’huile de sésame.

Qu’en est-il des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont également d’origine végétale. Elles sont obtenues via une technique d’extraction comme la distillation dans un alambic. Les huiles essentielles sont principalement utilisées en cosmétique et en médecine, mais rarement dans l’alimentation.

Quelles huiles pour les cheveux ?

Pour avoir une chevelure soyeuse et brillante, les huiles suivantes sont idéales :

Huile d’argan

L’huile d’argan contient de la vitamine E qui renforce les cheveux dévitalisés et déshydratés. Elle prévient également les chutes de cheveux.

Huile de ricin

En cas de chutes, l’huile de ricin stimule la repousse et renforce les fibres capillaires.

Huile de jojoba

En régulant la production de sébum, l’huile de jojoba apporte une hydratation optimale aux cheveux.

Composition des huiles

Les huiles sont principalement composées de glycérol et d’acides gras. Chaque variété se différencie par la concentration des acides oléiques qu’elle renferme. Du point de vue nutritionnel, les huiles contiennent de nombreux éléments essentiels à l’organisme comme les oméga 3 et les vitamines.

Valeur nutritionnelle des huiles

Les huiles ne contiennent pas de protéines ni de glucides. Elles renferment essentiellement des matières grasses sous forme d’acide oléique et des vitamines A, D et E. D’une manière générale, les huiles végétales contiennent des combinaisons d’acide gras à des proportions variées. Ces acides gras peuvent être saturés, monoinsaturés ou polyinsaturés. Une huile est donc considérée bonne pour la santé quand elle contient peu d’acides gras saturés.

L’huile de palme et l’huile de coco sont les plus riches en acides gras saturés. C’est pourquoi elles se solidifient à température ambiante, tout comme la graisse animale. Les autres huiles végétales comme l’huile de noix, l’huile de sésame et l’huile de soja et de tournesol sont quant à elles composées d’acides gras polyinsaturés et restent liquides même à basse température. L’huile de colza et l’huile d’olive, l’huile d’arachide, l’huile de colza et l’huile de noisettes sont pour leur part composées d’acides gras monoinsaturés. Ces dernières sont donc les meilleures pour la santé.

Huiles, combien de calories ?

Essentiellement composées de matière grasse, les huiles ont un apport énergétique élevé. En effet, les matières grasses sont plus caloriques que les protéines et les glucides.  Il est conseillé de miser sur des huiles pauvres en acides gras saturés.

Quelle saison pour les huiles ?   

Les huiles peuvent être dégustées en toute saison puisqu’elles se conservent très longtemps. Il est recommandé d’en manger plus en hiver, car les matières grasses sont idéales pour puiser de l’énergie et augmenter la température corporelle.

Bienfaits des huiles

Les huiles disposent de nombreuses vertus santé et cosmétiques. Elles s’utilisent en cuisine, en application sur le corps et les cheveux ou encore en massage. Ces vertus varient d’une variété d’huile à l’autre :

L’huile d’olive

Riche en acide gras mono insaturées, l’huile d’olive s’avère à la fois une alliée minceur et une alliée santé. Elle prévient les maladies cardiovasculaires et certaines formes de cancer. Par ailleurs, l’huile d’olive extra-vierge bio réduit les risques de cancer du sein. En outre, les bonnes graisses qu’elle renferme aident à réduire le taux de cholestérol dans le sang.

L’huile d’arachide

Riche en acides oléiques, l’huile d’arachide régule la sensation de faim et aide à perdre du poids. Elle réduit également les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer. Ses oméga 3 contribuent également à limiter le vieillissement des cellules nerveuses et améliorent le fonctionnement du cerveau. Supportant les hautes températures, cette huile est idéale pour la friture et la cuisson en cocotte.

L’huile de coco

Réputée en cosmétique pour ses vertus hydratantes et tonifiantes, l’huile de coco s’utilise également en cuisine, notamment dans les plats indiens. Bien qu’elle contienne beaucoup d’acides gras saturés, elle ne présente aucun danger pour la santé. Par ailleurs, l’huile de coco est idéale pour réduire la graisse du ventre.

L’huile de son de riz

Contenant beaucoup de vitamine E, l’huile de son de riz est un bon antiride et favorise la pousse des cheveux. Elle contient également des antioxydants et des acides gras monoinsaturés qui réduisent le niveau de cholestérol et éliminent les radicaux libres responsables du stress oxydatif. Elle protège ainsi des maladies cardiovasculaires et favorise la perte de poids.

L’huile d’avocat

Grâce à ses oméga 3, l’huile d’avocat améliore la santé du cœur et du cerveau. Agissant sur les récepteurs de satiété, elle réduit les sensations de faim. Elle régule également le taux de cholestérol en éliminant les mauvaises graisses. Il s’agit également d’une bonne source de vitamine B et de potassium.

L’huile de colza

Goûteuse et légère, l’huile de colza est une bonne alternative à la graisse animale. Elle améliore le fonctionnement du système cardiovasculaire.

L’huile d’amande douce

Souvent utilisée pour les nourrissons et les enfants en bas âge, l’huile d’amande douce est une huile douce qui soulage les irritations de la peau. Elle contient également beaucoup de nutriments essentiels, dont des antioxydants.

L’huile de sésame

Couramment utilisée dans la cuisine asiatique, l’huile de sésame est idéale pour réguler la pression artérielle et le taux de mauvaises graisses. Elle contribue notamment à la perte de poids grâce à ses acides gras qui agissent sur la sécrétion de leptine.

L’huile de noix

Amie des régimes, l’huile de noix réduit également la pression artérielle et le stress. Elle diminue aussi le taux de cholestérol dans le sang et aide à brûler des calories.

L’huile de pépin de raisin

Figurant parmi les huiles de cuisson les plus saines, l’huile de pépin de raisin est idéale pour perdre du poids.

L’huile de lin

Contenant des oméga 3 et des acides alpha-linoléniques, l’huile de lin est un bon anti-inflammatoire. Elle prévient le cancer et permet de se débarrasser de la surcharge pondérale.

Dangers et contre-indications des huiles

Beaucoup plus douces que les huiles essentielles, les huiles végétales présentent néanmoins quelques contre-indications.

Contre-indications des huiles végétales

Appliquées sur la peau, elles peuvent être à l’origine de brûlures si la partie traitée est exposée au soleil. Elles peuvent également favoriser l’apparition d’imperfections : acnés, points noirs et rougeurs. Il est donc important d’examiner l’indice de comédogénicité de l’huile avant de l’appliquer sur la peau.

Enfin, les huiles végétales peuvent contenir des allergènes. Ces derniers peuvent être liés à la famille botanique de la graine utilisée pour la fabrication de l’huile, la présence de gluten ou d’autres substances.

Pourquoi les huiles essentielles sont dangereuses pendant la grossesse ?

Bien qu’elles soient souvent utilisées en médecine douce, les huiles essentielles ne sont pas sans danger, surtout en cas d’utilisation par une femme enceinte. Sont interdites pendant la grossesse les huiles essentielles comportant de la cétone, une neurotoxine. Cette dernière peut provoquer un avortement ou des malformations congénitales. C’est le cas de l’huile essentielle de sauge officinale, de menthe poivrée, d’aneth et de romarin.

En outre, l’utilisation d’huile essentielle est à éviter pendant le premier trimestre de grossesse. Il est fortement déconseillé de prendre ces essences par voie orale durant la période de gestation.

Quelle est la meilleure huile pour maigrir ? Nos recettes minceur

En cuisine, les huiles sont utilisées pour frire, cuire, mariner, assaisonner et parfumer les plats. Très caloriques, elles sont souvent accusées du stockage de graisses. Néanmoins, elles restent indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc indispensable de bien les choisir pour éviter de faire basculer la balance.

Les meilleures huiles

En règle générale, il est conseillé de choisir des huiles qui contiennent peu d’acides gras saturés et de privilégier celles qui sont riches en acides gras monoinsaturés comme :

  • L’huile de colza ;
  • L’huile d’arachide ;
  • L’huile d’olive ;
  • L’huile de coco ;
  • L’huile de canola ;
  • L’huile d’amande ;
  • L’huile de sésame ;
  • L’huile de lin.

Pour perdre du poids, il est également nécessaire de bien choisir le mode de préparation afin de limiter la consommation d’huile. De ce fait, il est conseillé de privilégier les cuissons light comme les grillades et les salades. Les fritures sont quant à elles à éviter.

Quelle meilleure huile pour la cuisson ?

En matière de cuisson, le point de fumage de l’huile détermine sa capacité de résister à la chaleur. Si certaines conviennent plus à une préparation à froid, d’autres se prêtent à des cuissons à haute température. C’est le cas de :

  • L’huile d’arachide : elle reste stable, même à très haute température ;
  • L’huile de noix : elle convient surtout à des cuissons en cocotte ou au four ;
  • L’huile de soja ;
  • L’huile de tournesol.

 

Psycho Nutritionniste Qilibri - Laura Fernandes
Catégories
Dossiers
Derniers articles